Habillage
SOS Chrétiens d’Orient : discrétion et rétropédalage de Laurent Wauquiez
Politique 

SOS Chrétiens d’Orient : discrétion et rétropédalage de Laurent Wauquiez

actualisé le 13/09/2019 à 14h16

A deux reprises en l’espace de quelques semaines, Laurent Wauquiez président (Les Républicains) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a tenté de faire passer une subvention d’un montant de 22 000 euros à destination de « SOS Chrétiens d’Orient », association affiliée de façon notoire à une mouvance d’extrême droite. Une décision qu’il a fini par annuler ce mardi.

La subvention à cette ONG française devait être soumise en juin dernier au regard des élus lors d’une commission permanente, mais les élus d’opposition avaient protesté et elle avait été retirée… pour mieux ré-apparaître dans l’ordre du jour de la prochaine commission permanente, en date de ce 19 juin.

Le plus cocasse dans l’affaire est, comme souvent, son traitement médiatique. Suite à l’indignation de l’opposition socialiste, le quotidien Le Progrès en a fait l’écho tout en relayant le propos du cabinet de Laurent Wauquiez qui, à ce moment, « assumait » la subvention. Le cabinet assurait alors au journal que SOS Chrétiens d’Orient était suivie par l’ambassade de France en Irak, de laquelle des garanties émanaient donc. C’est l’opposition socialiste au président de Région qui s’est chargée de vérifier l’info : le Ministère des Affaires Etrangères a démenti l’affirmation de la Région, émettant même de forts doutes sur l’efficacité de l’action de cette association en Irak.

En effet, Pascal Gollnisch lui-même, en tant que directeur général de l’Œuvre d’Orient et vicaire général de l’ordinariat pour les Orientaux vivant en France, a émis à plusieurs reprises de fortes critiques sur les méthodes de travail de SOS Chrétiens d’Orient, et sur sa proximité avec les réseaux de Marine Le Pen.

Le cabinet de Laurent Wauquiez, embourbé dans ses explications de texte, a tenté de justifier son rétropédalage à LCI, prétendant avoir bel et bien sollicité l’ambassade et le Ministère des Affaires étrangères pour en savoir plus sur cette association, et cela, « il y a plusieurs semaines » déjà. Pour n’avoir été informé de son pedigree que ce mardi.

On peut se demander pourquoi l’exécutif a montré tant d’empressement à proposer de nouveau cette subvention aux élus, sans attendre une réponse des services de l’Etat.

Difficile enfin de ne pas évoquer enfin le site Valeurs Actuelles qui, lui, n’a pas de mots assez durs à l’encontre de Laurent Wauquiez, un président de Région à la limite d’être insulté de poule mouillée, cédant face aux « jérémiades » de la gauche. Le site réactionnaire l’explique par un « c’est ce qu’on appelle ‘aller à la gamelle' ». Ou peut-être prendre conscience d’une erreur de communication et d’action ?

Les élus du Modem sortis de la majorité de Laurent Wauquiez, quant à eux, se sentant plus libres désormais de se positionner, se sont félicité ce jeudi de ce « retour à la raison ».

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie dans la Loire

par Bertrand Enjalbal. 3 156 visites. 1 commentaire.

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie dans le Puy-de-Dôme

par Bertrand Enjalbal. 925 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : l’évolution des indicateurs de l’épidémie en Haute-Savoie

par Bertrand Enjalbal. 14 145 visites. Aucun commentaire pour l'instant.