Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Au conseil municipal de Lyon, Gérard Collomb rate le consensus et sa prise de pouvoir autour de l’écologie

La création à Lyon d’une zone à faibles émissions, qui va exclure en 2020 les camions et les véhicules utilitaires les plus polluants d’un périmètre donné, a fait l’objet d’échanges intéressants au conseil municipal de Lyon de ce lundi soir. Intéressants en matière de prise de pouvoir, celle de David Kimelfeld, président de la Métropole vis-à-vis de Gérard Collomb, maire de Lyon revenu ; et intéressants en matière de consensus politique qui aurait pu être réalisé, mais qui a simplement… raté.

Édition abonnés
Conseil municipal Lyon

Le projet politique de « ZFE », zone à faibles émissions, est expliqué dans ses grandes lignes par ici. Il est mené par la Métropole de Lyon et chaque commune concernée doit se prononcer pour ce qui concerne son propre territoire.

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Inspire expire

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

À lire ensuite


Parkings de voitures : Vue du quai Général Sarrail. Photo CC, Georges Vermard, [19..], collections BML
David Kimelfeld, lors de la traditionnelle visite de chantiers de Gérard Collomb (c'était en septembre 2015). Il était 1er vice-président de la Métropole de Lyon.
Plus d'options