Habillage
Un cadeau de Noël pour le climat ? 100 000 euros distribués par la Métropole de Lyon pour des « initiatives citoyennes »
Politique 

Un cadeau de Noël pour le climat ? 100 000 euros distribués par la Métropole de Lyon pour des « initiatives citoyennes »

Un petit communiqué ficelé spécialement pour la rentrée, dans le but de placer l’année 2019 sous le signe de la « justice sociale et environnementale ».

Le président (LREM) de la Métropole de Lyon a décidé de lancer un appel à projets en direction des habitants de l’agglo, les incitant à porter des initiatives en faveur du « développement ou [de] l’émergence  de solutions originales, innovantes et efficaces, dans de nombreux domaines comme l’alimentation, le chauffage, la mobilité, la gestion des déchets… »

Les projets soutenus doivent combiner « transition solidaire et transition environnementale. Ils permettront d’améliorer le quotidien des citoyens et de réduire leur empreinte environnementale. »

Pas de petits fours pour les voeux 2019

Pour cela, David Kimelfeld a trouvé où piocher : il n’organisera pas la traditionnelle cérémonie des voeux du président de la Métropole, puisqu’il compte déjà se rendre à toutes celles que les communes de son territoire ont programmées. Avec les économies faites sur les petits fours, il compte ainsi obtenir une enveloppe de 100 000 euros pour cet appel à projet.

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle n’a pas manqué de faire réagir. Un militant écologiste fait le calcul, quelque peu biaisé mais visant à relativiser la somme :

« Et moi qui pensais que ces sujets valaient un peu plus que 0,07 € par habitant ! »

Et un autre de répondre : « à ce tarif, tu auras une olive ». Tous les habitants ne se préparant pas a priori à déposer des projets, les enveloppes devraient être plus conséquentes que le prix d’une poignée de cacahuètes. Mais la Métropole n’a pour le moment donné aucun détail sur la marche à suivre, la procédure et le cadre de cet appel à projets.

Son président a en revanche maintenu la cérémonie des voeux à la presse, qui aura lieu le 15 janvier prochain et au cours de laquelle on devrait avoir davantage de précisions.

David Kimelfeld poursuit ainsi ses actions de communication, estampillées « politique de gauche », dans un contexte de forte grogne sociale, notamment portée par le mouvement des « gilets jaunes », mais aussi en signe de démarcation nette vis-à-vis de son prédécesseur Gérard Collomb.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Trottinettes, vélos et scooters en free floating à Lyon : des redevances « incohérentes »?

par Rue89Lyon. 777 visites. 1 commentaire.

Le Prince Harry, au Sonic ce 8 mai

par Rue89Lyon. 848 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le préfet du Rhône revoit à la baisse l’amende pour participation à une manifestation interdite

par Laurent Burlet. 758 visites. 2 commentaires.