Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Najat Vallaud-Belkacem, candidate par défaut du PS aux régionales ?
Politique 

Najat Vallaud-Belkacem, candidate par défaut du PS aux régionales ?

par Bertrand Enjalbal.
Publié le 20 avril 2021.
Imprimé le 05 août 2021 à 09:13
3 860 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

[Série] Présentation des candidats aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre de François Hollande a débuté son parcours politique à Lyon. Elle sera la candidate du Parti Socialiste aux régionales. Faute d’accord avec les Verts notamment.

 

Najat Vallaud-Belkacem
Le 16/04/2021 à Villeurbanne (69), Najat Vallaud-Belkacem, candidate à aux élections régionales de juin 2021, rencontre les membres de l’association Vitacolo. Photo Houcine Haddouche/Rue89Lyon

Najat Vallaud-Belkacem – Bio express

  • 44 ans, né à Beni Chiker (Maroc)
  • Profession : juriste
  • Mandats antérieurs : conseillère régionale de Rhône-Alpes (2004-2008); conseillère générale du Rhône (2008-2014); conseillère municipale de Lyon et conseillère communautaire (2008-2013)

Le parcours de Najat Vallaud-Belkacem

Née au Maroc, elle arrive en France à 5 ans. Elle grandit notamment dans la Somme. Plus tard, à Sciences Po Paris elle rencontre celle qui deviendra la femme de Gérard Collomb, Caroline Collomb. Si elle commence sa carrière professionnelle en tant que juriste, c’est donc par son entremise qu’elle contribuera au démarrage de sa carrière politique à Lyon et dans la région. Elle entre au Parti Socialiste et devient conseillère auprès de Gérard Colomb, devenu maire de Lyon en 2001.

Son premier mandat, elle l’obtient justement à des élections régionales. Celles de 2004, sur la liste du socialiste Jean-Jack Queyranne. Elle deviendra ensuite conseillère municipale de Lyon (et adjointe de Gérard Collomb) ainsi que conseillère départementale du Rhône jusqu’à son entrée au gouvernement (sans toutefois renoncer à ses indemnités).

Après avoir été porte-parole de Ségolène Royal en 2007, elle l’est avec plus de succès en 2012 auprès de François Hollande. Elle sera ministre durant tout son mandat. Ministre du droit des femmes, de l’égalité, de la Jeunesse et des Sports puis ministre de l’Éducation nationale.

En 2017, au moment de la débâcle du Parti Socialiste à l’élection présidentielle, elle se présente aux législatives à Villeurbanne, bastion socialiste. Elle sera aussi emportée par la vague de La République en Marche et perdra face au novice Bruno Bonnell. Qu’elle retrouve lors de ces élections régionales 2021. Figure appréciée chez les militants socialistes, elle ne briguera pas la tête de son parti dans cette période délicate. Sans mandat, elle travaille alors dans l’édition chez Fayard. Puis à l’institut de sondage Ipsos et elle devient par la suite directrice France de l’ONG contre la pauvreté One, fondée par le chanteur Bono du groupe U2.

Les régionales 2021 marquent donc son retour en politique. Avant de choisir de revenir en Auvergne-Rhône-Alpes, elle a aussi lorgné un temps sur l’Île-de-France.

Son investiture et l’absence d’union de la gauche

Sa candidature et son départ en campagne marquent l’échec de l’union de la gauche en Auvergne-Rhône-Alpes. Le Parti socialiste et Najat Vallaud-Belkacem ont même proposé qu’elle ne soit pas candidate au profit d’une liste d’union menée par les écologistes. EELV a préféré que les formations de gauche mesurent le rapport de force entre elles au premier tour avant de s’unir au second tour.

Son aura nationale a permis aux socialistes de trouver une figure que personne n’a contesté pour mener cette campagne électorale expresse. Les listes du PS ont déjà obtenu le soutien de plusieurs petits partis de gauche : les Radicaux de Gauche, la Gauche Républicaine et Socialiste, Cap Écologie (fusion de Cap21 et de l’Alliance écologiste indépendante), la Manufacture de la Cité de Renaud Payre, le Parti Communiste de l’Allier (le PCF présentera par ailleurs une liste commune avec LFI) et le Partit Occitan.

Najat Vallaud-Belkacem, ce qu’elle représente

Durant cette période, elle deviendra l’épouvantail pour une partie de la droite réactionnaire et de l’extrême droite. De nombreuses fausses informations circulent sur sa personnes ou son action. Concernant notamment la prétendue théorie du genre à l’école ou sa vraie identité, Claudine Dupont, en faisant circuler une fausse carte d’identité. Des épisodes qui renforceront sa figure auprès des militants socialistes et d’une partie des électeurs de gauche. Mais elle peut apparaître aussi comme un repoussoir pour d’autres, déçus ou mécontents du quinquennat de François Hollande.

Son début de campagne est assez frais. Hésitant sur son point de chute dans un premier temps, elle a par ailleurs tenté avec sa formation une union de la gauche dès le premier tour. Elle est donc apparue ces derniers temps sur le terrain de sujets plus transversaux et souvent des marqueurs de gauche. Comme la laïcité ou la désignation des vaccins comme des biens publics. Depuis l’absence d’accord avec le pôle écologiste, elle a peu à peu débuté sa campagne de terrain.

Les têtes de listes du PS et alliés par département d’Auvergne-Rhône-Alpes

  • Ain : Florence Blatrix-Contat
  • Allier : Yannick Monnet
  • Ardèche : Laurent Ughetto
  • Cantal : Franck Rey
  • Drôme : Samuel Arnaud
  • Isère : Marie-Noëlle Battistel
  • Loire : Marie-Hélène Riamon
  • Haute-Loire : Laure Villard
  • Puy-de-Dôme : Anna Aubois
  • Métropole de Lyon : Najat Vallaud-Belkacem
  • Rhône : Bernard Chaverot
  • Savoie : François Chemin
  • Haute-Savoie : Jean-Baptiste Baud

Programme de Najat Vallaud-Belkacem et du PS pour les régionales 2021

Économie – Emploi – Formation professionnelle

  • Création d’un fonds « Impact Avenir » pour entrer au capital de certaines entreprises
  • aides aux entreprises conditionnées à l’emploi, la décarbonation et plus value-sociale
  • emploi des 18-30 ans : Garantir l’accès au 1er emploi pour les 18-30 ans avec le renforcement de la formation professionnelle et en se portant garant et en prenant en charge les coûts de formation, transport ou même logement.
  • Création d’un revenu socle pour les 18-30 ans
  • Prêt à taux zéro jusqu’à 50 000 euros
  • Objectif de 500 000 entrées en formation professionnelle
  • Création d’une Foncière sociale solidaire régionale pour aider à l’accession à la propriété
  • Finir la réalisation du Lyon-Turin

Transports

  • 1000 voitures électriques avec chauffeur pour les trajets du quotidien
  • RER à la Lyonnaise
  • Prime individuelle pour l’achat d’un vélo électrique ou non

Santé

  • Recrutement de 1000 soignants pour garantir une accès au soin rapide
  • Création de 200 maisons de santé

Services publics

  • création de 1000 comptoirs de solidarité pour regrouper dans les petites villes les services publics, internet, activités associatives et citoyennes
  • 1 000 solutions d’hébergement pour les victimes de violences conjugales

Éducation

  • Création de 4 nouveaux lycées
  • Rénovation de 38 lycées
  • Cantine scolaire dans les lycées en bio
  • Repas à 1 euro pour les familles modestes
  • Lycéens équipés en numérique
  • Création d’un service d’aide à la réussite scolaire et à l’accompagnement pour Parcoursup

Écologie – Développement durable

  • Aide à la réhabilitation thermique de 100 000 logements
  • Fonds de réserve pour les aléas climatiques à destination des agriculteurs
  • Développer les exploitations maraîchères aux abords des grandes villes
  • Structurer la filière bois régionale
  • Plan de 2 milliards d’euros pour la transition économique de la montagne

Citoyenneté – Culture

  • Création du Parlement climatique et social (citoyens, experts et ONG) pour accompagner la transition écologique de la région, installé à Clermont-Ferrand.
  • 150 millions dédiés aux associations
  • Plan de relance pour la culture

Sécurité

  • 1 000 agents dans une brigade de la sécurité et du civisme autour des lycées pour assuré la sécurité en lien avec la Police nationale et la Police municipale
  • Plan anti-rodéos pour les villes concernées
  • Soutien aux polices municipales
Article actualisé le 17/06/2021 à 16h14
L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal
Bertrand Enjalbal
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Près de Lyon, une programmation marathon pour le festival Woodstower

par Pierre Lemerle. 372 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Quel impact environnemental pourrait avoir le téléphérique de Lyon ?

par Pierre Lemerle. 7 158 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Lyon : une opération de vaccination contre le Covid à la Part-Dieu

par Rue89lyon. 212 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×