Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Une levée de fonds « exceptionnelle » pourrait relancer les Atelières de Villeurbanne

La levée de fonds lancée par les Atelières de Villeurbanne après l’annonce de sa possible fermeture faute de moyens a dépassé les espérances des ex-Lejaby. Muriel Pernin a ainsi annoncé en assemblée générale ce vendredi 21 mars que la souscription totalisait 657 150 euros. Ce « printemps français des Atelières » comme le qualifie la présidente fondatrice a été …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

Les Atelières à Villeurbanne. Crédit : Jérémy El Mlaka / Rue89Lyon.

La levée de fonds lancée par les Atelières de Villeurbanne après l’annonce de sa possible fermeture faute de moyens a dépassé les espérances des ex-Lejaby. Muriel Pernin a ainsi annoncé en assemblée générale ce vendredi 21 mars que la souscription totalisait 657 150 euros.

Ce « printemps français des Atelières » comme le qualifie la présidente fondatrice a été rendu possible par les « efforts » de particuliers et d’entreprises, et cela risque de continuer. En effet, on pouvait lire sur la page Facebook des Atelières que « toutes les propositions [n’avaient] pas pu être étudiées », une assemblée générale aura de nouveau lieu en juin pour tenir compte de ces fonds supplémentaires.

C’est donc un premier pas vers l’objectif d’un million d’euros de refinancement que visent les Atelières, afin de pérenniser les 30 emplois que compte l’atelier haut de gamme.

Elles attendent néanmoins une réaction de la BPI et des banques, afin de pouvoir « transformer l’essai » atteint grâce à cette recapitalisation.


#Économie

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Partager
Plus d'options