Habillage
A Lyon, « je cherche des vignerons atypiques et des vins honnêtes »
Société 

A Lyon, « je cherche des vignerons atypiques et des vins honnêtes »

« Sous les pavés la vigne » a célébré une cinquième édition le week-end des 3 et 4 novembre, avec foultitude de lyonnais mais aussi d’habitants venus de toute la région, à la découverte d’une sélection de vignerons dans le genre exceptionnel. Beaucoup de professionnels de la restauration, désormais convaincus par vos demandes dans leurs établissements, ont marché, goûté sous les plafonds peints.

Ils ont l'air terriblement contents d'être venus à "Sous les pavés la vigne" édition 2018 à #Lyon. ©Rue89Lyon

Ils ont l’air terriblement contents d’être venus à « Sous les pavés la vigne » édition 2018 à #Lyon. ©Rue89Lyon

Pour entendre ce qu’est le vin dit naturel (parce qu’il n’y a pas de cadre et pas -encore- de réglementation autour de ces productions), pour comprendre ce que les gens viennent chercher dans ce type d’événement, on vous propose d’écouter les reportages et les bons sons montés pendant l’ensemble du festival par Radio Vino.

La petite équipe de reporters avait calé derrière son micro le chroniqueur et animateur Sébastien Demorand, qui a sillonné le Palais de la Bourse, en long en large, avec le ton et la précision qui le caractérisent.

Il a croisé par exemple un certain Eymeric, un lyonnais verre à la main, qui a déjà pratiqué trois éditions de ce salon co-produit à Lyon par Nouriturfu (éditeur de livres et d’événements) et par la rédac de Rue89Lyon.

Amateur de vin mais pas sommelier pour autant, fine bouche avertie et citoyen conscient, ce visiteur du festival semble avoir trouvé là son bonheur :

« Je viens chercher ici des bouteilles qu’on ne trouve pas ailleurs, des choses originales, des vignerons atypiques. […] Des vins honnêtes… »

C’est bien ce lien de confiance entre le consommateur et le producteur qui semble pouvoir se retisser à l’occasion de pareilles rencontres.

Sous les pavés la vigne à Lyon, c’est aussi l’occasion de se plonger dans des sujets inédits, dans une actu chaude que l’on vous fait vivre en direct grâce à des débats.

Ré-écoutez celui qui concerne les cépages interdits en France (noah, isabelle, clinton). Il a été si passionnant, remplissant la salle, que Rue89Lyon a bien l’intention de réaliser prochainement des articles sur la question.

Autre enjeu fondamental, celui du travail propre à la vigne. A Lyon, difficile de ne pas se pencher sur le cas des vins du Beaujolais, pile là où l’on a repéré une initiative qu’il nous faudra suivre de près, celle d’un collectif de vignerons dans le village de Lantignié qui cherche à créer le 1er cru 100% bio en France, en invitant tous les producteurs voisins à se convertir progressivement. Une méthode douce, spécialement maligne et bien orchestrée, sur laquelle Rue89Lyon s’est penché dans un long reportage.

Un débat sur le village du Beaujolais, Lantignié, à "Sous les pavés la vigne" édition 2018. ©Rue89Lyon

Un débat sur le village du Beaujolais, Lantignié, à « Sous les pavés la vigne » édition 2018. ©Rue89Lyon

Débat à écouter ci-après.

 

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Engagement associatif, débat : un festival des solidarités internationales à Lyon

par Rue89Lyon. 270 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Agressions, PMA : un rassemblement contre l’homophobie à Lyon

par Rue89Lyon. 440 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Christiane Taubira à Lyon le 23 novembre : posez-lui votre question

par Rue89Lyon. 490 visites. Aucun commentaire pour l'instant.