Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Que faire après le succès de la Marche pour le climat à Lyon ?
Actualité 

Que faire après le succès de la Marche pour le climat à Lyon ?

par Laurent Burlet.
Publié le 9 septembre 2018.
Imprimé le 16 juin 2021 à 22:19
2 957 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Entre 10 000 et 15 000 personnes (selon la police ou les organisateurs) ont participé à la Marche pour le climat à Lyon.
D'abord en faisant une chaîne humaine autour de la mairie centrale puis en défilant jusqu'à la place Bellecour. Que faire après ce succès à Lyon ? Les organisateurs de la marche ont un objectif précis : militer pour que la Métropole de Lyon s'engage dans un "désinvestissement des énergies fossiles".

L'idée affichée de la Marche pour le climat était de "réveiller les politiques qui s'endorment" et "critiquer la politique des petits pas pour freiner le dérèglement climatique".
Avec plus de 10 000 personnes qui ont défilé pour le climat à Lyon, c'est un premier succès.

Les organisateurs avaient prévu 2 000 manifestants quand ils ont lancé l'événement une semaine avant le jour-J.

Nombreux étaient venus pour la première fois dans une manif écolo. Et tous pour la première fois "faire le siège" de l'hôtel de ville.

Les slogans étaient repris abondamment dans une ambiance festive. :
"On est plus chaud, plus chaud que le climat" ou encore "échec politique, réveil climatique".
"100 000 personnes ont marché pour le climat en France"
Place Bellecour, le vidéaste Vincent Verzat, véritable MC de la manif, prenait la parole sous la queue du cheval :

"Autant de monde, c'est du jamais vu pour le climat et pour Lyon".

Et d'ajouter :

"3,5% d'une population engagés dans une lutte non-violente peuvent faire aboutir cette cause. Ça veut dire 17 000 personnes à l'échelle de Lyon. On n'est pas loin".

Lors de cette journée mondiale de mobilisation, les Marches pour le climat ont réuni 100 000 personnes en France dont 50 000 à Paris selon les organisateurs, un regroupement de citoyens et d'organisations écologistes comme Alternatiba.

La lutte contre le réchauffement climatique à Lyon passera par le "désinvestissement des énergies fossiles"
Avant la dispersion de la Marche pour le climat, Vincent Verzat proposait de continuer, par des actions, pour sortir de cette "politique des petits pas".

Seule idée développée par les organisateurs : le "désinvestissement des énergies fossiles", reprenant le mot d'ordre de la campagne mondiale lancée par le mouvement 350.org.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Lyon (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 4,90€ par mois

C'est sans engagement >> vous pouvez résilier à tout moment (mais on espère que vous aurez envie de rester !)

Je m'abonne

Je me connecte

Article actualisé le 21/02/2020 à 09h34
L'AUTEUR
Laurent Burlet
Laurent Burlet
Journaliste à Rue89Lyon - politique - questions sociales - écologie.

En BREF

Avec le bail réel solidaire, la Métropole de Lyon veut contrôler les prix

par Bertrand Enjalbal. 348 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Lyon : une manifestation « pour les libertés et contre les idées d’extrême droite » ce dimanche

par Rue89lyon. 1 229 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid : la situation continue de s’améliorer dans le Rhône

par Bertrand Enjalbal. Aucun commentaire pour l'instant.
×