Habillage
Maxime Lelong explique pourquoi il met fin à son site d’info 8è étage
Cultures  Société 

Maxime Lelong explique pourquoi il met fin à son site d’info 8è étage

actualisé le 12/09/2018 à 09h29

Après quatre ans d’existence, le site d’information pure-player 8e Étage baisse le rideau. Au moment même où son fondateur lyonnais, Maxime Lelong, a connu une médiatisation suite au succès de la Marche pour le Climat à laquelle il a conférée toute une dimension citoyenne et populaire samedi.

Maxime Lelong a dû vivre une curieuse semaine. Deux jours après le relais massif de l’événement Facebook qu’il a lancé, « Marche pour le Climat », puis le succès in real life dudit événement (organisé chaque année à l’origine par 350.org) dans plusieurs villes en France, voilà le journaliste qui annonce l’arrêt de 8e étage, le média d’information longs-formats, qu’il a cofondé il y a quatre ans et qu’il a tenté de faire vivre depuis.

Même si ces deux évènements n’ont rien à voir, il reconnaît :

« Utiliser le succès de la Marche pour 8e étage aurait été de mauvais goût ».

Capture d’écran de la page Facebook de Maxime Le long/Rue89 Lyon

Lorsqu’on l’interroge sur les raisons de l’échec économique de 8e étage, tandis que le succès éditorial était au rendez-vous, le rédacteur en chef, sur le ton convaincu qu’on lui connaît, relève au moins deux raisons. La première concerne le choix du support :

« Ce qui nous différencie de XXI et 6 mois qui proposent des contenus similaires, c’est l’utilisation du support web. Les gens ne sont pas encore tout à fait prêts pour payer pour de l’information sur internet ».

Pour l’autre, Maxime Lelong admet que :

«  8e étage ne possède pas de tête d’affiche, comme Médiapart peut avoir Edwy Plenel ou Arrêt sur Image peut avoir Daniel Schneidermann. Or, les gens choisissent de s’abonner aussi parce qu’ils soutiennent une démarche. »

Un projet sur youtube « avec de l’écologie »

Un manque de visibilité à l’origine des difficultés économiques, entre autres, donc. Une situation relativement cocasse quand on voit que Maxime Lelong a enchaîné les plateaux télé depuis une semaine pour parler de la « Marche pour l’Environnement », lancée comme une initiative citoyenne non rattachée au média.

 

A partir de ce mois d’octobre 2018, l’intégralité des contenus deviendra gratuit. L’occasion de vous replonger où de découvrir les récits proposés par 8e étage comme La vie de bureau côté trans, Dans la tête d’un enfant zèbre et plus récemment Brigade des abîmes.

Maxime Lelong se dit « fier d’avoir fait vivre le site pendant quatre ans ». Enthousiaste, il prépare déjà la suite : « un format long sur Youtube avec, bien sûr, de l’écologie ».