Habillage
Conseil Régional : l’enquête préliminaire accrédite la thèse d’un espionnage informatique
Vigies 

Conseil Régional : l’enquête préliminaire accrédite la thèse d’un espionnage informatique

À LIRE SUR LE PROGRES.FR

Un audit réalisé en janvier 2017 a révélé que l’ancien directeur général des services de la Région avait accès à toutes les boîtes mail de la collectivité depuis novembre 2015. L’enquête préliminaire évoque un espionnage organisé, selon les premiers éléments rendus publics jeudi.

En 2017, un agent au syndicat Sud de la région Auvergne Rhône-Alpes soupçonne une intrusion en se connectant sur la boîte e-mail professionnelle.

Un audit informatique met au jour une entreprise organisée de piratage informatique. Les premières recherches montrent que dès novembre 2015, le directeur du service informatique de la région Rhône-Alpes aurait fait en sorte que toutes les boîtes mails des élus et des agents soient consultables. À l’époque, le conseil régional était présidé par Jean-Jack Queyranne (PS). Le but aurait été d’identifier la personne qui informait , en pleine campagne électorale, l’hebdomadaire satirique lyonnais Les Potins d’Angèle.

Un espionnage organisé

Ce jeudi, lors d’une conférence de presse précédant l’assemblée plénière du conseil régional, le président Laurent Wauquiez (LR) a tenu à faire un point judiciaire sur l’avancée de l’affaire : « L’enquête préliminaire est clôturée, et les résultats que nous avons pu consulter sont très préoccupants. Il s’agissait d’un espionnage organisé, impliquant le directeur des services informatiques (DSI) et le directeur général des services (DGS) de la majorité précédente. »

Lire la suite sur leprogres.fr 

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Dans l’Ain, le concert de black metal néonazi a bien eu lieu

par Rue89Lyon. 17 266 visites. 11 commentaires.

Non dénonciation des agissements du père Preynat : le cardinal Barbarin relaxé en appel

par Bertrand Enjalbal. 451 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Kebabs, téléphonie : ces boutiques dont Gérard Collomb ne veut plus à la Guillotière

par Rue89Lyon. 2 691 visites. 2 commentaires.