Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Résultats législatives 2022 : la gauche confirme à Lyon, LREM se maintient dans le Rhône
Politique 

Résultats législatives 2022 : la gauche confirme à Lyon, LREM se maintient dans le Rhône

par Bertrand Enjalbal Oliveira.
Publié le 18 juin 2022.
Imprimé le 07 juillet 2022 à 19:00
1 956 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

[Live] L’union de la gauche obtient 4 sièges dans Lyon et la métropole. En dehors, dans le reste du Rhône, la droite macroniste et LR restent largement majoritaires. Renaissance (ex-LREM) perd malgré tout 5 députés par rapport à 2017, les LR en gagnent un.

La liste de vos députés du Rhône

1ere circonscription : Thomas Rudigoz (Majorité présidentielle – Renaissance)

2e circonscription : Hubert Julien-Laferrière (Nupes - EELV)

3e circonscription : Marie-Charlotte Garin (Nupes – EELV)

4e circonscription : Anne Brugnera (Majorité présidentielle – Renaissance)

5e circonscription : Blandine Brocard (Majorité présidentielle – Modem)

6e circonscription : Gabriel Amard (Nupes – LFI)

7e circonscription : Alexandre Vincendet (LR)

8e circonscription : Nathalie Serre (LR)

9e circonscription : Alexandre Portier (LR)

10e circonscription : Thomas Gassilloud (Majorité présidentielle – Renaissance)

11e circonscription : Jean-Luc Fugit (Majorité présidentielle – Agir))

12e circonscription : Cyrille Isaac-Sibille (Majorité présidentielle – Modem)

13e circonscription : Sarah Tanzilli (Majorité présidentielle – Renaissance)

14e circonscription : Idir Boumertit (Nupes - LFI)

Anne Brugnera réélue députée dans la 4e circonscription du Rhône

Anne Brugnera députée Rhône
Anne Brugnera au soir du premier tour des législatives 2022 à Lyon. ©DD/Rue89Lyon

La députée macroniste n'a pas tremblé. Dans la 4e circonscription du Rhône, l'une des quatre circonscription de Lyon, la candidate sortante Anne Brugnera est réelue avec 59,35% des suffrages. Elle a largement bénéficié du report des voix du candidat LR, Philippe Blache, qui avait enregistré 16% des suffrages au premier tour.

Le candidat Nupes Benjamin Badouard n'a pas réussi à mobiliser entre les deux tours les 8e et 3e arrondissements qui lui sont plus favorables mais qui votent peu, face à un 6e arrondissement plus acquis à la droite.

À lire : Anne Brugnera, conserve son siège de députée de la 4e circonscription du Rhône

Marie-Charlotte Garin (Nupes) est élue députée dans la 3e circonscription

Marie-Charlotte Garin
Marie-Charlotte Garin, au soir du deuxième tour des élections législatives 2022. ©Houcine Haddouche/Rue89Lyon

En moins de 2 ans, Marie-Charlotte Garin est passée de militante à EELV à députée de la 3e circonscription du Rhône. Élue sous l'étiquette Nupes, avec 54,79% des voix, elle siègera dans le groupe EELV à l'Assemblée. Elle devance la candidate macroniste Sarah Peillon.

Marie-Charlotte Garin fera aussi partie des plus jeunes député·es de l'hémicycle, à 26 ans. Elle quitte son poste de directrice de cabinet à la mairie du 5e arrondissement de Lyon.

Retrouvez son portrait sur Rue89Lyon : Marie-Charlotte Garin, bonne élève écologiste à l'assaut de l'Assemblée

Législatives : les résultats définitifs connus dans le Rhône

A 23h30, les noms des nouveaux députés du Rhône sont connus. Les Républicains font mieux que sauver les meubles en gardant leurs deux députés. Avec la victoire d'Alexandre Vincendet, ils gagnent même peut-être un nouvel élu, même si le positionnement de ce dernier serait plus proche d'un rapprochement avec la majorité présidentielle. Cette dernière conserve sept députés. Dans celle-ci, on retrouve deux élus Modem, un AGIR et quatre issus de Renaissance, le parti du président. Un score qui reste nettement plus mauvais qu'en 2017. A gauche, la Nupes parvient à rafler quatre sièges avec deux nouveautés députés LFI et deux écologistes.

Thomas Rudigoz (Ensemble) réélu dans la 1ère circonscription du Rhône

Rudigoz législatives député
Thomas Rudigoz, député de la 1e circonscription du Rhône, lors de la soirée électoral du second tour des législatives 2022. ©HH/Rue89Lyon

Thomas Rudigoz comptait sur les reports de voix pour combler son retard et son pari s'est révélé payant. Le député macroniste a été réélu avec 51,86% des voix, face à la candidate Nupes Aurélie Gries. Elle devançait pourtant l'ancien maire du 5e arrondissement de 4,5 points au premier tour. Mais la candidate ne pouvait compter que sur les abstentionnistes, qui ne se sont pas mobilisés, pour espérer garder cette avance.

"Je suis satisfait car j'avais quelques inquiétudes du fait des résultats du 1er tour et de la dynamique Nupes. J'avais de bons retours sur le 5e arrondissement mais rien n'était joué car il y avait une possibilité de mobilisation pour la Nupes dans le 7e arrondissement."

Le député ne cache pas sa fierté car "c'est la première fois qu'un député est réélu sur la 1ère circonscription depuis 1997". Il se montre moins fier des résultats nationaux de son groupe politique, "la mauvaise nouvelle de la soirée", qui n'obtient pas la majorité absolue.

"Il y a un gros travail à faire pour trouver une majorité. Je pense qu'il faut la trouver avec les Républicains, autrement nous serons en situation de blocage institutionnel, et peut-être aussi avec des candidats divers gauche ou divers droite"

Résultat définitif pour Circonscription n°3 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°1 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°4 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°2 du Rhône :

Gabriel Amard (Nupes) : "Nous retrouvons le fil de l'histoire ouvrière de Villeurbanne"

Le nouveau député de Villeurbanne marque un "retour à la normal" pour la circonscription englobant Villeurbanne.

"Nous tournons la page de cinq ans de macronisme et d'absence du député Bruno Bonnel (LREM). Nous retrouvons le fil de la longue histoire ouvrière de Villeurbanne."

Interrogé sur le haut score du Rassemblement national, il accuse la majorité d'avoir installé le parti de Marine Le Pen.

"M. Macron a installé l'extrême droite pour ne pas avoir à débattre. Aujourd'hui, nous avons la rançon de son travail. On ne joue pas avec l'extrême droite. La Nupes est aujourd'hui la seule force d'alternative au libéralisme et au racisme. Nous n'accepterons pas d'être caricaturé. Nous ne sommes pas l'extrême gauche, nous sommes la nouvelle union populaire."

Alexandre Vincendet (LR) : "On est un groupe important car il peut y avoir une majorité avec nous"

Élu dans la 7e circonscription du Rhône, le maire de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet se dit favorable à un rapprochement avec la coalition présidentielle Ensemble.

"On se réunira en bureau politique mardi soir avec l'ensemble de ma famille politique. La ligne que je défendrai c'est qu'on ne peut pas être une force d'obstruction et qu'on doit participer au redressement du pays. On est un groupe important car aujourd'hui il peut y avoir une majorité avec nous"

Cette position est peu étonnante. Depuis l’élection présidentielle, Alexandre Vincendet faisait entendre la même musique que Nicolas Sarkozy, à mots couverts : soutenir Emmanuel Macron en restant chez les Républicains.

Les Républicains pourraient obtenir environ 70 députés à l'Assemblée Nationale, ce qui en ferait le plus petit groupe parlementaire de l'hémicycle. Alexandre Vincendet se félicite cependant de ce score.

"Avoir près de 70 députés LR quand on regarde le score de la présidentielle, 4%, c'est inespéré. On a réussi à faire mentir les statistiques. Je suis extrêmement fier ce soir et très ému."

La majorité présidentielle sauverait 2 circonscriptions sur 4 dans Lyon

Selon les chiffres communiqués par la Ville de Lyon, les députés sortants Thomas Rudigoz et Anne Brugnera (LREM) seraient réélus dans la 1ère et 4e circonscription du Rhône. En revanche, la majorité présidentielle perdrait les 2e et 4e circonscriptions avec les victoires de justesse d'Hubert Julien-Laferrière (Ecologsites-Nupes) et de Marie-Charlotte Garin (EELV-Nupes).

Hubert Julien-Laferrière réélue dans la 2e circonscription

Le député sortant de la 2e circonscription rempile pour un deuxième mandat, avec d'autres couleurs. L'ancien maire du 9e arrondissement de Lyon (Nupes) l'emporte de peu (51 %) face au macroniste Loic Terrenes (Majorité présidentielle -Renaissance). En 2017, Hubert Julien-Laferrière (ex-PS) avait été élu sous l'étiquette du président de la République. Il avait quitté la majorité en 2020.

Résultat définitif pour Circonscription n°6 du Rhône :

En bikini, une candidate pour l'abolition de la monnaie anime la préfecture

Notre futur législatives
Le parti "Notre Futur" fait un happening pour l'abolition de la monnaie au milieu de la préfecture. Quatre de leurs candidats ont été éliminé au premier tour des législatives à Lyon. ©HH/Rue89Lyon

En maillot de bain et paréo, Juliette Vel déambule au milieu de la salle de presse de la préfecture. Elle déclame un discours presque théâtral écrit sur son téléphone. Candidate dans la 4e circonscription du Rhône, elle a été éliminée au premier tour. Elle appartient à un parti de "candidats perchés", de "rêveurs fous", appelé Notre Futur, qui plaide pour une abolition de la monnaie et une économie post-monétaire.

"C'est en héritier de Socrate que le mouvement notre-futur.fr s'applique à interroger notre rapport à l'argent (...) et la possibilité de s'en passer", écrivent les 4 candidats du Rhône dans un communiqué.

La candidate aura même été jusqu'à titiller Alexandre Vincendet (LR), nouvellement élu député dans la 7e circonscription, en se mettant à ses côtés lors d'un échange avec des journalistes.

Résultat définitif pour Circonscription n°5 du Rhône :

Blandine Brocard (Modem) réélue dans la 5e circonscription

La députée sortante Blandine Brocard remporte la cinquième circonscription du Rhône devant Fabrice Matteucci (Nupes). Elle devance son adversaire avec 15 000 voix d'avance. C'est le deuxième député Modem qui conserve son siège dans le Rhône après Cyrille Isaac-Sibille. Le parti de François Bayrou conserve ses députés dans le département.

Thomas Rudigoz (LREM) sauverait sa tête de peu dans la 1ère circonscription

Il avait face à elle Aurélie Gries (LFI-Nupes) arrivée pourtant largement en tête au premier tour. À nos confrères de Lyon Capitale, elle a affirmé avoir subi une « campagne de diffamation » de la part de Thomas Rudigoz. Une campagne qui aurait « fait peur » à certains électeurs. En améliorant le score de la gauche par rapport à 2017, elle y voit malgré tout « une victoire ».

Cyrille Isaac-Sibille (Modem) réélu député de la 12e circonscription

Cyrille Isaac-Sibille au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon
Cyrille Isaac-Sibille au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon

Sur un territoire très marqué à droite, le député sortant Cyrille Isaac-Sibille (62,92%) a conservé son siège face à Jean-François Baudin (Nupes - EELV), deuxième avec 37,08%. Avec 10 000 voix d'avance, il a réussi à rallier à sa cause une bonne partie des voix de son concurrent du premier tour, Jérôme Moroge (LR), maire de Pierre-Bénite. Le candidat écologiste pourra se consoler se satisfaisant de son score dans plusieurs grandes communes de la circonscription. Il rassemble 56 % des suffrages exprimés à Pierre-Bénite et 52 % à Oullins.

Sarah Tanzilli largement élue dans la 13e circonscription du Rhône

Sarah Tanzilli députée Rhône
Sarah Tanzilli, députée Renaissance (ex-LREM) de la 13e circonscription du Rhône

Avec 9000 voix d'avance, la députée de la majorité présidentielle Sarah Tanzilli (62,65%) est élue dans la 13e circonscription du Rhône. Elle devance le candidat de la Nupes Victor Prandt (37,35 %), issu du parti d'Aymeric Caron "Révolution écologique pour le vivant".

La candidate réagit aux résultats provisoires, qui ne donnent qu'une majorité relative à la coalition présidentielle Ensemble :

"Je prends acte que les Français ont fait le choix d’une Assemblée sans majorité absolue. Ce n’est pas le choix du blocage mais de la discussion, c’est dans cette logique là que nous devrons avancer. "

Sur un rapprochement avec les députés LR pour obtenir une majorité, Sarah Tanzilli ne se positionne pas :

"Il faut attendre les résultats définitifs pour ce genre de questions, qui je pense, n'intéressent pas vraiment les Français".

À l'Assemblée, "hormis la priorité du pouvoir d'achat", la députée veut défendre les familles monoparentales et "s'investir pour que les pères et mères célibataires puissent travailler malgré leurs obligations familiales".

À lire : Sarah Tanzilli, nouvelle députée de la 13e circonscription du Rhône

Résultat définitif pour Circonscription n°13 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°12 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°14 du Rhône :

Idir Boumertit (LFI), élu député de la 14e circonscription face à Yves Blein

Idir Boumertit et Jean-Luc Mélenchon
Idir Boumertit, élu de Vénissieux et candidat LFI aux législatives 2022 dans la 14e circonscription du Rhône, avec Jean-Luc Mélenchon. Photo Facebook Idir Boumertit

Arrivé en tête au premier tour, Idir Boumertit (LFI-Nupes) a été élu député avec 56,69% des voix. Il devance de près de 3000 voix le député sortant Yves Blein (LREM).

Idir Boumertit, 4e adjoint à la maire de Vénissieux, est aussi conseiller métropolitain. Il devra quitter son poste d'adjoint en charge des projets d'urbanisme de Michèle Picard, la maire PCF de Vénissieux.

Après deux mandats, l'un sous l'étiquette PS, l'autre sous l'étiquette macroniste, Yves Blein est battu. Il n'a pu compter que sur les communes de Solaize, Feyzin et Corbas. Il est largement battu à Vénissieux, Saint-Fons et Saint-Priest.

À lire : Idir Boumertit, nouveau député de Vénissieux et de la 14e circonscription

Jean-Luc Fugit, réélu député dans la 11e circonscription

Jean-Luc Fugit au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon
Jean-Luc Fugit au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon

Le député LREM de la 11e circonscription, au sud de Lyon jusqu'à Givors, est largement réélu (64,09%). Enseignant-chercheur chimiste, ancien vice-président de l’université de Saint-Étienne et ex-élu de la Loire et ex-socialiste, Jean-Luc Fugit présentait le profil idéal des nouveaux élus et députés que LREM a eu envie de propulser sur le devant de la scène en 2017.

À lire : le candidat d’Emmanuel Macron joue-t-il sur du velours à Givors ?

Nathalie Serre (LR) élue de justesse dans la 8e circonscription du Rhône

Avec 50,8% des voix, la députée sortante Nathalie Serre est élue dans la 8e circonscription du Rhône, dans l'Ouest Lyonnais. Elle avait succédé en 2020 à Patrice Verchère, qui a quitté son siège en cours de mandat pour devenir maire de Cours.

La candidate LR devance d'une très courte tête le candidat de la majorité présidentielle Dominique Despras (Modem).

À lire : Nathalie Serre élue députée de la 8e circonscription du Rhône

Résultat définitif pour Circonscription n°11 du Rhône :

Les Républicains gagnent-ils vraiment un siège dans le Rhône ?

Avec la victoire d'Alexandre Vincendet dans la 7e circonscription du Rhône, les LR gagnent un siège de député. Ils ont conservé les 8e et 9e circonscriptions, sauvées en 2017 dans la vague macroniste. Toutefois, Alexandre Vincendet, maire de Rillieux-la-Pape, avait tenté d'obtenir l'investiture macroniste au premier tour. Finalement elle a été maintenue à la députée sortante Anissa Khedher.

Dans l'entre-deux, après son élimination, la majorité présidentielle a apporté son soutien à Alexandre Vincendet. Christian Jacob, patron national des LR, a déclaré ce dimanche soir que LR restera dans l'opposition.

Alors, Alexandre Vincendet sera-t-il un député de la majorité ?

Résultat définitif pour Circonscription n°8 du Rhône :

Le maire de Rillieux, Alexandre Vincendet (LR), élu dans la 7e circonscription du Rhône

Éliminé au second tour des législatives en 2017, le maire de Rillieux, Alexandre Vincendet (LR) est finalement élu député de la 7e circonscription du Rhône en 2022. Avec 53,44 % des voix, il devance le candidat Nupes Abdelkader Lahmar (46,56 %).

Pour rejoindre l’Assemblée, Alexandre Vincendet devra quitter son fauteuil de maire à Rillieux-la-Pape.

À lire : Alexandre Vincendet (LR) prend sa revanche aux législatives dans la 7e circonscription du Rhône

Thomas Gassilloud, réélu tranquillement dans les Monts du Lyonnais

Thomas Gassilloud au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon
Thomas Gassilloud au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon

Thomas Gassilloud, député de la majorité présidentielle sortant de la 10e circonscription du Rhône dans les Monts du Lyonnais est réélu avec 65,31% des voix. Il devance largement Michèle Edery, la candidate de l’union de la gauche.

À lire : Thomas Gassilloud, réélu député de la 10e circonscription du Rhône

Résultat définitif pour Circonscription n°10 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°7 du Rhône :

Sarah Tanzilli bien partie pour devenir députée de la 13e circonscription

Dans l'attente des résultats de Meyzieu et Saint-Priest, Sarah Tanzilli (Majorité présidentielle) est en tête dans toutes les autres communes de la circonscription. Elle obtient pour l'heure 7000 voix de plus que le candidate de la Nupes.

Résultat définitif pour Circonscription n°9 du Rhône :

Alexandre Portier (LR), élu député de la 9e circonscription

Alexandre Portier et Bernard Perrut
Alexandre Portier tentera de prendre la place de Bernard Perrut, qui se présente comme suppléant, aux législatives dans le nord du Rhône. ©Facebook/Candidat

C'est maintenant officiel. Alexandre Portier (LR) est élu député de la 9e circonscription, dans le Beaujolais avec 61,51% des voix. Il devance Ambroise Méjean, la président des Jeunes avec Macron (38,49%). Alexandre Portier, soutenu par Bernard Perrut, lui succède ainsi qu'à la dynastie des Perrut, député de père en fils dans la circonscription.

Les Républicains devraient conserver leurs deux circonscriptions

Au regard des résultats quasiment complet dans toutes les communes de ces deux circonscriptions, les LR devraient conserver leurs deux députés du Rhône. Nathalie Serre dans le 8e circonscription et Alexandre Portier dans la 9e circonscription. Le Beaujolais gardera deux députés LR.

Au QG de la Nupes : "Nous serons la première force d'opposition du pays"

Explosion de joie au QG des candidats Nupes à Lyon a l’annonce des résultats. L’alliance présidentielle « Ensemble ! » n’obtiendrait pas la majorité.

« La Nupes est la première force d’opposition du pays », se réjouit le maire de Lyon qui indique que le groupe EELV « sera au rendez-vous » pour s’opposer à la politique d’Emmanuel Macron à l’Assemblée.

Doucet
Dans le bar le Fennec, des applaudissements et des sourires à la suite des premiers résultats nationaux. Photo : Marie Allenou.

(Re)voir les résultats du premier tour par bureau de vote à Lyon

La Nupes forte dans les pentes et les 3e et 7e arrondissements de Lyon, les macronistes réfugiés dans le 5e arrondissement de Lyon ? La Nupes rafle la mise mais ne déchaîne pas les passions à Lyon ?

Découvrez toutes nos cartes du 1er tour par bureau de vote à Lyon

Taux de participation en légère baisse à 17h par rapport au 1er tour

En hausse à midi par rapport au premier tour, l'abstention était plus importante dans l'après-midi.

À 17h, le taux de participation dans le Rhône s'élevait à 38,09% des inscrits. Un niveau inférieur à celui enregistré à la même heure dimanche dernier pour le premier tour des élections législatives (39,14%). Un chiffre en baisse également par rapport au taux relevé lors du premier tour de ces mêmes élections en 2017, année où il a atteint 42,34%.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la participation est aussi légèrement supérieure par rapport au premier tour. À midi, elle s'élevait à 21,77% des inscrits. Contre 19,89% dimanche 12 juin.

À Lyon, la participation était de 35,29% à 17. Là aussi en baisse. Elle était de 35,94% au premier tour mais supérieur à celle de 2017 (28,79%).

  • 1er arrondissement : 32,5% des inscrits (34,2% au premier tour)
  • 2e arrondissement : 40,32% (contre 38,93% )
  • 3e arrondissement : 34,69% (contre 36,12%)
  • 4e arrondissement : 36,80% (contre 38,5%)
  • 5e arrondissement : 37,46% (contre 36,9%)
  • 6e arrondissement : 34,15% (contre 37,18%)
  • 7e arrondissement : 35,19% (contre 36,52%)
  • 8e arrondissement : 34,33% (contre 33,22%)
  • 9e arrondissement : 32,19% (contre 31,93%)

Rappel des résultats du premier tour dans le Rhône

Visualiser les résultats du premier tour des élections législatives 2022 dans toutes les circonscriptions et les communes du Rhône. La majorité présidentielle arrive en tête dans 7 circonscriptions. Elle résiste dans le Rhône. Mais L’union de la gauche (Nupes) est en position de force dans Lyon.

À voir : La carte des résultats dans le Rhône par commune

Rappel des résultats du premier tour à Lyon

Visualiser les résultats du premier tour des élections législatives 2022 dans toutes les circonscriptions de Lyon. La majorité présidentielle arrive en tête dans la 4e circonscription. Elle est en ballotage défavorable dans les trois autres circonscriptions de Lyon.

À voir : La carte des résultats du premier tour à Lyon

Au 1er tour, LREM a déjà perdu un siège de député

Anissa Kheder au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon
Anissa Khedher au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon

Dans la 7e circonscription du Rhône Abdelakder Lahmar affrontera Alexandre Vincendet au second tour des législatives 2022. Grosse surprise avec l’élimination d’Anissa Khedher, députée sortante de la majorité présidentielle.

À lire : La députée Anissa Khedher éliminée dans la 7e circonscription du Rhône

Dans l'entre-deux tours, le patron des LR du Rhône bascule officiellement avec LREM

Alexandre Vincendet Rillieux-la-Pape
Le maire de Rillieux-la-Pape Alexandre Vincendet à la sortie de la réunion "Sécurité et tranquillité publique". Préfecture du Rhône, le 24 juillet 2020. ©AG/Rue89Lyon

Pour le second des législatives dans la 7e circonscription, le maire de Rillieux-la-Pape et président de la fédération LR du Rhône, Alexandre Vincendet, a reçu le soutien du mouvement présidentiel. C’était attendu.

À lire : Le maire de Rillieux, patron des LR du Rhône, devient un candidat Macron

Thomas Rudigoz, symbole d'une « macronie » mise à mal à Lyon ?

Thomas Rudigoz Lyon législatives
Thomas Rudigoz, député de la 1ère circonscription de Lyon, fait campagne pour le deuxième tour des législatives sur le marché du point du jour. ©Marie Allenou/Rue89Lyon

Dans la 1ère circonscription du Rhône, le député sortant Thomas Rudigoz a fait les frais de l’union de la gauche au 1er tour des législatives. Le candidat du parti présidentiel est devancé de presque 5 points par l’insoumise Aurélie Gries. En campagne, il compte sur les reports de voix de la droite et du centre pour l’emporter au second tour de ce dimanche 19 juin.

À lire : Thomas Rudigoz, député macroniste, cherche report de voix

À Lyon, les écolos-techno ont toujours la cote ?

Marie-Charlotte Garin législatives lyon
Marie-Charlotte Garin, candidate aux législatives dans la 3e circonscription de Lyon, fait campagne auprès des forains du marché des États-Unis. ©Marie Allenou/Rue89Lyon

Sur la 3e circonscription de Lyon, Marie-Charlotte Garin (Nupes – EELV) est bien placée pour remporter le second tour des élections législatives. Au 1er tour, elle devançait de 15 points la candidate macroniste Sarah Peillon. Inconnue jusque là dans le paysage politique lyonnais, la jeune écologiste de 26 ans a connu une rapide ascension au sein de son parti.

À lire : Marie-Charlotte Garin, bonne élève écologiste à l’assaut de l’Assemblée

Taux de participation en hausse à midi à Lyon et dans le Rhône

À 12h, le taux de participation dans le Rhône s'élevait à 21,31% des inscrits. Un niveau supérieur à celui enregistré à la même heure dimanche dernier pour le premier tour des élections législatives (19,36%).

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la participation est aussi légèrement supérieure par rapport au premier tour. À midi, elle s'élevait à 21,77% des inscrits. Contre 19,89% dimanche 12 juin.

À Lyon, la participation était de 22,77% à midi. Là aussi en hausse. Elle était de 20,89% au premier tour et de 18,31% au second tour de 2017.

  • 1er arrondissement : 17,60% des inscrits (16,70% au premier tour)
  • 2e arrondissement : 25,34% (contre 23,13% )
  • 3e arrondissement : 22,53% (contre 21,66%)
  • 4e arrondissement : 26,82% (contre 23%)
  • 5e arrondissement : 24,53% (contre 22%)
  • 6e arrondissement : 24,11% (contre 22,72%)
  • 7e arrondissement : 21,24% (contre 20,25%)
  • 8e arrondissement : 21,60% (contre 19,18%)
  • 9e arrondissement : 21,12% (contre 19,38%)

Pour l'heure la participation est en hausse à Lyon par rapport au premier tour. Y compris dans des arrondissements où l'abstention est d'ordinaire importante, comme dans le 8e arrondissement. Est-ce un « effet canicule » qui a incité les électeurs à se déplacer plus tôt ?

Si le niveau de participation venait à se confirme au fil de la journée, il pourrait éventuellement créer des surprises à Lyon. Notamment dans la 1ère circonscription, où Thomas Rudigoz est en difficulté, voire dans la 4e circonscription, où le candidat de gauche a réalisé un joli score dans un secteur encore à droite.

Quels sont les enjeux avant ce second tour ?

Grégory Doucet Benjamin Badouard Hubert Julien-Ferrière Mariche-Charlotte Garin
Le maire de Lyon l'écologiste Grégory Doucet entouré de Hubert Julien-Laferrière, candidat Nupes dans la 2e circonscription du Rhône, et Marie-Charlotte Garin, candidate Nupes dans la 3e circonscription du Rhône. ©HoucineHaddouche/Rue89Lyon

Les résultats du 1er tour des élections législatives 2022 dans le Rhône actent un recul de la majorité présidentielle dans Lyon. Elle résiste plutôt bien ailleurs. Mais le mouvement du parti présidentiel (désormais baptisé Renaissance, membre avec ses partenaires de la coalition Ensemble ! ) pourrait perdre plusieurs sièges de députés. La France Insoumise pourrait être la grande gagnante parmi les candidats de la gauche réunie sous la bannière Nupes.

Quels enseignements tirer à Lyon et dans le Rhône des résultats des législatives avant le second tour ?

Participation en hausse à 10h à Lyon

Selon des chiffres de la Ville de Lyon, le taux de participation à 10h dans les bureaux de vote de Lyon était de 9,11% des inscrits.

Une participation supérieure à celle du premier tour dimanche dernier (7,14%) mais surtout supérieure à celle du second tour de 2017 (6,68%).

Le détail par arrondissement :

  • 1er arrondissement : 6,70% des inscrits (4,95% au 1er tour le 12 juin)
  • 2e arrondissement : 9,73% (contre 7,96%)
  • 3e arrondissement : 9,37% (contre 7,2%)
  • 4e arrondissement : 10,1% (contre 7,5%)
  • 5e arrondissement : 10,86% (contre 8,35%)
  • 6e arrondissement : 8,8% (contre 7,89%)
  • 7e arrondissement : 7,95% (contre 6,67%)
  • 8e arrondissement : 9,74% (contre 6,93%)
  • 9e arrondissement : 8,78% (contre 6,77%)

Quels sont les candidats qualifiés pour le second tour dans le Rhône ?

Carte résultats législatives Rhône
Carte des résultats du premier tour des élections législatives 2022 dans le Rhône. Carte Rue89Lyon

Dans le Rhône, ce sont deux groupes politiques, la majorité présidentielle (Ensemble!) et l’union de la gauche (Nupes), qui s’en tirent le mieux après le premier tour des législatives. Ensemble! se qualifie dans 13 circonscriptions sur 14 et la Nupes dans 12 d’entres elles.

Législatives 2022 : tous les duels du second tour à Lyon et dans le Rhône



À Lyon et dans le Rhône, les élections législatives 2022 présentent plusieurs enjeux. Rapide tout d’horizon avant les résultats de ce second tour.

Combien LREM conservera-t-elle de députés dans le Rhône ?

Thomas rudigoz législatives lyon
Une militante se charge de la communication, prenant des photos et des vidéos du candidat aux législatives Thomas Rudigoz. ©Marie Allenou/Rue89Lyon

Le premier tour des élections législatives dans le Rhône a montré un net recul de LREM (devenue Renaissance) et de la majorité présidentielle. En 2017, elle avait gagné 12 des 14 circonscriptions du Rhône. Faisant tomber au passage quelques barons locaux notamment à droite. Cette année, elle pourrait en perdre près de la moitié.

Elle a déjà perdu la 7e circonscription où la députée sortante Anissa Khedher ne s’est pas qualifiée pour le second tour. Elle pourrait toutefois la « récupérer ». Ensemble !, nom de la coalition de la majorité présidentielle, a en effet apportée son soutien à Alexandre Vincendet. Le patron de la fédération LR du Rhône lorgnait déjà sur l’investiture dès le premier tour.

La majorité présidentielle est en danger dans les circonscriptions de la métropole de Lyon. Thomas Rudigoz (1ère), Loïc Terrenes (2e) et Sarah Peillon (3e) sont menacés ou en ballotage défavorable. Elle devrait toutefois conserver celles gagnées en 2017 ailleurs dans le Rhône.

L’union de la gauche reprendra-t-elle les circonscriptions de Lyon ?

Marie-Charlotte Garin législatives lyon
Marie-Charlotte Garin, candidate aux législatives dans la 3e circonscription de Lyon, fait campagne auprès des forains du marché des États-Unis. ©Marie Allenou/Rue89Lyon

En 2017, trois circonscriptions de gauche de Lyon basculaient vers En marche au gré des changements de casaque des candidats. Le maire socialiste du 5e arrondissement, Thomas Rudigoz, devenait député de la 1ère circonscription. Tout comme celui du 9e arrondissement, Hubert Julien-Laferrière, dans la 2e. Et Jean-Louis Touraine conservait la 3e circonscription.

Les législatives 2022 pourraient bien faire perdre à la majorité présidentielle ces trois circonscriptions. Ses candidats sont en difficulté dans les 1ère et 3e circonscriptions après le premier tour. Dans la 2e, Hubert Julien-Laferrière est bien parti pour conserver son siège. Mais il est depuis passé dans le camp écologiste et de l’union de la gauche (Nupes).

Ce second tour des élections législatives à Lyon pourrait confirmer les résultats des élections municipales de 2020 et de la présidentielle 2022. L’évolution sociologique de la ville n’en fait plus ce bastion de droite de jadis. Là où les écologistes ont bâti leur succès en 2020, Jean-Luc Mélenchon a obtenu de très bons scores en 2022. Comme les candidats de la Nupes au premier tour des législatives.

Les LR n’auront-ils plus aucun député dans le Rhône ?

Alexandre Portier et Bernard Perrut
Alexandre Portier tentera de prendre la place de Bernard Perrut, qui se présente comme suppléant, aux législatives dans le nord du Rhône. ©Facebook/Candidat

C’est peu probable mais possible. Le Rhône, bastion de la droite et du centre-droit, pourrait se retrouver sans aucun député issu des partis traditionnels de ce courant politique. Est-ce à dire que le département et ses électeurs ne seraient plus de droite ? Pas vraiment.

Les Républicains (LR) devraient conserver la 9e circonscription, dans le Beaujolais. Ils pourraient en revanche perdre la 8e circonscription. Mais rien n’est fait.

Les résultats des élections législatives 2022 dans le Rhône confirment un basculement. Celui du vote de droite en bonne partie vers les candidats macronistes. Les résultats sont parfois cinglants pour les LR. Ils sont absents du second tour dans la 4e circonscription de Lyon, un fief historique. Ou même dans les Monts-d’Or (5e circonscription). En dehors des 7e, 8e et 9e circonscriptions, ils sont absents du second tour.

Dans ces territoires, les députés de la majorité présidentielle, pour certains issus de partis satellites de droite, peuvent envisager leur réélection plutôt tranquillement. Signe d’une vote de droite et centre-droit qui n’a pas disparu dans les zones plus rurales du Rhône. Mais qui a changé d’étiquette.

Rappel des résultats du premier tour des élections législatives 2022 dans le Rhône et à Lyon

Résultats par circonscription et commune dans le Rhône

Résultats par bureau de vote à Lyon

Article actualisé le 20/06/2022 à 01h37
L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal Oliveira
Bertrand Enjalbal Oliveira
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Radio Cargo, du gros son envoyé depuis un vélo à Villeurbanne

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

À Lyon, un solo théâtre ou Hamlet dans sa cuisine

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

L’été en cinémascope à Lyon avec l’Institut Lumière 

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.
×