Des « gilets jaunes » aux quartiers populaires, tentative de convergence contre les violences policières à Lyon
Société 

Des « gilets jaunes » aux quartiers populaires, tentative de convergence contre les violences policières à Lyon

actualisé le 01/10/2019 à 13h09

« Gilets jaunes » et habitants des quartiers populaires, mais aussi des avocats, des syndicalistes ou des chercheurs  se sont réunis vendredi 27 septembre à Vaulx-en-Velin autour d’une cause commune : la lutte contre les violences policières, via la création d'une « commission d'enquête populaire ». Reportage.

Une dizaine de personnes font le pied de grue devant le cinéma des Amphis alors que la nuit tombe doucement sur Vaulx-en-Velin. Deux adolescents en survêtement jettent des coups d'œil intrigués au petit groupe depuis l'autre côté de la rue. Une femme vêtue d'un jilbab bleu nuit bavarde avec animation avec un homme aux cheveux longs, un gilet jaune fluo sur les épaules.

A côté d'eux, une jeune femme au teint pâle et un homme d'une cinquantaine d'années aux traits burinés suivent la conversation avec attention, les sourcils froncés. Petit à petit, des nouveaux venus rejoignent le petit groupe sur le trottoir.

Ce vendredi soir, dans le petit cinéma de cette banlieue lyonnaise, aucun film n'est au programme, mais une "Nuit contre les violences policières". Cette soirée est organisée par un nouveau collectif baptisé « Comité de liaison contre les violences policières » qui rassemble des « gilets jaunes », des chercheurs, des avocats, la Ligue des droits de l'Homme, le syndicat de la magistrature, des syndicats de salariés comme Solidaires ou la CGT, des militants autonomes et surtout des habitants des quartiers populaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Oriane Mollaret

En BREF

Covid-19 : en Savoie le nombre de patients hospitalisés explose en octobre

par Bertrand Enjalbal et Colin Revault. 2 911 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19  : en Haute-Savoie, la fin de l’« exception sanitaire  » ?

par Colin Revault. 8 460 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, un rassemblement en hommage au professeur décapité

par Rue89Lyon. 2 789 visites. 4 commentaires.