Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Résultats élection présidentielle 2022 : Mélenchon talonne Macron à Lyon
Politique 

Résultats élection présidentielle 2022 : Mélenchon talonne Macron à Lyon

par Bertrand Enjalbal Oliveira.
Publié le 10 avril 2022.
Imprimé le 02 décembre 2022 à 21:05
10 710 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

[Article mis à jour régulièrement] Emmanuel Macron arrive en tête à Lyon (31,8%) devançant d’une courte tête Jean-Luc Mélenchon (31,1%). Dans l’ensemble du Rhône, l’avance du président sortant est plus confortable sur le leader de l’Union populaire. Ce dernier pourrait devancer le bloc d’extrême-droite (Marine Le Pen – Eric Zemmour).

Comment se sont comportés les électeurs et électrices à Lyon et dans le Rhône lors de ce premier tour de l’élection présidentielle 2022 ?

Dans la métropole de Lyon, une ligne sépare l’est et l’ouest. Jean-Luc Mélenchon talonne Emmanuel Macron à Lyon intra-muros. L’insoumis arrive largement en tête dans la banlieue est. Dans la banlieue ouest de Lyon, c’est l’inverse : le président de la République sortant domine les votes.

Résultat définitif pour Gleizé :

Résultat définitif pour Chaponost :

Résultat définitif pour Irigny :

Dans la métropole de Lyon : Emmanuel Macron en tête, devant Marine Le Pen

Sur l'ensemble des 59 communes constituant la métropole de Lyon, Emmanuel Macron se place en tête avec 30,57% des voix devant Marine Le Pen (26,17%). Arrive troisième, Jean-Luc Mélenchon avec 15,58%. A noter que sur le territoire de la Métropole, dirigée par Bruno Bernard (EELV), l'écologiste Yannick Jadot n'arrive qu'en sixième position avec 4,90% des voix, derrière Zemmour (7,81%) et Pécresse (6,06%)

Résultat définitif pour Villeurbanne :

Résultat définitif pour Dardilly :

Résultat définitif pour Grigny :

Résultat définitif pour Craponne :

Résultat définitif pour Feyzin :

Résultat définitif pour Corbas :

Résultat définitif pour Tarare :

Résultat définitif pour Genas :

Résultat définitif pour Saint-Priest :

Mélenchon devant Macron à Villeurbanne

A Villeurbanne, Jean-Luc Mélenchon arrive en tête du premier tour avec 37,94 %
des voix Emmanuel Macron (25,88%) et Marine le Pen (11,67%), en retrait baisse par
rapport à 2017.

Résultat définitif pour Francheville :

Résultat définitif pour Saint-Fons :

Résultats définitifs à Lyon :

  • Macron : 31,84%
  • Mélenchon : 31,06%
  • Le Pen : 8,97%
  • Jadot : 7,67%
  • Zemmour : 7,65%
  • Pecresse : 5,57%
  • Hidalgo : 2,03%
  • Roussel : 1,63%
  • Lassalle : 1,45%
  • Dupont-Aignan : 1,18%
  • Poutou : 0,6%
  • Arthaud : 0,35

Résultat définitif pour Caluire-et-Cuire :

Résultat définitif pour Oullins :

Résultat définitif pour Ecully :

Les résultats dans le 7e arrondissement de Lyon

Résultat définitif pour Tassin-la-Demi-Lune :

Résultat définitif pour Givors :

Résultat définitif pour Meyzieu :

Résultat définitif pour Saint-Genis-Laval :

Résultat définitif pour Rillieux-la-Pape :

Résultat définitif pour Villefranche-sur-Saône :

Résultat définitif pour Vénissieux :

Alexandre Vincendet, président de la fédération LR du Rhône appelle à une "clarification" de la part de la direction des Républicains

"Quand la droite regarde à l'extrême droite, elle disparaît. Dans la région, on le sait depuis Charles Millon".

Alexandre Vincendet, président de la fédération LR du Rhône appelle à une "clarification" de la part de la direction des Républicains. Ce message que doit porter le bureau politique qui se réunit demain doit "sans ambiguïté" appeler à voter Emmanuel Macron, selon le maire de Rillieux-la-Pape :

"Notre famille politique combat tous les extrêmes. Nous sommes une droite de gouvernement. Ceux qui regardent dans cinq ans doivent doivent d'abord regarder dans quinze jours. On a vécu un crash".

Sans le nommer, Alexandre Vincendet vise particulièrement Laurent Wauquiez, le grand silencieux de la soirée.

Résultat définitif pour Vaulx-en-Velin :

Ben non.

Résultat définitif pour Décines-Charpieu :

Bruno Bernard (EELV) appelle à une large union de la gauche

Alexandre Vincendet (LR) appelle à voter Macron avant de le rejoindre ?

Alexandre Vincendet, maire de Rillieux-la-Pape et patron de la fédération LR du Rhône, appelle à voter Emmanuel Macron. Avant de le rejoindre pour les élections législatives ? Il laisse en tout cas la porte ouverte.

Résultat définitif pour Sainte-Foy-lès-Lyon :

Cédric Van Styvendael (PS) appelle à voter Emmanuel Macron et s'inquiète pour le second tour

C'est la douche froide pour les socialistes, qui enregistrent le score le plus bas de leur histoire, cependant sans grande surprise par rapport aux sondages d'avant 1er tour. Une "déception majeure", pour le maire de Villeurbanne PS Cédric Van Styvandael, aussi porte-parole d'Anne Hidalgo.

Sans hésitation, comme sa candidate, il appelle à voter Emmanuel Macron, mais s'inquiète d'une mobilisation faible autour d'un barrage contre l'extrême-droite.

"Je suis parcouru de doutes et d'inquiétudes pour le second tour, ça ne sera pas du tout le même qu'en 2017. Celles et ceux qui pensent qu'il y aura un raz-de-marée pour Macron se trompent. Il va falloir aller chercher les électeurs de gauche un par un, ils savent que le bulletin Macron est un bulletin à droite."

Si le socialiste est pour l'instant concentré sur le second tour, et le barrage à l'extrême-droite, il ne perd pas de vue les législatives à venir.

"La suite c'est les législatives pour avoir une opposition solide, avec un maximum de députés. Sur un certain nombre de territoires il va falloir que la gauche se parle, qu'elle réussisse à faire ce qu'elle n'a pas réussi à faire sur les présidentielles, ce que je regrette profondément. Ce soir Jean-Luc Mélenchon arrive avec un score important mais il n'arrive pas au second tour, et ça c'est notre échec collectif"

Résultat définitif pour Bron :

Thomas Rudigoz, député LREM de la 1ère circo du Rhône : "l'élection n'est pas gagnée d'avance"

Thomas Rudigoz, député LREM de la 1ère circonscription du Rhône a réagi aux résultats du 1er tour qui place "son" candidat Emmanuel Macron en tête :

"L'élection n'est pas gagnée d'avance. Je suis soulagé de voir l'avance d'Emmanuel Macron et les propos des uns et des autres, notamment des Républicains, appelant à faire barrage à Marine Le Pen. Mais rien n'est gagné".

Le député du 5e et d'une partie du 7e arrondissement de Lyon se projette dans l'entre deux tours :

"Emmanuel Macron va s'engager à 100% dans la campagne. Avant, il ne pouvait pas le faire pour les raisons que l'on connaît. Là, c'est indispensable car ce ne sont pas seulement un mandat de cinq ans se joue mais davantage si Marine Le Pen est élue".

Résultat définitif pour Chassieu :

Résultat définitif pour Mions :

Résultat définitif pour Pierre-Bénite :

Les premiers résultats dans la métropole de Lyon

Les premiers résultats dans les communes de la métropole de Lyon commencent à tomber. Emmanuel Macron (LREM) arrivent en tête dans certaines communes des Monts-d'Or.

  • Limonest : Macron 39%, Le Pen 17%, Zemmour 15%
  • Poleymieux-au-Mont-d'Or : Macron 37%, Zemmour 13,8%, Mélenchon 13,3%
  • Emmanuel Macron arrive largement en tête également à Curis-au-Mont-d'Or et Fleurieu-sur-Saône avec près de 38%

Grégory Doucet et Bruno Bernard (EELV) appellent à voter Emmanuel Macron

Déception chez Europe Écologie les Verts. Yannick Jadot n'enregistre que 4,3% des voix pour l'instant. Le candidat n'a pas tardé à appeler ses électeurs à "faire barrage à l'extrême droite en déposant dans l'urne un bulletin Emmanuel Macron", contre le Rassemblement National de Marine Le Pen.

Même discours du côté de Grégory Doucet, maire de Lyon, soutien de Yannick Jadot, qui lance aussi un appel à Emmanuel Macron, à entendre les "attentes" autour du pouvoir d'achat et du réchauffement climatique.

"C'est une très grosse déception de voir de nouveau l'extrême-droite au second tour de l'élection, avec tous les risques que ça représente. Le nationalisme c'est la mort de la démocratie, (...) c'est la guerre."

Bruno Bernard, président EELV de la Métropole de Lyon, votera Macron "sans conviction ni hésitation pour faire barrage à l'extrême-droite qui pourrait remporter l'élection." Il est revenu sur le score de Yannick Jadot, en cherchant des explications.

"Il n'y a pas vraiment eu de campagne, peu voire pas de débats, et des sondages tous les jours qui affirmaient que tout se jouait autour de 3 candidats. Les sondages ont été prescripteurs."

Résultat définitif pour Brignais :

Boris Miachon-Debard (PCF) appelle à « faire barrage à Marine Le Pen »

Boris Miachon-Debard, conseiller du 7e arrondissement de Lyon et adjoint à l'urbanisme du 7e, appelle à voter Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle.

« Sans ambiguïté et sans oublier, ni pardonner les violences du mandat Macron, j’appelle à faire barrage à l’extrême-droite et à Mme Le Pen. »

Il se projette d'ores et déjà vers les élections législatives et estime que le PCF aura son mot à dire à gauche.

« Le PCF est de retour dans le jeu politique et redevient central dans la perspective de la création d'une nouvelle majorité à gauche.»

Macron largement en tête dans le Rhône

A 20h, les premières tendances fournies par la préfecture montrent que le Rhône a placé le même trio de tête qu'au niveau national. Mais avec Marine Le Pen plus haut et Jean-Luc Mélenchon plus bas.

Taux d'abstention : 18,08% (stable par rapport à 2017)

  • Emmanuel Macron : 28,45%
  • Marine Le Pen : 26,17%
  • Jean-Luc Mélenchon : 15,58%
  • Eric Zemmour : 7,81%
  • Valérie Pécresse : 6,06%
  • Yannick Jadot : 4,90%
  • Jean Lassalle : 3,55%
  • Nicolas Dupont-Aignan : 3,20%
  • Fabien Roussel : 1,72%
  • Anne Hidalgo : 1,53%
  • Philippe Poutou : 0,57%
  • Nathalie Arthaud : 0,47%

Abstention stable dans le Rhône et la métropole ce dimanche matin et après-midi

Les traditions de ne perdent pas. La préfecture du Rhône a annoncé la participation à 12h pour le département et la métropole de Lyon puis à 17h.

A 17h, la participation est de 67,11% dans le Rhône contre 65% en France. Cette participation dans le Rhône et la métropole est très légèrement en hausse par rapport à 2017 (66,68%).

A midi, elle était de 28,26%. La participation était parfaitement stable par rapport à 2017. Il y a cinq ans, la participation avait été de 28,28% à la même heure. Dans le Rhône et la métropole, elle est plus élevée qu’au niveau national (25,48% – en baisse de trois points par rapport à 2017).

A Lyon intra-muros, la participation est bien plus importante que pour les élections municipales et régionales. A titre d’illustration, le bureau de vote 726 (Lyon 7e) a enregistré une participation de 31% à midi, quasiment le même taux que pour l’ensemble des journées de vote des régionales de 2021. Cette participation est en légère augmentation par rapport à 2017. A 16h, elle est de 59,88% contre 59,56% en 2017.

L'entrée d'un bureau de vote à Lyon 7e pour le premier tour de l'élection présidentielle 2022. ©LB/Rue89Lyon
L'entrée d'un bureau de vote à Lyon 7e pour le premier tour de l'élection présidentielle 2022. ©LB/Rue89Lyon

Présidentielle 2022 à Lyon : des résultats différents de 2017 ?

Lyon, toujours un bastion de la « macronie » ? En 2017, Lyon avait largement placé Emmanuel Macron en tête au premier tour de l’élection présidentielle avec près de 31% des suffrages exprimés. Il avait nettement devancé François Fillon (LR) avec 23,35% et Jean-Luc Mélenchon avec 22,87%.

Emmanuel Macron était alors l’ancien ministre de l’économie de François Hollande et avait été largement aidé et soutenu par Gérard Collomb alors maire de Lyon et président de la Métropole. Dans certains bureaux de vote de Lyon 3e, du côté de Monplaisir et Montchat, Emmanuel Macron avait parfois atteint 45% au premier tour.

En sera-t-il de même après 5 ans d’exercice du pouvoir ?

Présidentielle 2022 : Lyon n’est déjà plus macroniste ?

Depuis l’élection présidentielle de 2017 d’autres scrutins se sont déroulés. Aux élections européennes de 2019, la liste LREM était arrivée en tête à Lyon. Et plus largement dans une une bonne partie de la métropole de Lyon. Déjà, la liste écologiste menée par Yannick Jadot, avait réalisé un bon score à Lyon (près de 21% des voix).

Lors des élections locales de 2020, les écologistes ont confirmé leurs bons résultats à Lyon. Aux élections municipales et métropolitaines, les listes écologistes de Grégory Doucet et Bruno Bernard l’ont nettement emporté. Au premier comme au second tour au sein d’une union de la gauche.

Les élections régionales de 2021 n’ont toutefois pas confirmé cette large victoire de 2020 à Lyon. La liste d’union de la gauche, menée par Fabienne Grébert (EELV), est arrivée en tête au second tour à Lyon. Elle a toutefois devancé celle de Laurent Wauquiez (LR) d’une courte tête. La liste du président sortant était arrivée largement devant dans l’ensemble de la métropole de Lyon. Celle du parti d’Emmanuel Macron, menée par Bruno Bonnell, ne s’était même pas maintenue au second tour.

Vers un score important de Jean-Luc Mélenchon à Lyon ?

Difficile de comparer des scrutins à l’échelle, aux enjeux et aux mobilisations bien différents. Si elle a porté des écologistes au pouvoir dans sa ville, rien ne dit que Lyon plébiscitera le candidat écologiste à la présidentielle. Au contraire peut-être de Jean-Luc Mélenchon (LFI). En 2017, il avait été obtenu près de 23% des voix, juste derrière François Fillon (LR). Son score à Lyon pourrait être encore une fois relativement important.

À défaut d’être devenue complètement une « ville de gauche », Lyon n’est assurément plus la « ville de droite » ou de centre-droit qu’elle fut longtemps. En 2017, les deux candidats de gauche -Mélenchon et Hamon- avaient représenté environ 33% des voix au premier tour. Plus que le candidat de droite, François Fillon. Le candidat Emmanuel Macron, largement soutenu localement, ayant grapillé des voix aux deux camps.

Malgré la présence d’un candidat écologiste cette année, Jean-Luc Mélenchon, candidat de gauche le mieux placé selon les sondages, pourrait ainsi bénéficier du fameux « vote utile » à gauche. Et réaliser un score important à Lyon.

Article actualisé le 22/04/2022 à 10h55
L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal Oliveira
Bertrand Enjalbal Oliveira
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Affaire Perdriau : la nouvelle victime s’appelle Laurent Wauquiez

par Rue89Lyon. 1 463 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une journée de mobilisation des professionnels du social ce mardi à Lyon

par Rue89Lyon. 434 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Violences policières sur Arthur Naciri : la justice marque le coup à Lyon

par Pierre Lemerle. 1 004 visites. 3 commentaires.
×