Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

A la MJC Lyon Monplaisir, on a parlé de l’addiction aux téléphones portables

Durant les vacances scolaires le Lyon Bondy Blog initie les jeunes de quartiers populaires de Lyon au métier de journaliste. Cette semaine les adhérent.e.s de la MJC Monplaisir ont pu réaliser leur propre micro-trottoir sur le thème des addictions au téléphone portable. Ce qui leur a particulièrement parlé.

,
Son

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

A la MJC Lyon Monplaisir, on a parlé de l’addiction aux téléphones portables

Encadrés par les deux personnes en service civique du Lyon Bondy Blog, les jeunes de la MJC Monplaisir (Lyon 8ème) ont pu avoir une idée de quelques tâches journalistiques.

Un groupe d’une douzaine de volontaires s’est initié à la préparation des interviews, au maniement de la caméra et aux bases du montage vidéo. Ces jeunes personnes ont notamment réalisé un micro-trottoir, interrogeant les habitants du quartier sur le thème de l’addiction aux téléphones portables.

Préparation des questions avec les adolescents. Crédit photo : Hugo Dervissoglou / LBB .

Selon un chiffre daté de 2013, 42% des Français se définissent comme victime d’une addiction à leur téléphone portable.

Avoir un téléphone portable pour « ne pas être un sous-citoyen »

Après avoir été formés à la prise de son et à la technique de l’interview, la douzaine de jeunes est allée à la rencontre des habitants du quartier. Ils les ont questionnés sur leurs usages du téléphone portable et des écrans  au quotidien, leur relation avec cet outil numérique ou encore les éventuels problèmes dans leurs familles.

La plupart des personnes interviewées, que vous pourrez entendre dans le son ci-après, sont des étudiants ou de jeunes trentenaires.

La plupart se présentent comme des accrocs à leur smartphone :

« Nous prenons tous nos cours sur ordinateur et ensuite il y a le travail pour lequel il faut-être disponible à 100%. »

Un autre étudiant rajoute :

« C’est un fléau mais on est un peu tous obligés. »

Pour une autre interlocutrice assez jeune, il s’agirait d’une sorte de norme sociale :

« Si l’on croise quelqu’un qui nous dit ne pas avoir de portable, on va trouver ça bizarre ».

Une réaction partagée par un des rares retraités interrogés :

« Je passe le moins de temps possible sur les écrans et je n’en possède que pour ne pas être un sous-citoyen ».

 


#Nomophobie

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Autres mots-clés :

#Lyon 8e#MJC Monplaisir

À lire ensuite


Capture d'écran d'une page FB, d'où est partie la vidéo de Gérard Collomb pendant la Fête des Lumières 2018. DR
Partager
Plus d'options