Habillage
À Lyon, des policiers renvoyés en correctionnelle pour le passage à tabac d’Arthur Naciri
Actualité 

À Lyon, des policiers renvoyés en correctionnelle pour le passage à tabac d’Arthur Naciri

[INFO RUE89LYON] Le 10 décembre dernier, à Lyon, Arthur Naciri était passé à tabac par des policiers, en marge d’une manifestation contre la réforme des retraites. Après une enquête confiée à l’IGPN, le parquet vient de renvoyer deux policiers devant le tribunal correctionnel. L’audience aura lieu le 10 décembre 2020.

En décembre dernier, Arthur Naciri, un jeune homme de 23 ans, s’apprêtait à intégrer son poste de barman au Club Med, dans une station de ski. Le mardi 10 décembre, il rendait visite à des amis à Lyon quand il a participé à une manifestation contre la réforme des retraites.

À la mi-journée, le cortège est arrivé place Bellecour dans un climat tendu : jets de projectiles contre les forces de l’ordre et, en retour, tirs de LBD et lacrymogènes. C’est en s’éloignant des échauffourées qu’Arthur a été tabassé par des policiers.

Coups de poing, de pied et de matraque des policiers ; Arthur a perdu neuf dents.

Arthur Naciri « demande justice »

Le 11 décembre 2019, le parquet de Lyon avait ouvert une enquête préliminaire confiée à l’IGPN, à la suite de la révélation de ces violences policières.

Après la publication du témoignage et de photos sur Rue89Lyon, le cas d’Arthur Naciri avait été largement médiatisé.

Il s’était notamment confié à Konbini dans une vidéo où il « demandait justice ».


Sept mois après les faits, alors que l’enquête de la police des polices a été close en avril, le parquet vient de renvoyer deux policiers pour violences en réunion par personnes dépositaires de l’autorité publique.

Son avocat, Thomas Fourrey, a réagi :

« Je me félicite de cette issue et qu’on ait pu identifier des policiers. »

Arthur Naciri aura droit à un procès un an, jour pour jour, après s’être fait agresser.

Arthur Naciri en sang après son passage à tabac par des policiers à Lyon le 10 décembre. ©Bastien Doudaine

Arthur Naciri en sang après son passage à tabac par des policiers à Lyon le 10 décembre. ©Bastien Doudaine

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie dans la Loire

par Bertrand Enjalbal. 3 078 visites. 1 commentaire.

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie dans le Puy-de-Dôme

par Bertrand Enjalbal. 788 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie en Haute-Savoie

par Bertrand Enjalbal. 13 413 visites. Aucun commentaire pour l'instant.