Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
A Lyon, quelle députée pour la 3e circonscription du Rhône ?
Actualité  Politique 

A Lyon, quelle députée pour la 3e circonscription du Rhône ?

par Laurent Burlet.
Publié le 9 juin 2022.
Imprimé le 05 juillet 2022 à 14:44
1 720 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un duel est attendu dans la 3e circonscription du Rhône (une partie des 3e, 7e et 8e arrondissements de Lyon), pour le second tour des législatives. Au vu des résultats des élections présidentielles, la future députée sera soit la candidate de la majorité présidentielle Sarah Peillon, soit la candidate de l’union de la gauche Nupes, Marie-Charlotte Garin.

>> Tous les résultats du 1er tour des élections législatives dans le Rhône sont ici

Pour cette 3e circonscription du Rhône, on peut déjà s’engager sur des noms pour le second tour des législatives.
Compte tenu des récentes élections, on s’achemine vers un duel entre la candidate de la majorité présidentielle et celle de la Nupes. Ce sera donc fort probablement une députée pour représenter une partie des 3e, 7e et 8e arrondissements – merci le tripatouillage de la carte électorale.

Circonscription 3 Rhône Lyon législatives
Contours de la 3e circonscription législative du Rhône. Un découpage à cheval sur trois arrondissements de Lyon

Sarah Peillon, une candidature cinq ans trop tard ?

Le député sortant LREM, Jean-Louis Touraine, ne se représente pas dans cette circonscription de Lyon intra-muros. A bientôt 77 ans, l’ancien premier adjoint de Gérard Collomb passe enfin le relais promis à son attachée parlementaire, Sarah Peillon, la référente de la République En Marche pour la métropole de Lyon.
Malheureusement pour elle, ses chances d’élection sont bien plus réduites qu’en 2017, aux lendemains de la première élection d’Emmanuel Macron.

Il y a cinq ans, dans cette troisième circonscription du Rhône, l’ancien ministre de l’économie était arrivé en tête du 1er tour avec 30,23% des voix devant Jean-Luc Mélenchon à 24,71%. Jean-Louis Touraine, qui était député sous l’étiquette PS, n’avait eu aucun souci pour être élu dans la foulée, aux législatives, sous les nouvelles couleurs de la République en Marche.

Cinq ans plus tard, l’écart s’est inversé. C’est Mélenchon qui est arrivé en tête de la présidentielle dans cette circonscription lyonnaise avec 35,35% des voix contre 28,94% pour Macron.

Attachée parlementaire et élue d’opposition du 7e arrondissement, Sarah Peillon, 41 ans, connaît bien la circonscription.
Certes, cette 3e circonscription du Rhône compte des quartiers qui ont placé Macron en tête en 2017 et encore en 2022, notamment dans le 3e et 8e arrondissements, au nord de la préfecture et au sud de Monplaisir.
Mais cette année, l’immense majorité des bureaux de votes a mis largement en tête Mélenchon. Et ces quartiers font partie des secteurs qui ont le plus voté pour les écologistes aux municipales de 2020.

Marie-Charlotte Garin, le seul espoir des écologistes EELV

Marie-Charlotte Garin (Europe Ecologie Les Verts – EELV) porte les couleurs de l’union de la la gauche Nupes. C’est la seule chance pour les écologistes canal historique d’obtenir un·e député·e dans le Rhône.
Aux termes de l’accord national Nupes, La France insoumise (LFI) et les écologistes se sont partagés les circonscriptions gagnables du Rhône : la banlieue rouge (6e, 7e et 14e circonscription) + la 1ère circo de Lyon) pour LFI et les trois circonscriptions restantes de la ville écolo pour EELV.

Dans la 2e circonscription du Rhône (le nord de Lyon), c’est un allié d’EELV, le député sortant ex-LREM passé à Génération écologie, Hubert Julien-Laferrière, qui a été investi, au grand dam d’une bonne partie de la gauche.
Dans la très à droite 4e circonscription, le co-président des élus métropolitains EELV, Benjamin Badouard, a peu de chance d’être élu dans ce secteur très à droite de Lyon.

La 3e circonscription du Rhône représente donc le seul espoir local d’EELV, au pouvoir à Lyon depuis 2020. Pour faire campagne à plein temps, la jeune – elle a 26 ans – Marie-Charlotte Garin a récemment arrêté son job de directrice de cabinet de la maire écologiste du 5e arrondissement. Un poste qu’elle occupait après un début de carrière professionnelle à Handicap international.

Dans la 3e circonscription du Rhône (une partie des 3e, 7e et 8e arrondissements de Lyon), la députée sera soit la candidate de la majorité présidentielle Sarah Peillon (à gauche), soit la candidate de l'union de la gauche Nupes, Marie-Charlotte Garin (à droite). Photo : propagande électorale.
Dans la 3e circonscription du Rhône (une partie des 3e, 7e et 8e arrondissements de Lyon), la députée sera soit la candidate de la majorité présidentielle Sarah Peillon (à gauche), soit la candidate de l’union de la gauche Nupes, Marie-Charlotte Garin (à droite). Photo : propagande électorale.

Une nouvelle voix de la droite LR et un candidat RN qui brandit la photo de sa femme noire

Outre ce duo qui joue les premiers rôles, deux autres candidatures dominent dans cette 3e circonscription lyonnaise du Rhône.
Il y a tout d’abord Béatrice de Montille, la candidate LR. Cette conseillère municipale de Lyon, élue dans le 3e arrondissement, donne de la voix dans les rangs de l’opposition depuis le début de son mandat.
Soutien d’Eric Ciotti à la primaire LR, la cheffe d’entreprise – fondatrice de la marque « Merci Maman » – va essayer de faire moins pire que le score de Valérie Pécresse et ses 4,48%.

On peut souligner également la première candidature de Gérard Vollory, pour le Rassemblement national. Le nouveau candidat du RN remplace le fleuriste de la Guillotière, Michel Dulac, qui a émigré dans la 11e circonscription du Rhône. Gérard Vollory s’est illustré dans cette campagne lors d’un débat sur France 3 au cours duquel il a brandi la photo de sa femme noire pour se défendre d’être raciste. Il n’est pas le seul candidat d’extrême droite puisqu’il doit compter avec Olivier Delucenay, le candidat du parti d’Eric Zemmour, Reconquête !.

Des candidatures postmonétaires dans la 3e circonscription

A noter la troisième candidature de Marc Chinal. Ce militant décroissant « post-monétaire » se présente cette fois-ci, sous la bannière Notre futur.
Il n’est pas le seul qui porte les idées d’une société post-monétaire. Trois autres candidat·es sont à l’affiche dans les trois autres circonscriptions de Lyon.

La liste des candidats sur la #circo6903

  • AUZAL Jean-François (Parti radical de gauche)
  • BARRAILLON Anaïs (Nouveau Parti Anticapitaliste)
  • CHINAL Marc (Divers – Notre futur)
  • DELUCENAY Olivier (Reconquête !)
  • DE MONTILLE Béatrice (Les Républicains)
  • DUDUKDJIAN Jean-Noël (Lutte Ouvrière)
  • GARIN Marie-Charlotte (Union de la gauche Nupes – EELV)
  • GEFFRAULT Alexis (Union démocrates musulmans français)
  • GUILLAUMONT Nadège (Parti animaliste)
  • PEILLON Sarah (La République en marche – Renaissance)
  • RAMOS Valérie (Divers écologiste)
  • TODOROVIC Nicolas (Équinoxe – écologiste)
  • VOLLORY Gérard (Rassemblement National)

Rappel des résultats électoraux sur la 3e circonscription du Rhône

Présidentielle 2022 :

1er tour

2e tour

  • Emmanuel MACRON : 80,61%
  • Marine LE PEN : 19,39%
  • Abstention : 25,5%

Législatives 2017 :

1er tour

2e tour

  • Jean-Louis TOURAINE (République en marche) : 59,85% des suffr. exp
  • Pascal LE BRUN (LFI) : 40,15%
  • Abstention : 55,49%
Article actualisé le 12/06/2022 à 22h47
L'AUTEUR
Laurent Burlet
Cofondateur et directeur de publication de Rue89Lyon

En BREF

L’été en cinémascope à Lyon avec l’Institut Lumière 

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Jeunes migrants à la Croix-Rousse : vers une nouvelle situation de crise ?

par Marie Allenou. 455 visites. 1 commentaire.

A Lyon, des marchandises arrivent dans le centre-ville par bateau

par Pierre Lemerle. 1 122 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×