Habillage
Education aux médias : les jeunes de l’AS Duchère racontent la création de l’hymne du club
Éducation aux médias
Les journalistes de Rue89Lyon interviennent dans les structures collectives (collèges, lycées, MJC, associations de quartier et parascolaires, etc.) pour parler des médias à l'heure de la révolution numérique. Comment maîtriser le flux d'infos continu, quelle utilisation des réseaux sociaux adopter et quel rôle va désormais jouer la presse ?
Blogs  Éducation aux médias 

Education aux médias : les jeunes de l’AS Duchère racontent la création de l’hymne du club

Dans le cadre de nos interventions d’éducation aux médias, nous avons poursuivi notre partenariat avec le club de foot de l’AS Duchère. Cette année, le club a décidé de confier la réalisation de son hymne à certains de ses jeunes licenciés. Nous les avons suivis lors de séances de travail, en février et en avril, au cours de l’enregistrement de la chanson puis du clip vidéo.

Marwan, Cédric, Yazid, Souleymane, Adem, Anis, Anas et Ikbal racontent comment ils ont réussi à écrire et enregistrer, avec l’aide et le savoir-faire de Maxime Guillerminet, éducateur pour les U15 et par ailleurs chanteur de rap et coresponsable du studio Notre Sphère, l’hymne de leur club. Un hymne officiel qui sera diffusé lors des rencontres de l’équipe 1. Une fierté pour ces jeunes de 12 à 14 ans.

Pour leur faire découvrir le travail et la démarche journalistiques, ils se sont mis en action. Lors de leurs séances de travail, ils se sont donc interviewés mutuellement pour recueillir leurs témoignages. Ils ont également interrogés leur éducateur et Alban Sonnet, musicien et ingénieur son du studio Notre Sphère, aux manettes pour les enregistrer. Travail de préparation des questions, de prise de notes et d’interviews vidéo au programme.

>> Nous publions une partie de leur travail de « reporters à la Duchère ».

Pour écrire notre chanson, il a fallu commencer par trouver les paroles. Avec Maxime, on a alors travaillé pour trouver des mots-clés en rapport avec le foot, avec le club de La Duchère et ses valeurs. Nos valeurs, justement, quelles sont-elles ?

« On est tous ensemble, on est tous des frères. On rigole tous ensemble, si t’es nouveau on va t’accueillir », résume Souleymane.

Alors, on a tous proposé des idées. On a trouvé 30 mots-clés. À partir de ces mots, on a pu construire des phrases chacun de notre côté et on a essayé de les faire rimer. On a pu créer des rimes suivies et des rimes croisées. Avec toutes ces phrases, on a pu créer des couplets.

Les jeunes licenciés de l'AS Duchère qui ont créé l'hymne officiel du club

Les jeunes licenciés de l’AS Duchère qui ont créé l’hymne officiel du club. ©DR

« Moi, j’étais pas trop partant pour un hymne rappé au début »

Il a fallu alors apprendre à chanter et à poser notre voix en rythme. L’instru avait été créé auparavant par un beatmaker. Poser sa voix et chanter en rythme ce n’est pas évident pour tout le monde. Certains sont plus à l’aise que d’autres.

« Moi, je chante souvent à la maison. Je me suis lancé dans ce projet pour découvrir un peu le monde du rap et de la chanson », explique Yazid.

Souleymane, lui, est très à l’aise aussi devant le micro.

« Je connaissais déjà Maxime avant ce projet. J’étais allé à un concert où il chantait avec d’autres rappeurs ».

Pour d’autres, ce fut plus difficile.

« La première fois, on était timide. Impossible de chanter à côté des autres. Mais l’instru nous a fait bouger, on a pu prendre le tempo », explique Cédric.

Maxime nous a aidés pour l’écriture des paroles. Chanteur de rap en plus de son métier d’éducateur au club, il est dans le milieu depuis 13 ans.

AS Duchère, les jeunes du club écrivent l'hymne du club

Les jeunes de l’AS Duchère se familiarisent avec les paroles de l’hymne officiel du club qu’ils ont écrites. ©DR

On était tous très fiers de participer à la création de l’hymne de notre club. Au départ, on était pas tous d’accord sur l’idée d’un hymne rap.

« Moi, j’étais pas trop partant », explique Souleymane.

« On va faire un clip et ça va buzzer ! »

Mais on a tous compris que cela amenait un vrai plus à notre chanson qu’on allait écrire.

« Pour un hymne il faut du pep’s, il faut une originalité. Il ne pas quelque chose de trop mou et qui fasse trop officiel », estime Cédric.

Et puis surtout, on a vite compris qu’on était le premier club de ce niveau à créer notre hymne. Un hymne fait par des jeunes du club en plus.

« On est les premiers. Je suis sûr que tout le monde va nous copier après ! On va faire un clip après et ça va buzzer c’est sûr », rigole Souleymane.

Un jeune de l'AS Duchère chante l'hymne du club

Avant de passer en studio, les jeunes de l’AS Duchère apprennent à poser leur voix et le texte sur le tempo du morceau de l’hymne du club. ©DR

Une fois les paroles de la chanson écrites, on a commencé à poser notre voix. Comme ça, directement au club, devant un micro. Mais on a vraiment pris conscience de ce qu’on était en train de faire quand on est arrivé en studio pour enregistrer.

« C’est une expérience nouvelle. À faire. Il faut apprendre à caler les paroles sur le tempo de l’instru. C’est pas évident mais Alban nous a bien aidés », explique Anis.

Du coup, on a posé quelques questions à Alban. C’est l’ingénieur du son du studio et il est aussi musicien dans le rap.

Pour le clip, des fumigènes et un drône à Balmont 

Après, on est passé à l’enregistrement du clip. On se voyait bien dans les tribunes du stade avec plein de fumigènes et des images tournées avec un drône. Si l’AS Duchère monte en Ligue 2 (le reportage a été fait avant la fin de la saison de National 1, ndlr), on se dit que ça va vraiment buzzer.

Bon, on a dû renoncer aux fumigènes dans les tribunes de Balmont. Mais voilà le résultat.


> Ces ateliers ont été financés par une subvention de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) d’Auvergne Rhône-Alpes
Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal
Bertrand Enjalbal
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Expulsion de la pizzeria Carlino sur fond de pression immobilière sur la Presqu’île

par Rue89Lyon. 1 508 visites. 8 commentaires.

Un squat pour migrants ouvert à Vaise pour faire face à deux expulsions à Villeurbanne

par Rue89Lyon. 2 455 visites. 3 commentaires.

Les gérants d’un Super U quittent leur emploi après le bad buzz autour de leur chasse safari

par Dalya Daoud. 6 326 visites. 3 commentaires.