Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Actualité 

D’anciennes ouvrières de Lejaby lancent un appel au don

par Rue89Lyon.
Publié le 19 juin 2012.
Imprimé le 30 mai 2023 à 18:56
713 visites. 7 commentaires.
Dix euros. La somme demandée sur leur page Facebook peut paraître dérisoire, elle pourrait pourtant permettre la création de 25 emplois.

 

Plus de cinq mois après avoir été licenciées, une partie des anciennes ouvrières de Lejaby ont en effet lancé lundi un appel au don pour créer un « atelier de façonnage haute-couture en lingerie et bain ».

 

Sauver « un savoir-faire séculaire »

 

A l’initiative du projet se trouve Muriel Pernin, chef d’une agence de communication à Villeurbanne désireuse d’« éviter la perte d’un savoir-faire séculaire dans la region », selon l’AFP (via libelyon.fr). En janvier 2012, le fabricant de lingerie Lejaby avait été repris par le consortium d’Alain Prost, ex-PDG du groupe italien La Perla. Sur les 330 salariés du site de Rillieux-la-Pape, 135 avaient alors perdu leur emploi.

 

Avec un groupe d’anciennes ouvrières, Muriel Pernin décide donc de former une association, Les Atelières, destinée à récolter des fonds. L’objectif : rassembler le capital nécessaire pour équiper un atelier. La structure devrait voir le jour en octobre à Villeurbanne.

 

Entre 50 000 et 100 000 euros à rassembler

 

Le groupe ne part pas de zéro puisque près de 100 000 euros sont d’ores et déjà disponibles, grâce à des apports de Muriel Pernin et de deux élus de Villeurbanne « à titre personnel ». Entre 50 000 et 100 000 euros doivent être récoltés par cette souscription afin de concrétiser le projet, précise Les Echos.

 

Ironie du sort, Alain Prost pourrait également contribuer au succès de l’opération. Le repreneur de Lejaby se serait en effet engagé à sous-traiter aux Atelières la confection de ses articles de luxe, explique le communiqué.

 

Pour persuader les plus méfiants, l’association met enfin en avant « la dimension innovante » voire « expérimentale » de l’entreprise à venir, qui devrait fonctionner « avec un management participatif ».

 

À Rue89Lyon, on assume un journalisme engagé. Notre rôle, en tant que journaliste, c’est d’alerter, de demander des comptes, parfois d’égratigner celles et ceux qui nous gouvernent, souvent de donner la parole aux personnes à qui elle est confisquée.

Pour que ce journalisme continue de vivre à Lyon, dans sa banlieue, mais aussi dans la proche ruralité : parlez de nous autour de vous, offrez un abonnement à vos proches, ou faites un don à Rue89Lyon.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

SNU et carnaval : un vendredi agité à Lyon

par Rue89Lyon. 1 078 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

SUV pénalisés, tarif solidaire : la Ville de Lyon change de politique de stationnement

par Rue89Lyon. 966 visites. 1 commentaire.

[Data] Culture à Lyon : retour sur les coupes de subventions de la Région

par Estelle Hottois. 655 visites. 1 commentaire.
×