Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Résultats législatives 2022 à Lyon et dans le Rhône : la majorité présidentielle en perte de vitesse
Politique 

Résultats législatives 2022 à Lyon et dans le Rhône : la majorité présidentielle en perte de vitesse

par Bertrand Enjalbal Oliveira.
Publié le 11 juin 2022.
Imprimé le 30 juin 2022 à 00:09
1 432 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

[Live] La majorité présidentielle a perdu un siège de député dès ce premier tour. Elle est la grande perdante de ce premier tour à Lyon et dans le Rhône et pourrait perdre bien plus encore. Les écologistes et les Insoumis pourraient obtenir plusieurs sièges le 19 juin. La droite est au second tour dans 3 circonscriptions et pourrait encore perdre un siège.

Résultats sur notre carte interactive

Dès 20h, retrouvez sur notre carte interactive les résultats du premier tour des élections législatives 2022 à Lyon et dans toutes les communes du Rhône.

Résultat définitif pour Circonscription n°6 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°4 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°2 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°1 du Rhône :

Les résultats définitifs dans la 2e circonscription du Rhône

Le candidat sortant de la 2e circonscription ne devrait pas trembler. Hubert Julien-Laferrière, candidat de la Nupes (après avoir été candidat LREM en 2017), s'est placé largement en tête. Avec 34,82% des voix, il devance le candidat LREM Loïc Terrennes de presque 3000 voix (28,72%). Pourtant, le candidat de l'union de la gauche a du faire face à 3 candidats dissidents à gauche.

Loïc Terrennes législatives
Loic Terrennes, candidat de la majorité présidentielle dans la 2e circonscription du Rhône, lors du 1er tour des élections législatives de 2022. ©HoucineHaddouche/Rue89Lyon

Raphaël Arnault, ex-porte parole de l'organisation antifascite La Jeune Garde, et candidat soutenu par le NPA, a obtenu 6,8% des voix. Adrien Drioli, conseiller municipal Lyon en commun, obtient 2,42% des voix et Philippe Prieto, soutenu par le PRG, 2,99%. Cela pourrait constituer plus de 10% de réserves de voix pour le candidat de la Nupes pour le second tour.

La droite LR arrive en 3ème position du premier tour, mais Myriam Fogel-Jedidi n'a pas obtenu suffisamment de voix pour se maintenir. Elle enregistre 9,32% des voix. Le Rassemblement National est à la traîne dans cette circonscription acquise principalement à la gauche et à la majorité présidentielle, et n'obtient que 5,47% des voix, moins que le candidat Reconquête.

Résultat définitif pour Circonscription n°3 du Rhône :

Les résultats des circos de Lyon : la liesse des écologistes

C'est dans la 3e circonscription que les candidat·es de la Nupes, et notamment issu·es des rangs écologistes, font leur meilleur score. C'est la jeune Marie-Charlotte Garin, 26 ans, directrice de cabinet de la maire du 5e arrondissement, qui affiche le résultat le plus étonnant.

Marie-Charlotte Garin, candidate de la Nupes, sort en tête du 1er tour des législatives 2022. ©HoucineHaddouche/Rue89Lyon

Elle a réuni 43,68% des voix. Elle se retrouvera au second tour face à la candidate Ensemble!, Sarah Peillon, qui n'arrive qu'à 28,27% des voix. Celle qui fut longtemps attachée parlementaire du député LREM auquel elle voulait succéder, Jean-Louis Touraine, devra grignoter un écart important qui ne lui laisse que peu d'espoir.

Sarah Peillon, premier tour des législatives 2022. ©HoucineHaddouche/Rue89Lyon

Les résultats définitifs de la 1ère circonscription du Rhône

Dans cette circonscription, le député sortant de la majorité présidentielle Thomas Rudigoz n'arrive pas en tête. Avec 32,96% des voix, il se place derrière la candidate de la Nupes Aurélie Gries, qui obtient 37,75% des suffrages. Travailleuse sociale, l'Insoumise est adjointe à la petite enfance à la mairie du 7e arrondissement de Lyon.

Thomas Rudigoz au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon
Thomas Rudigoz au 2ème tour des législatives à la préfecture du Rhône le 18 juin 2017. ©HH/Rue89Lyon

La candidate de l'union de la gauche devra batailler pour le second tour, car elle ne dispose quasiment d'aucune réserve de voix. À l'inverse Thomas Rudigoz pourrait bénéficier des voix de la candidate républicaine Anne Prost (8,70%) et donc s'imposer au second tour.

Le Rassemblement National, avec Voliaria Gagarine, se classe en troisième position dans cette circonscription, avec 9,32% des voix. L'autre parti d'extrême-droite, Reconquête!, obtient 3,94% des voix.

"Avec le bloc de droite divisé, cela laissait un boulevard pour Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon"

Olivier Pirra Reconquête législatives
Olivier Pirra, représentant de Reconquête! dans le Rhône et candidat dans la 12e circonscription. ©HoucineHaddouche/Rue89Lyon

Olivier Pirra se dit "un peu déçu". Le représentant Rhône de Reconquête!, le parti d'extrême-droite créé par Éric Zemmour, fait l'état des lieux des forces des forces de son parti dans le département. Selon les circonscriptions, les candidats ont obtenu entre 4 et 11% des voix. Lui-même, candidat dans la 12e circonscription, a enregistré 6,19% des voix.

"Le Rassemblement national et Les Républicains n'ont pas su prendre la main tendue d'Éric Zemmour. Si le bloc de droite part divisé, cela laisse un boulevard pour Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. On a des candidats de droite qui s'auto-éliminent, la désunion fait le jeu des opposants"

La France Insoumise et ses alliés ont su réussir là où la droite a échoué, explique celui qui évite de parler "d'extrême-droite" pour lui préféré le terme moins clivant de "droite". S'il dit vouloir attendre les résultats définitifs pour se projeter, Olivier Pirra imagine bien Reconquête! "s'installer dans la durée". Mais sans députés pour l'instant.

Résultat définitif pour Circonscription n°14 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°13 du Rhône :

"Sur les 4 circonscriptions de Lyon, la Nupes sera au second tour"

Grégory Doucet, maire de Lyon, félicite son camp. Selon les premières estimations, les électeurs des quatre circonscriptions de Lyon ont envoyé un candidat de l'union de la gauche au second tour des législatives.

"On sait que nos quatre candidats sont au second tour, c'est une excellente nouvelle. Ici, à Lyon, nous connaissions déjà la Nupes dans notre majorité municipale. Nous avons fait la démonstration que ça fonctionne. C'est ce que nous souhaitons faire à l'Assemblée Nationale et au gouvernement"

Très solennel, le maire écolo a absolument tenu à revenir sur les propos de la première ministre et candidate aux législatives Elisabeth Borne. Elle a appelé à voter LREM face à "une confusion aux extrêmes", faisant référence à la fois à la Nupes et au parti Rassemblement National.

"Une très grande inquiétude que j'ai, ce sont les propos d'Élisabeth Borne qui renvoie dos à dos la Nupes et un parti d'extrême-droite. Laisser penser que la Nupes est un parti (sic) anti-républicain est une insulte et une absurdité. J'appelle Élisabeth Borne à revenir sur ses propos."

Pour le second tour, les projections Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions ne sont pas favorables à la Nupes. L'union de la gauche obtiendrait entre 150 et 190 sièges alors que La République en marche et ses alliés (Ensemble) décrocheraient entre 255 et 295 sièges. Le maire de Lyon les balaie d'un revers de main et évoque le nombre de voix, 25,6% pour la Nupes et 25,5% pour LREM.

"Faire des projections de sièges relève de l'art divinatoire. Aujourd'hui, la Nupes est la première force politique du pays"

Résultat définitif pour Circonscription n°12 du Rhône :

Les candidats de gauche de la 2e circo à la préfecture

Très chahuté pour être passé le PS, puis avoir été élu député en 2017 avec l'étiquette LREM, Hubert Julien-Laferrière est le candidat de la Nupes sur la 2e circonscription. A la préfecture, il s'est retrouvé face à un des candidats dissidents, porte-parole de la Jeune Garde, Raphaël Arnault.

©HoucineHaddouche/Rue89Lyon

Résultat définitif pour Circonscription n°7 du Rhône :

Anissa Khedher perd son siège de députée dès ce soir

Anissa Khedher (Majorité présidentielle), députée sortante de la 7e circonscription, est éliminée. Elle arrive en 3e position (17,37%) au premier tour ce dimanche. Elle est devancée par Abdelkader Lahmar (LFI-Nupes) (30,87%) et Alexandre Vincendet (LR) (23,84%)/

La majorité présidentielle perd donc un siège dès ce soir dans le Rhône.

La Nupes partie pour renverser Yves Blein (14e circo)

Le député Yves Blein (Majorité présidentielle) de la 14e circonscription est en très mauvaise posture. Il est largement devancé par Idir Boumertit, candidat LFI-Nupes, adjoint au maire de Vénissieux. L'ancien maire de Feyzin arrive 10 points derrière le candidat de l'union de la gauche et près de 3000 voix en moins.

Il s'avance donc vers le second tour en ballotage très défavorable. Ses réserves de voix sont très faibles. Avec une abstention habituellement plus forte encore au second tour, la mobilisation semble peu probable au second tour. L'abstention s'est élevée à 63% au premier tour ce dimanche.

Résultat définitif pour Circonscription n°8 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°5 du Rhône :

Résultat définitif pour Circonscription n°11 du Rhône :

La Nupes en tête à Villeurbanne selon les premières estimations

Avec plus de 41% des voix, le candidat Nupes Gabriel Amard serait en tête à Villeurbanne, selon des premières estimations transmises par la mairie de Villeurbanne. Dans un communiqué, le maire PS de la Ville, Cédric Van Styvandael réagit à ces premiers résultats :

"Dimanche prochain, j’appelle les Villeurbannaises et les Villeurbannais à confirmer et à amplifier leur vote du 1er tour en envoyant un député NUPES à l’assemblée pour défendre les valeurs de justice sociale et écologique."

Il souligne cependant que "à Villeurbanne, moins d’un électeur sur deux s’est déplacé aux urnes."

Les résultats définitifs de la 11e circo du Rhône

Dans cette circonscription aussi, c'est le député sortant LREM qui tient la corde. Jean-Luc Fugit, pour Ensemble!, réalise 30,55% des voix. Il est suivi du candidat de la Nupes, un communiste et métallurgiste de Givors, Abdel Yousfi, avec 21,6% des voix. Ils seront donc opposés lors du second tour, de ce dimanche 19 juin prochain.

Le portrait socio-économique de cette circo à retrouver ici.

Résultat définitif pour Circonscription n°10 du Rhône :

Les résultats définitifs de la 10e circo du Rhône

C'est Thomas Gassilloud candidat d'Ensemble! (majorité présidentielle) qui caracole en tête de ce premier tour des élections législatives 2022 avec 36,1% des voix. Il est suivi d'une des rares socialistes investies par le rassemblement de la gauche Nupes, Michèle Edery (adjointe au maire à Saint-Fons, dans le Rhône), avec 22,6% des voix. Le second tour les opposera donc ce 19 juin.

Résultat définitif pour Circonscription n°9 du Rhône :

"Ces résultats valident notre stratégie d'union"

Marie-Charlotte Garin est optimiste. L'écolo est candidate pour l'union de la gauche dans la 3e circonscription du Rhône, où les résultats ne sont pas encore tombés. Les premières estimations nationales sont bonnes : la Nupes et la majorité présidentielle sont au coude à coude, à 25,2% des voix. La candidate de l'union de la gauche se réjouit, mais garde sa réserve.

"C'est très positif et encourageant. On attend les résultats au niveau local, mais ça montre qu’il y a une vraie envie des français et françaises pour un gouvernement de gauche. Ça valide notre stratégie. Je ne voyais pas comment leur offrir une ligne d'horizon à gauche sans cette union"

La directrice de cabinet à la mairie du 5e a toutes ses chances de se qualifier pour le second tour, voire de l'emporter dans cette circonscription où Jean-Luc Mélenchon a réuni 35% des voix au premier tour de l'élection présidentielle, et Yannick Jadot, plus de 8%.

Les Républicains en ballotage favorable pour conserver la 9e circonscription

Alexandre Portier (LR) arrive en tête au premier tour des élections législatives dans la 9e circonscription du Rhône. Dans le Beaujolais, ce fief de la droite depuis de longues années était entre les mains de la dynastie Perrut, Francisque puis Bernard. Ce dernier, député sortant, ne se représentait pas mais est suppléant d'Alexandre Portier.

Face à lui, le camp présidentiel avait envoyé le président des jeunes macronistes, Ambroise Méjean. Ce dernier arrive en deuxième position, devancé de 2000 voix environ. Mylène Dune (LFI), candidate de la Nupes (Union de la gauche), ne sera pas au second tour. Malgré ses 20,24% des suffrages exprimés, elle pâtit d'une faible participation, ne recueillant que 9,76 des inscrits.

Résultats du 1er tour dans la 9e circonscription du Rhône :

  • Alexandre PORTIER (LR) : 27,64% des suffrages exprimés - qualifié
  • Ambroise MEJEAN (Majorité présidentielle) : 22,06% - qualifié
  • Mylène DUNE (LFI - Nupes) : 20,24%
  • Rémi BERTHOUX (RN) : 18,23%
  • Claire DE GUERNON (Reconquête) : 5,31%
  • Elodie PERRICHON (Ecologiste) : 2,88%
  • Alexandre CHAVANNE (DVD) : 1,56%
  • Maguy GIRERD (Les Patriotes) : 1,09%
  • Chantal HELLY (LO) : 0,66%
  • Delphine BAÏDA (Divers) : 0,32%

Embrassades et applaudissements à l'annonce des premières estimations au QG écolo/Nupes à Lyon

Grégory Doucet a fait le déplacement aux côtés des trois candidats écolo et Nupes de Lyon aux législatives. Dans le bar Le Fennec, Marie-Charlotte Garin (3e), Hubert Julien-Laferriere (2e) et Benjamin Badouard (4e) se sont serrés devant la petite télé pour l'annonce des premières estimations. La Nupes et la majorité présidentielle sont au coude à coude.

Timides, de premiers applaudissements se font entendre à l'annonce des projections de sièges. Puis se font plus forts, accompagnés de vivats, dès l'affichage des pourcentages. La Nupes devance est à égalité avec Renaissance, à 25,2% des voix. De quoi déclencher une envie d'embrassade chez le maire de Lyon, qui a pris dans ses bras ses trois camarades.

Alexandre Portier (LR) parti pour succéder à Bernard Perrut ?

Dans la 9e circonscription, dans le Beaujolais autour de Villefranche-sur-Saône, la droite pourrait conserver son siège. Après 45 ans de dynastie Perrut, c'est Alexandre Portier qui portait les chances de LR de conserver le siège. Il arriverait en tête au premier tour et se retrouverait en ballotage favorable pour le second.

Jean-Luc Fugit (Majorité présidentielle), en ballotage très favorable

Le député sortant de la 11e circonscription, Jean-Luc Fugit (Renaissance) est en ballotage favorable pour le second tour selon les résultats encore partiels. Il devancerait assez largement les candidats de la Nupes (Union de la gauche) et du Rassemblement national.

Vers un duel serré sur le 8e circonscription ?

Le second tout semble se dessiner sur la 8e circonscription du Rhône, à l'ouest du département. La députée sortante, Nathalie Serre (LR), se retrouverait en ballotage défavorable face au candidat de la majorité présidentielle. Dominique Despras (Modem), ancien vice-président du conseil régional et président de la chambre d'agriculture du Rhône, arriverait en tête. Le second pourrait s'annoncer serré entre les deux.

Taux de participation à Lyon à 19h en hausse par rapport à 2017

La participation s'élevait à 53,26% des inscrits à 19h à Lyon contre 48,55 % aux législatives 2017.

Voici la participation par arrondissement :

  • 1er arrondissement : 53,80%
  • 2eme arrondissement : 55,24%
  • 3eme arrondissement : 53,59%
  • 4eme arrondissement : 57%
  • 5eme arrondissement : 53,15%
  • 6eme arrondissement : 54,31%
  • 7eme arrondissement : 54,92%
  • 8eme arrondissement : 49,72%
  • 9eme arrondissement : 47,57%

Les candidats écologistes de Lyon attendent les résultats

Au bar Le Fennec, les trois candidats Nupes/EELV de Lyon sont présents et certains boivent des bières avec les militants en attendant que tombent les premiers résultats. L’ambiance est très détendue. Le maire de Lyon vient d’arriver à vélo et devrait s’exprimer un peu avant 20h30 sur les résultats nationaux.

À l'intérieur, des vestiges de la campagne du malheureux candidat écolo de de la présidentielle traînent sur les tables.

Dans l'Est lyonnais, une circo de droite qui peut encore échapper à la droite

Dans la 13e circonscription du Rhône, à l’est de Lyon, la très discrète députée sortante Danièle Cazarian (LREM) ne se représente pas. Cet ancien fief de gauche pourrait repasser à droite avec la candidature de Gilles Gascon, maire LR de Saint-Priest.

À lire

Autour de Vénissieux, la gauche peut-elle faire trembler Yves Blein (LREM) ?

Aux législatives, la 14ème circonscription du Rhône, celle de Vénissieux, pourrait être le lieu d’une triangulaire au second tour. Le député LREM sortant, Yves Blein, n’est pas sûr de conserver son siège dans une circonscription où la gauche unie peut réaliser un très bon score

À lire

Dans la 12e circonscription, la pollution du Rhône en arbitre ?

Dans la 12e circonscription au sud de Lyon, les débats politiques auront une saveur locale toute particulière pour les candidats aux élections législatives. Depuis mi-mai, les polémiques autour des pollutions aux perfluorés liées aux activités d’usines de la vallée de la chimie rythment la campagne. Une situation dont espère bien bénéficier les candidats écologistes. Suffisant pour chiper la première place à LREM ? Dans cette terre ancrée à droite, rien n’est moins sûr.

À lire

Le taux de participation dans le Rhône, au premier tour des élections législatives de ce dimanche 12 juin, s'élevait à 39,14% à 17 heures. Un chiffre en baisse par rapport au taux relevé lors du premier tour de ces mêmes élections en 2017, année où il a atteint 42,34%.

Au sud de Lyon qui pour contrarier la majorité présidentielle ?

N’insultons pas les urnes pour les législatives mais, si l’on observe à la loupe les résultats du premier tour de l’élection présidentielle, on peut dire qu’aux alentours de Givors le parti d’Emmanuel Macron n’a quasi pas subi de désamour. Le député sortant LREM Jean-Luc Fugit a-t-il vraiment les coudées franches ?

À lire sur le sujet

Dans les Monts du Lyonnais, victoire assurée pour LREM ?

Dans la 10e circonscription du Rhône, couvrant les Monts du Lyonnais, les élections législatives 2022 risquent bien de se jouer entre les deux mêmes candidats : le député sortant Thomas Gassilloud (LREM) et Sophie Cruz (LR). Malgré l’union, la circonscription est toujours hors de portée pour la gauche.

À lire

Qui pour succéder à 45 ans de dynastie Perrut ?

Des élections législatives au parfum de renouveau dans le Beaujolais (9e circonscription du Rhône). Après plus de 20 années de services, le député sortant Les Républicains, Bernard Perrut, laisse (en partie) la main. Sur ce territoire où l’extrême droite a fait son meilleur score aux présidentielles dans le département, son poulain devra regarder sur sa droite, surveiller le centre et battre la gauche à Villefranche. La composition du second tour pourrait être surprenante.

À lire

Les LR en danger dans l'ouest du Beaujolais ?

Pour les prochaines élections législatives à l’ouest de Lyon (8e circonscription), la députée Les Républicains (LR) du Rhône, Nathalie Serre, rempile, en remplacement de son ancien patron, Patrice Verchère. Dans une terre ancrée à droite, sa réélection semble acquise. Sauf si les centristes viennent jouer les trouble-fêtes.

À lire

Autour de Vaulx-en-Velin, la gauche peut-elle éviter le duel LR/LREM ?

La 7e circonscription du Rhône est fracturée. Les banlieues lyonnaises populaires, comme Vaulx-en-Velin, plus acquises à la gauche, côtoient des communes périurbaines qui penchent à droite. La candidate sortante de cette circo hétéroclite, Anissa Khedher, issue de la majorité présidentielle, pourrait avoir du mal à défendre son siège aux législatives. Elle fait face au candidat de l’union de la gauche et à Alexandre Vincendet, maire LR de Rillieux, qui avait échoué de peu en 2017.

À lire sur le sujet

À Villeurbanne, LFI récupèrera-t-elle une circo lâchée par le PS ?

La 6e circonscription du Rhône, qui correspond aux contours exacts de la ville de Villeurbanne, va faire l’objet d’une rude bataille, entre la majorité présidentielle et la gauche, aux prochaines élections législatives. Ce bastion socialiste avait été emporté par la vague LREM en 2017, avec l’élection de Bruno Bonnell. Le siège (vacant depuis son départ en 2021) peut-il être remporté par le candidat LFI de la Nupes, Gabriel Amard, conseiller régional de l’Isère, spécialiste de l’eau, et gendre de Jean-Luc Mélenchon ?

À lire sur le sujet

Dans les Monts d'Or, la droite macroniste à la cool ?

La 5e circonscription du Rhône est composée de 25 communes, pas moins. Et notamment toutes les petites municipalités des Monts d’Or, zone cossue de l’agglomération lyonnaise. La députée sortante, Blandine Brocard, se représente pour le parti présidentiel et la liste « Ensemble! ». Avec une forte chance de l’emporter à nouveau ?

À lire sur le sujet

Pas de suspense dans la chic 4e circonscription de Lyon ?

La députée sortante, Anne Brugnera (LREM), semble largement favorite dans la 4e circonscription de Lyon. Dans les chics 3e et 6e arrondissements, Pascal Blache maire LR du 6e, tentera de faire revenir la circonscription dans le giron de la droite.

À lire sur le sujet

A Lyon, quelle députée pour la 3e circonscription du Rhône ?

Un duel est attendu dans la 3e circonscription du Rhône (une partie des 3e, 7e et 8e arrondissements de Lyon), pour le second tour des législatives. Au vu des résultats des élections présidentielles, la future députée sera soit la candidate de la majorité présidentielle Sarah Peillon, soit la candidate de l’union de la gauche Nupes, Marie-Charlotte Garin.

À lire sur le sujet

Le taux de participation dans le département du Rhône et la métropole de Lyon était à midi de 19,36%, ce 12 juin, jour du premier tour des élections législatives 2022.

En région Auvergne-Rhône-Alpes, il est quasiment similaire : 19,89% des électeurs se sont déplacés ce dimanche avant midi.

Un bureau de vote à Lyon. ©HoucineHaddouche/Rue89Lyon

Hubert Julien-Laferrière, menacé à gauche dans la 2e circonscription ?

Il a la position avantageuse du député sortant, dans cette 2e circonscription du Rhône (nord de Lyon), où il a été élu en 2017 avec l’étiquette LREM. Hubert Julien-Laferrière s’y représente, cette fois sous la bannière de la Nupes. Des oscillations politiques qui ont agacé jusque dans son camp et fini par provoquer des dissidences ainsi que la candidature surprenante d’un activiste antifa.

À lire sur le sujet

La gauche peut-elle faire mal au député sortant Thomas Rudigoz ?

Cette 1ère circonscription du Rhône qui concerne plusieurs arrondissements de Lyon est de longue date passionnante de débats et d’enjeux socio-politiques. Son député sortant LREM (désormais Renaissance), Thomas Rudigoz, ancien maire du 5e arrondissement de Lyon, peut suer devant la perspective de se faire grignoter des points par la candidate LFI Aurélie Gries ainsi que par un candidat dissident.

À lire sur le sujet

La participation à 10h à Lyon, en baisse par rapport à 2017

À 10h ce matin, la participation s'élevait à 7,14% des inscrits selon la Ville de Lyon. Une participation en baisse par rapport à 2017 à la même heure (8,06%).


Comment se sont comportés les électeurs et électrices à Lyon et dans le Rhône lors de ce premier tour des élections législatives 2022 ? En attendant les résultats, quelques éléments pour comprendre les principaux enjeux à Lyon et dans les 14 circonscriptions du Rhône.

Législatives 2022 : la gauche reprendra-t-elle des circonscriptions dans Lyon ?

Dans la 3e circonscription du Rhône (une partie des 3e, 7e et 8e arrondissements de Lyon), la députée sera soit la candidate de la majorité présidentielle Sarah Peillon (à gauche), soit la candidate de l'union de la gauche Nupes, Marie-Charlotte Garin (à droite). Photo : propagande électorale.
Dans la 3e circonscription du Rhône (une partie des 3e, 7e et 8e arrondissements de Lyon), la députée sera soit la candidate de la majorité présidentielle Sarah Peillon (à gauche), soit la candidate de l’union de la gauche Nupes, Marie-Charlotte Garin (à droite). Photo : propagande électorale.

En 2017, Lyon avait été un bastion de la « macronie ». Propulsé en partie par l’ancien maire de la ville, Gérard Collomb, Emmanuel Macron avait réalisé des scores élevés dans certains secteurs de la ville. Dans la foulée, les élections législatives avaient vu ses candidats largement l’emporter à Lyon.

Anciens socialistes passés à La République en marche (LREM), ils avaient remporté les quatre circonscriptions de Lyon. Y compris la 4e circonscription, fief de la droite locale, que l’ex-socialiste Anne Brugnera avait soufflé à la sortante Dominique Nachury.

Cette année, la gauche unie au sein de la Nouvelle union populaire, écologique et sociale (Nupes), ambitionne de reconquérir certains sièges de députés de Lyon. Elle fonde notamment ses espoirs sur la 3e circonscription et dans une moindre mesure sur la 1ère circonscription. La 2e circonscription est particulière mais devrait rester à gauche. Reste à savoir laquelle. Le député sortant, Hubert Julien-Laferrière ex-PS passé à LREM puis parti chez Génération Écologie, sera le candidat de la Nupes. Mais ce choix n’est pas vraiment passé et il fait face à une opposition…à gauche. Une victoire de la gauche dans la 4e circonscription serait une véritable surprise.

À l’intérieur de la gauche, les résultats auront leur importance sur les futurs rapports de force. Notamment entre EELV et La France insoumise. Cette dernière peut espérer l’emporter à Villeurbanne (6e circonscription). Une victoire dans la 1ère circonscription, avec Aurélie Gries, et dans la 7e circonscription du côté de Vaulx-en-Velin (avec Abdelkader Lahmar, donneraient ainsi trois députés à LFI à Lyon et dans la métropole. Quand les écologistes peuvent en espérer probablement deux au mieux.

Après les législatives 2022 plus aucun député Les Républicains dans le Rhône ?

Affiches Isaac-Sibille Moroge législatives circo 12 Rhône
Affiches de campagne de Cyrille Isaac-Sibille, candidat Modem pour la majorité présidentielle et de Jérôme Moroge, candidat LR, dans la 12e circonscription du Rhône. Photo BE/Rue89Lyon

C’est une possibilité. Le département, en dehors de Lyon, est encore un territoire favorable à la droite. Les élections départementales de 2021 comme celles municipales de 2020 l’ont encore montré. Mais l’élection présidentielle 2022 a été désastreuse pour Les Républicains. Son électorat s’est en grande partie reporté sur Emmanuel Macron.

Certains anciens piliers de la droite locales ne repartent d’ailleurs pas cette année. Bernard Perrut ne se représente pas dans la 9e circonscription (nord Beaujolais). Philippe Cochet, maire de Caluire et battu en 2017 par Blandine Brocart (Modem), ne se présente pas non plus dans une 5e circonscription pourtant favorable. Alexandre Vincendet, maire de Rillieux-la-Pape et patron des LR dans le Rhône, a un temps envisagé de se présenter avec le soutien de la majorité présidentielle. Nathalie Serre, députée sortante de la 8e circonscription, fera face à Dominique Despras, maire de Claveisolles et président de la chambre d’agriculture du Rhône.

Les Républicains ont malgré tout des raisons d’espérer. Ils peuvent légitimement espérer conserver les deux sièges de député actuels. Gilles Gascon, maire de Saint-Priest, a aussi des raisons d’y croire. Dans la 13e circonscription, la députée sortante Danièle Cazarian (LREM) ne se représente pas. Si la dynamique de la présidentielle ne se fait pas sentir, il a une carte à jouer dans cette circonscription bien à droite.

Combien de sièges parviendra à conserver la majorité présidentielle dans le Rhône ?

Affiche campagne Thomas Rudigoz
Affiche de campagne du député Thomas Rudigoz (1ere circonscription du Rhône) pour les élections législatives 2022 à Lyon. Photo BE/Rue89Lyon

Dans le Rhône 10 des 14 sièges sont occupés par des députés de la majorité présidentielle (LREM, Modem ou Agir). Ils étaient 12 en 2017. Entre temps, Hubert Julien-Laferrière (2e circonscription du Rhône) a quitté les rangs et Bruno Bonnell (6e circonscription – Villeurbanne) a remis son mandat en début d’année qui est resté vacant.

Pour certains, tout dépendra de la dynamique présidentielle. Est-ce que la vague macroniste de 2017 sera aussi forte cette année ? Les électeurs et électrices choisiront-ils de donner une majorité au président réélu ? Ce n’est pas forcément évident. La réalité et l’ampleur de la dynamique créée par l’union de la gauche (Nupes) sera également un facteur important.

Certains députés macronistes sortants peuvent être menacés. Notamment dans les circonscriptions à l’intérieur de Lyon qui depuis 2017 à élu une majorité municipale de gauche autour des écologistes et où Jean-Luc Mélenchon a talonné Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle.

Résultats des élections à Lyon et dans le Rhône

Article actualisé le 13/06/2022 à 08h31
L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal Oliveira
Bertrand Enjalbal Oliveira
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Piqûres dans les salles de concert à Lyon : « Notre priorité est la prise en charge des victimes »

par Marie Allenou. 306 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Dématérialisation des demandes de titres de séjour à Lyon : « Une reconnaissance de la défaillance de l’État »

par Marie Allenou. 417 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, un rassemblement contre les violences d’extrême droite ce mercredi soir

par Rue89Lyon. 237 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×