Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Violences policières : un documentaire sur le combat des familles projeté à Lyon

Le documentaire « Violences policières, le combat des familles » réalisé par Inès Belgacem, journaliste à Streetpress, sera projeté le 28 février au cinéma Lumière Bellecour (Lyon 2e). Il sera suivi d’un échange animé par Rue89Lyon, en présence de la réalisatrice et de Zohra El-Yamni, la mère de Wissam, décédé en 2012 à Clermont-Ferrand suite à une interpellation.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

Documentaire "Violences policières, le combat des familles" de Inès Belgacem, projeté le 28 février à Lyon.

Wissam El-Yamni, Cédric Chouviat, Claude Jean-Pierre, Allan Lambin, Gaye Camara… Tous ces hommes sont décédés suite à leur interpellation par la police, dans des circonstances floues. Depuis parfois plus de 10 ans, leurs proches se battent pour que la lumière soit faite sur les causes de leur mort, et que les responsables soient sanctionnés.

Le documentaire de Streetpress « Violences policières, le combat des familles » projeté à Lyon le 28 février

Inès Belgacem, journaliste pour le média d’enquête Streetpress, a consacré un documentaire au combat de ces familles, véritable marathon judiciaire d’expertises, contre-expertises, reconstitutions, clôtures de dossiers, réouvertures, non-lieux… Mardi 28 février, ce documentaire intitulé « Violences policières, le combat des familles » sera projeté au cinéma Lumière Bellecour (Lyon 2e).

La séance sera suivie d’un débat animé par Oriane Mollaret (journaliste à Rue89Lyon), en présence de la réalisatrice Inès Belgacem et de Zohra El-Yamni.

Le fils de Zohra El-Yamni, Wissam, est décédé le 9 janvier 2012 à Clermont-Ferrand. Le soir de la Saint-Sylvestre, le jeune homme de 30 ans a été interpellé et, d’après de nombreux témoins, passé à tabac par des policiers. Il est décédé après plusieurs jours de coma. Depuis, sa mère et ses frère et sœurs se battent pour obtenir justice et vérité. En mars 2022, plus de 10 ans après la mort de Wissam, la cour d’appel de Riom a ordonné la reconstitution d’une partie des faits.

De nombreuses affaires de violences policières recensées par Rue89Lyon dans la région lyonnaise

Dans la région lyonnaise, Rue89Lyon a recensé de nombreuses affaires similaires à celles évoquées dans ce documentaire. Des interpellations violentes, des morts inexpliquées, des victimes présentées comme délinquantes, et des dossiers débouchant bien souvent sur des non-lieux.

En 2015 par exemple, Mehdi Bouhouta, 28 ans, tentait de forcer un barrage de police à Sainte-Foy-lès-Lyon. Un policier lui tire alors une balle dans la tête. Non-lieu. En 2017, à Vienne, le jeune Joail Zerroukhi, 19 ans, est poursuivi jusque sur les rails de chemin de fer par les forces de l’ordre. Il mourra percuté par un train. Classement sans suite.

En dépit des obstacles judiciaires, les familles des victimes de violences policières continuent à se battre pour éviter que leurs dossiers soient définitivement clôturés. Le 28 février, venez écouter l’histoire de cinq d’entre elles.

>> « Violences policières, le combat des familles » de Inès Belgacem. Le mardi 28 février au cinéma Lumière Bellecour (Lyon 2e). Réservations ici.

Documentaire "Violences policières, le combat des familles" de Inès Belgacem, projeté le 28 février à Lyon.

#Cinéma

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

À lire ensuite


Partager
Plus d'options