Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Dejan Lovren, le nouveau joueur de l’OL aux dérives fascistes

L’OL a annoncé le recrutement du croate Dejan Lovren. Un joueur aux dérives nationalistes, fascistes et homophobes.

,

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

Jean-Michel Aulas Président de l'Olympique Lyonnais

Le défenseur Dejan Lovren a révélé ses positions politiques à différentes reprises sur les réseaux sociaux et lors de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Chants nazis et saluts d’extrême-droite, le joueur croate a tendance à multiplier les références au fascisme. Médiapart a listé dans son article plusieurs de ses grandes sorties sur la toile.

Ses prises de positions publiques homophobes ne passent pas inaperçues non plus. Après un communiqué de Disney affirmant son soutien aux droits des personnes LGBTI, Dejan Lovren a appelé au boycott de l’entreprise internationale. En réaction, il a tweeté :

« Je viens de résilier mon abonnement à Disney+. »

Jean-Michel Aulas Président de l'Olympique Lyonnais
Jean-Michel Aulas Président de l’Olympique LyonnaisPhoto : Pierre Maier/Rue89Lyon

Recrutement de Dejan Lovren : l’Olympique Lyonnais mis face à ses responsabilités

La nouvelle recrue s’ajoute au gratin du club lyonnais aux côtés de Jérôme Boateng, un joueur condamné en 2021 pour violences conjugales, et à celui d’un fan club épinglé lui aussi pour des saluts nazis et des positions homophobes en 2018.

Le recrutement du défenseur croate constitue une polémique de plus au sujet de laquelle les justifications du président du club, Jean-Michel Aulas, sont largement attendues. L’occasion pour lui de trouver une meilleure explication que celle de l’entraîneur Laurent Blanc, lors d’une conférence de presse ce jeudi :

« Moi, je regarde un peu le sportif et Dejan remplissait ce que l’on cherchait. C’est une bonne recrue en tant que footballeur, quelqu’un avec de l’expérience parce qu’on en manquait derrière. Il a connu le très haut niveau et il peut parler français. Si on regarde l’homme, c’est votre jugement… »

Une déclaration un peu osée à l’heure d’une politique d’engagement contre les discriminations et contre les violences mise en avant par l’OL, que rappelle Médiapart dans son article.

>> Lire l’article sur Mediapart Chants nazis, homophobie : le pedigree de la nouvelle recrue de l’OL ne choque personne


#Fascisme

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Autres mots-clés :

À lire ensuite


Le Groupama Stadium en construction

Photo : BE pour Rue89Lyon

Partager
Plus d'options