Habillage
L’esprit de Berlin, Prison break et parenthèse enchantée : notre sélection culture de novembre 2019
Cultures  Sélection culture par la rédac de Rue89Lyon 

L’esprit de Berlin, Prison break et parenthèse enchantée : notre sélection culture de novembre 2019

[ Sélection culture ]. Il parait que « si, en novembre, il tonne, l’année sera bonne ». Faîtes gronder les cieux, les scènes et les salles de cette ville, nom de nom. Car on n’a pas du tout envie que 2020 soit l’année des catastrophes -même si l’on doit rester prudent avec la perspective des élections. 

Voici la sélection et les suggestions de la rédaction de Rue89Lyon pour remuer et sortir malgré la pluie ; n’hésitez pas à donner les vôtres en commentaires.

« Prison, au-delà des murs », au Musée des Confluences

Une expo qui propose une plongée dans le système pénitentiaire, du 18e siècle à nos jours. Immersive, elle entraîne entre témoignages d’anciens (ou actuels) détenus, objets bricolés pour rendre le quotidien en cellule moins dur, photo reportage. Avec toujours en creux, une réflexion sur le paradoxe qui consiste à punir et isoler pour « protéger » le reste de la société.

Du 18 octobre 2019 au 26 juillet 2020, au Musée des Confluences (86 quai Perrache, Lyon 2è). 

Circuit street-art dans Lyon

C’est la galerie Space Junk qui propose de vous montrer les murs de la ville sous un angle singulier. Les pentes de la Croix-Rousse sont semées d’oeuvres de street art. Space Junk commentera et retracera les techniques et influences, en délaissant les fresques monumentales pour explorer les petits détails, les oeuvres qui échappent habituellement à l’oeil mais font partie du quotidien des habitants.

Samedi 2 novembre, à 16h, 5€ plein tarif, 3€ enfant et étudiant. Inscription par mail (sv.spacejunk@gmail.com) ou téléphone (04 78 72 64 02). Départ depuis SpaceJunk (16 rue des Capucins, Lyon 1er). 

« Résultat des courses » – expo au Rize à Villeurbanne

Quand avez-vous fait vos courses pour la dernière fois ? Acte quotidien et banal, consommer n’est pourtant pas anodin. Du marché au drive avec commande en ligne, nos habitudes alimentaires n’ont pas cessé d’évoluer. « Résultats des courses » explore les métamorphoses de cette histoire à Villeurbanne, retraçant son passé populaire et ses enjeux modernes. Dans un décor de rue commerçante, regards de photographes et de dessinateurs se croisent pour interroger le « résultat des courses ».

Du 7 novembre 2019 au 26 septembre 2020, au Rize, (23 Rue Valentin Hauy, Villeurbanne).

Hommage à Hubert Mounier – au Transbordeur

On vous parlait de la genèse d’un album en hommage à Hubert Mounier, « Place Hubert Mounier », avec aux commandes la crème des artistes lyonnais. Au Transbordeur le 5 novembre, ce sera l’occasion de voir la crème de la crème sur scène, pour une soirée en la mémoire de l’auteur et du compositeur français.

Une vingtaine d’artistes s’est donné rendez-vous pour la sortie du disque : Kent, Carmen Maria Vega, Frédéric Bobin, Buridane, Joe Bel, Le Voyage de Noz, Sant Mathis, Billie, Denis Rivet, Khaban, Auren, Nikolas K, Les Chics Types, They Call Me Rico, Thaïs Té, Suisse, Laurelaï Brunelle, Nicolas Bravin… et encore d’autres surprises. En plus, c’est gratuit (pensez à réserver).

Mardi 5 novembre, 20h, à Transbordeur (3 Boulevard de Stalingrad, Villeurbanne).  

Exposition « La Llova », à l’INSA Lyon

« L’exposition est le résultat du premier temps de résidence de deux artistes plasticiennes au sein de la prestigieuse école d’ingénieurs : Élodie Lefebvre et Silène Audibert. Une résidence menée en collaboration avec l’enseignante-chercheuse en sciences humaines et sociales à l’INSA Lyon, Marie-Pierre Escudié, pour un projet d’ampleur autour des liens Femmes/nature. Ce premier temps de leurs créations s’est inspiré du conte « La Louve » issu du recueil Femmes qui courent avec les loups, de Clarissa Pinkola Estés.

À travers des sculptures, des dessins  et un mani(tex)te, en mêlant art et science donc, les trois femmes interrogent avec force la préservation, la transmission mais aussi ce qui paradoxalement disparaît dans la mise au monde ou la création. Et le rôle, assigné, subi ou revendiqué de la femme dans cette conscience du monde qui vient. Sculptures, dessins et texte sont beaux, touchants et puissants. Deux autres temps de résidence sont prévus au cours de l’année pour prolonger ce travail et donneront lieu à de futures expositions.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos plus fidèles lecteurs connaissent déjà le talent de Silène Audibert, qui sous le nom de Les Fols de Silène représentant un autre aspect de son travail artistique autour du vin notamment, a signé les deux dernières affiches de notre salon des vins naturels. Ils y retrouveront donc avec bonheur ses dessins.

Scène de recherche, Acte 1 : La Llova (jusqu’au 8 novembre 2019 à la Galerie des Humanités, INSA Lyon, 1 rue des Humanités 69100 Villeurbanne – Campus de la Doua, arrêt INSA-Einstein ligne T1)

Soirée Lyon/Berlin, au Lavoir Public

30 ans que le mur est tombé. A cette occasion, le Goethe Institut de Lyon propose une soirée « littérature-clubbing ». Catherine Lecoq, autrice de « Berlin au cœur de la création contemporaine », viendra parler de son livre. Il propose 5 parcours pour découvrir la ville autrement, à travers la création contemporaine. Il explore 100 lieux berlinois, et mêle à cette visite des interviews d’artistes hétéroclites : street-artiste, peintre, musicien, designer, DJ, metteur en scène… 

Après la littérature, place au clubbing (presque comme à Berlin), assuré dès 20h par Arm Aber Sexy.

Samedi 09 novembre, à 18h00 au Lavoir Public (4 Impasse Flesselles, Lyon 1er).

« Superdemain », pour apprivoiser le numérique

Faire découvrir les médias, le numérique et le web, et surtout, les dédiaboliser : c’est l’objectif de cet événement organisé par Fréquences Ecoles. Et oui, car qui dit « digital natives » ne dit pas forcément maîtrise des outils numériques. L’année dernière, test de casques de réalité virtuelle, programmation de robots et de jeux vidéos étaient prévus.

Comme Rue89Lyon, Fréquences Ecoles s’investit dans l’éducation aux médias dans la région, dont il est un acteur fort. Le programme complet de Superdemain n’est pas encore disponible. Coming soon ici.

Du 15 au 18 novembre, à l’Hôtel de la métropole (20 rue du lac, Lyon 3è).

Festival « (Re)faire société : mode d’emploi »

Comment assurer la cohésion sociale ? C’est la question centrale qu’explorera le festival, à travers des conférences et des projections variées, entre paroles d’historiens, de philosophes, de politistes ou encore de juristes. Comment concilier nos intérêts particuliers avec l’intérêt général ? Quelles nouveaux modèles de gouvernement sont possibles à imaginer ? Quelle place donner au vote dans la vie politique ? Autant de thèmes qui seront abordés au cours du festival. Paroles de philosophes, d’historiens mais aussi de juristes ou encore de chef de cuisine guideront la réflexion.

Le programme complet est à retrouver ici.

Du 13 au 20 novembre, entre plusieurs lieux : la Villa Gillet, l’Institution des Chartreux, le Grand Amphithéâtre de l’Université Lumière Lyon 2, Sciences Po Lyon, l’Université Catholique de Lyon, le Musée des Confluences, l’Opéra de Lyon.

Festival Parenthèse

Trois jours dans une bulle loin du monde, électro-disco, colorée, foutraque, oui, il s’agit bien du festival Parenthèse.

Les Naïve New Beaters sont en tête d’affiche, et c’est loin d’être tout. En parallèle des soirées musicales, vous trouverez performance drag, con-concours de flamby, tournoi de boule lyonnaises, vente aux enchères de vinyles, scénographies expérientielles, sanglants duels de karaoké sont prévus pour enjailler ces trois soirées.

Le dernier jour, comme son nom l’indique (« Kids Are Alright »), est réservé à vos lutins à partir de 3 ans : ils auront droit à une boom et un parcours sonore.

Du 22 au 24 novembre, programme complet disponible ici ou sur l’événement Facebook.

Le festival de documentaires Interférences – dans la métropole de Lyon

A Rue89Lyon, on aime le documentaire, on aime donc le Festival Interférences, une des trop rares rencontres en la matière.

Exigeant et nomade, ce festival s’étend sur dix jours dans autant de lieux. Les thématiques sont aussi très variées : Les enfants de demandeurs d’asile, la pêche aux Açores, l’extrême droite sur Internet ou encore les « âmes brisées » du Tsunami.
Le 14 novembre, au cinéma le Zola à Villeurbanne, sera projeté le dernier film des réalisateurs lyonnais Jérémy Perrin et Hélène Robert « Brise-lames ». En voici le synopsis :

« Au Japon, après le tsunami sans précédent de 2011 qui fit vingt mille morts et laissa une terre dévastée, les disparus reviennent des profondeurs de la mer pour hanter les vivants. Alors que se dresse un mur brise-lames titanesque, des histoires de fantômes se propagent le long de la côte japonaise. Le paysage de la reconstruction devient ce monde intermédiaire où le visible et l’invisible se confondent. »

Pour cette soirée, comme pour les autres, la projection du film sera accompagné d’un débat avec les réalisateurs.

Toutes les infos pratiques sont ici.

A noter que cet événement est accessible avec le passeport « Kino ».

Festival Interférences, du 6 au 16 novembre 2019, dans la métropole de Lyon

En novembre, on aime le vin naturel

On relève pas moins de trois jolis salons en novembre, à Lyon, tous dédiés aux vigneron.ne.s de qualité, et tous dans les starting blocks pour vous faire découvrir des nectars inédits. Retrouvez tout ce que l’on a à vous raconter de beau sur ce mois bien fourni en rendez-vous réconfortants par ici.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Les trottinettes électriques encadrées : où en est-on à Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 150 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Saint-Étienne renonce à tester l’audiosurveillance sur avis de la CNIL

par Rue89Lyon. 422 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Vous êtes supporter de l’OL ? Adoptez les gestes qui sauvent

par Rue89Lyon. 731 visites. Aucun commentaire pour l'instant.