Habillage
Gérard Collomb empêche une prise de parole de David Kimelfeld : un maire de 71 ans un peu puéril
Actualité  Politique  Rue du dernier film 

Gérard Collomb empêche une prise de parole de David Kimelfeld : un maire de 71 ans un peu puéril

actualisé le 10/01/2019 à 08h58 : Mise à jour avec la réaction de David Kimelfeld sur sa page FB.

Une courte vidéo dans laquelle sautent aux yeux, de façon cocasse, quelques uns des enjeux de la campagne électorale à venir à Lyon.

Dans ces images que le site de Lyon Capitale a éditées ce mercredi matin, on voit le maire du 6è arrondissement, Pascal Blache, au pupitre, achevant son discours de voeux pour la nouvelle année prononcé ce mardi soir. Dans le protocole, il doit donner la parole ensuite au maire de Lyon, Gérard Collomb qui, notons-le au passage, n’est pas du même bord politique que lui (à droite pour le maire d’arrondissement, quelque chose entre LREM et une étiquette collombiste qui lui est propre pour le maire de Lyon).

Mais, à peine perceptible dans les images, Pascal Blache demande à ce que David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon (LREM), puisse dire quelques mots lui aussi. Ce à quoi Gérard Collomb a répondu par un « non » quasi inaudible sur la vidéo, se saisissant à la hâte du micro pour entamer son propre discours. Dans lequel on l’a entendu de nouveau faire la promotion de la politique menée à Lyon mais aussi, puisqu’il tient à la marquer de son sceau même s’il n’a pu en reprendre la présidence, de celle menée à la Métropole de Lyon.

Derrière, les élus et personnalités installées debout en rang d’oignon semblent se regarder, quelque peu gênées.

La vidéo de Lyon Capitale ci-après :

Pascal Blache, taquin

Pascal Blache, maire du 6è arrondissement et conseiller municipal d’opposition à Lyon, ne manque pas une occasion de se réjouir de la petite guerre qui oppose les anciens alliés. L’occasion était trop bonne de l’alimenter quelque peu alors que les deux étaient réunis sous son propre toit. David Kimelfeld a en effet décidé de ne pas faire de cérémonie à la Métropole par mesure d’économies mais en revanche d’assister à tous les raouts de début d’année organisés dans les communes et arrondissements du territoire.

Concernant les voeux des 9 arrondissements de Lyon, il y croisera systématiquement le maire de Lyon, auquel il a succédé à la Métropole lorsque ce dernier a rejoint Paris et la place Beauvau. Depuis, David Kimelfeld a montré quelques velléités d’indépendance et pris des directions politiques propres, ce que Gérard Collomb, de retour à Lyon, a du mal à avaler.

Pascal Blache s’est déclaré candidat pour la droite aux prochaines élections municipales de 2020 (en plus d’Etienne Blanc, premier vice-président de Laurent Wauquiez à la Région).

Dans la journée précédant cette cérémonie des vœux du maire du 6è arrondissement, le cabinet de Gérard Collomb aurait, selon un collaborateur de Pascal Blache, tenté de le dissuader de dédier un temps de parole à David Kimelfeld. Gérard Collomb a coupé court à tout débat, ce mardi soir, en s’agrippant au micro.

L’ex-ministre de l’Intérieur a ainsi rendu publique une tension qui passait jusque là pour une rumeur médiatique.

Le président de la Métropole a publié dans la foulée un message sur son profil Facebook remerciant chaudement le maire d’arrondissement et le maire de Lyon pour leur « accueil chaleureux » (sic). Ce à quoi d’autres élus n’ont pas manqué de réagir en commentaires. Dont le député LREM Thomas Rudigoz, le félicitant pour son « flegme ».

 

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Les trottinettes électriques encadrées : où en est-on à Lyon ?

par Rue89Lyon. 2 098 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Saint-Étienne renonce à tester l’audiosurveillance sur avis de la CNIL

par Rue89Lyon. 404 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Vous êtes supporter de l’OL ? Adoptez les gestes qui sauvent

par Rue89Lyon. 715 visites. Aucun commentaire pour l'instant.