Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Pas de chauffage à la Duchère : « Il fait tellement froid »
Actualité 

Pas de chauffage à la Duchère : « Il fait tellement froid »

par Laure Solé.
Publié le 16 décembre 2022.
Imprimé le 06 février 2023 à 19:26
970 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Plusieurs habitants de la Sauvegarde, à la Duchère (Lyon 9e) déplorent une absence de chauffage dans leur logement. Le Bailleur social Grand Lyon Habitat renvoie la responsabilité à l’exploitant de chauffage urbain, Dalkia.

C’est un running gag qui n’a rien de drôle. Alors que les températures lyonnaises avoisinent les 4 degrés, une dizaine d’appartements à la Sauvegarde, sous-quartier de la Duchère (Lyon 9è) restent sans chauffage depuis le 30 octobre dernier. Les appartements situés dans l’allée 419 rue Marius Donjon appartiennent tous à l’un des bailleurs sociaux de la Métropole, Grand Lyon Habitat.

Une situation similaire à celle de l’année dernière, ou encore à celle d’avant. D’après trois habitants interrogés, sans appoint de chauffage électrique, on ne dépasserait pas les 15 degrés la journée dans ces appartements. Des niveaux de températures que Rue89Lyon avait déjà constatés l’année dernière.

Plusieurs habitants disent avoir appelé ou envoyé des mails que la rédaction a pu consulter.

D’autres habitants témoignent avoir rendu des visites régulières à leur bailleur social, Grand Lyon Habitat, avenue de la Sauvegarde. Hatice, locataire au 419 rue Marius Donjon, déclare s’y rendre au moins tous les trois jours depuis le 30 octobre dernier :

« Ils m’ont dit que j’étais seule à me plaindre de ça. J’avais l’impression qu’ils sous-entendaient que j’inventais. Alors je suis allée toquer chez mes voisins pour qu’ils signent une pétition. »

Des premiers soucis de chauffage à la Duchère en octobre dernier

Cette habitante de la Duchère ironise :

« Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’eux aussi écrivent, appellent et vont voir Grand Lyon Habitat pour les supplier de remettre le chauffage. C’est normal, il fait tellement froid c’est insupportable. »

Sa pétition lancée en début de semaine a déjà rassemblé une petite dizaine de noms, représentant chacun un foyer concerné.

Dans le quartier, les habitants s’inquiétaient pourtant moins que les années précédentes d’éventuelles pannes de chauffage, car celui-ci avait fonctionné correctement du 15 au 30 octobre dernier. Le démarrage avait tout de même été un peu retardé par quelques soucis techniques. Jean-Noël Freixinos, directeur général de Grand Lyon Habitat s’en était expliqué à Rue89Lyon :

« Pendant l’été il y a eu des travaux sur le réseau et des changements d’équipement. Les soucis de compatibilité de ces équipements n’apparaissent que lorsque le chauffage est remis en route. »

« Logement social ça ne veut pas dire que ce n’est pas grave si on paye pour rien »

Le directeur de Grand Lyon Habitat avait conclu :

« Nous avons la capacité de desservir du chauffage à tout le monde, il ne devrait plus y avoir de problème. »

Il y a encore manifestement des problèmes au 419 de la rue Marius Donjon.

Ozman habite au dernier étage du bâtiment. Pour lui, les couacs résultent encore d’un problème de relance du chauffage :

« Ils ont éteint la chaufferie parce que les températures sont remontées pendant quelques jours fin octobre. Quand ils l’ont relancé, ça ne fonctionnait pas dans plusieurs bâtiments. »

« On peut parier que l’année prochaine il y aura encore des pannes de chauffage à la Duchère »

Retraité et habitant son appartement depuis plus de 8 ans, Ozman se dit las de vivre avec la menace d’un chauffage non-fonctionnel chaque hiver :

« On peut parier que l’année prochaine il y aura encore l’une ou l’autre barre qui sera au fond du trou parce que le chauffage n’est toujours pas venu. Ce n’est pas possible. »

Au 15 décembre, l’allée 419 est l’une des dernières à ne pas être alimentée en chauffage dans le quartier, la situation de ses habitants est donc minoritaire :

« Aujourd’hui il ne reste que quelques appartements qui ne sont pas chauffés, mais dans chaque logement il y a beaucoup de familles, d’enfants et de personnes âgées. Une allée, c’est facilement 40 personnes, surtout que bon nombre d’appartements sont suroccupés », commente Ozman.

C’est par exemple le cas de l’appartement d’Hatice, où elle, son mari, son bébé, sa mère, ses deux frères et sa belle soeur occupent un T3.

Cenet porte en permanence deux gros pantalons en polaire l'un sur l'autre. ©LS/Rue89Lyon
À l’hiver 2021, une locataire qui portait déjà en permanence deux gros pantalons en polaire l’un sur l’autre dans son logement allée 410 rue Marius Donjon. 2021 ©LS/Rue89Lyon

Sans chauffage, la hantise de tomber malade à la Duchère

Cette année, ce foyer a d’ailleurs fait le choix de dépenser sans compter en chauffage électrique. Hatice est mère d’une petite fille de 9 mois qui est tombée malade d’une bronchiolite il y a quelques semaines. Elle s’en déclare traumatisée :

« Vous imaginez ma culpabilité, ma colère ? Je paye des charges et ma fille tombe gravement malade parce que visiblement notre situation n’est pas urgente. »

Hatice espace au maximum les bains de sa fille. Elle dit craindre qu’elle n’attrape froid au sortir de l’eau :

« On fait marcher à fond le petit chauffage électrique qu’on a acheté à 20 euros chez Lidl, mais on empile quand même les pulls et les chaussettes. Ce n’est pas assez, je n’ai pas envie que ma fille se traîne des problèmes respiratoires pendant des mois. »

Fatima abonde en son sens. Elle habite l’allée 418, où le chauffage est revenu il y a un peu plus d’une semaine :

« Mes deux petits enfants de 16 et 17 ans sont tous les deux tombés malade, il y en a une qui tousse jusqu’à maintenant. »

Cependant elle temporise et se dit « réconciliée avec l’OPAC » (ancien nom du bailleur social ndlr), trop heureuse d’avoir retrouvé la chaleur dans son logement. « Et l’eau chaude ! Je n’avais plus d’eau chaude depuis plus d’un mois. Dieu soit loué tout fonctionne aujourd’hui. »

Le réseau de chauffage urbain de la Duchère, incriminé chaque hiver

D’après Grand Lyon Habitat, seuls deux locataires auraient signalé un problème de chauffage. Ils rejettent la responsabilité sur l’exploitant du réseau de chauffage urbain que le bailleur social contacterait régulièrement :

« L’exploitant évoque un incident technique du côté du réseau de chauffage urbain de la Métropole : une chaleur insuffisante est envoyée depuis ce réseau « primaire » jusqu’au réseau secondaire. Le niveau de chaleur envoyé depuis le réseau primaire doit être revu à la hausse cette semaine. Il faut ensuite compter une inertie de un à deux jours avant que les températures ne remontent au niveau des logements. »

Cette problématique de chauffage urbain géré par Dalkia (une filiale d’EDF) n’est pas nouvelle. L’hiver dernier, à quelques encablures de La Sauvegarde, des habitants du quartier du Château -toujours à la Duchère- rencontraient le même problème, cette fois-ci avec pour bailleur social Alliade Habitat.

Les mères de familles viennent et repartent de la réunion improvisée des locataires sans chauffage à la Duchère. ©LS/Rue89Lyon
En 2021, les mères de famille de la Duchère avaient organisé une réunion improvisée des locataires sans chauffage à la Duchère. 2021 ©LS/Rue89Lyon
Article actualisé le 16/12/2022 à 10h50
L'AUTEUR
Laure Solé

En BREF

À Lyon, la manifestation contre la réforme des retraites grandit : « On n’a pas envie de mourir au travail »

par Marie Allenou. 1 494 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Annulation d’une conférence sur la Palestine par la Ville de Lyon : chronologie d’une polémique

par Marie Allenou. 798 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Clip sera réhabilité à la Guillotière

par Laure Solé. 714 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×