Habillage
En Auvergne-Rhône-Alpes, le Modem ergote avant de lâcher Laurent Wauquiez
Politique 

En Auvergne-Rhône-Alpes, le Modem ergote avant de lâcher Laurent Wauquiez

actualisé le 22/03/2019 à 11h18

L'annonce. Va. Arriver. D'ici. Quelques. Jours. Peut-être par télégraphe, qui sait. Tentant de rattraper un épisode de communication politique assez catastrophique, le groupe Modem pourrait annoncer qu'il quitte la majorité de Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, "d'ici mercredi".

Mais à son rythme et avec des éléments de langage qu'il lui faut encore écrire.

Depuis 2017, le Modem n'a pas eu de difficultés à justifier le hiatus entre, d'une part, sa présence au sein de la majorité de Laurent Wauquiez en Auvergne-Rhône-Alpes (dès 2015) et, d'autre part, son ralliement à Emmanuel Macron. Le local d'un côté, le national de l'autre.

Alors pourquoi tacler maintenant le président du parti Les Républicains qui, pour sa part, n'a eu de cesse de déployer son propos politique très radical depuis le conseil régional ? Pour mieux comprendre, il faut regarder du côté du calendrier mais aussi du secrétariat national du Modem.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.

En BREF

Dans l’Ain, le concert de black metal néonazi a bien eu lieu

par Rue89Lyon. 17 161 visites. 11 commentaires.

Non dénonciation des agissements du père Preynat : le cardinal Barbarin relaxé en appel

par Bertrand Enjalbal. 432 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Kebabs, téléphonie : ces boutiques dont Gérard Collomb ne veut plus à la Guillotière

par Rue89Lyon. 2 638 visites. 2 commentaires.