La fin du squat Maurice Scève : un test pour la Métropole écologiste de Lyon
Société 

La fin du squat Maurice Scève : un test pour la Métropole écologiste de Lyon

actualisé le 30/09/2020 à 21h47 : avec les précisions sur les relogements par la préfecture du Rhône et la remise à la rue de 50 jeunes par la Métropole

C'est le premier gros squat qui va être évacué sous le mandat des écolos et de la gauche à Lyon. L'expulsion des 300 occupants de l'ancien collège Maurice Scève, à la Croix-Rousse, pourrait marquer un tournant en matière de politique d’hébergement dans l'agglomération lyonnaise.

Si les soutiens du squat assurent que la Métropole s’est engagée auprès d’eux à reloger tous les habitants, le nouvel exécutif communique très peu et se refuse d’annoncer quoi que ce soit.

C’est sûrement le dernier épisode d’un feuilleton à rebondissement long de deux ans. Sur le plateau de la Croix-Rousse, l’ancien collège Maurice Scève, squatté depuis deux ans pour accueillir des jeunes migrants étrangers, est sur le point d’être évacué.
« On ne veut plus vivre ici »
En septembre 2019, les occupants avaient obtenu un délai d’un an durant lequel la Métropole de Lyon, propriétaire des lieux, ne pouvait les faire expulser. Arrivé au terme de ce délai ce jeudi 24 septembre, la collectivité est désormais en droit de demander l’évacuation, ce qu’elle va bientôt faire.

Les 300 habitants sont encore dans l’incertitude. B., un demandeur d’asile qui vit à Maurice Scève depuis novembre 2018, raconte

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Alexis Demoment

En BREF

Covid-19 : en Savoie le nombre de patients hospitalisés explose en octobre

par Bertrand Enjalbal et Colin Revault. 361 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19  : en Haute-Savoie, la fin de l’« exception sanitaire  » ?

par Colin Revault. 2 593 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, un rassemblement en hommage au professeur décapité

par Rue89Lyon. 2 731 visites. 4 commentaires.