Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
L’Olympique Lyonnais est le club le plus vert de Ligue 1, vraiment ?
Environnement 

L’Olympique Lyonnais est le club le plus vert de Ligue 1, vraiment ?

par Arnaud Fischer.
Publié le 5 mai 2022.
Imprimé le 29 mai 2022 à 08:19
491 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Selon une étude publiée par l’association anglaise Sport Positive, l’Olympique Lyonnais serait le club le plus écologique de Ligue 1. Le site britannique a rassemblé des informations clés sur la durabilité environnementale pour chaque club de football du championnat français. Mais ce classement souffre d’un grand oubli : l’artificialisation des terres liée à la construction du stade de l’OL à Décines.

Les têtes de gondole fonctionnent bien. Parmi les points positifs retenus en faveur du club de Jean-Michel Aulas, on retrouve la pose de 1000 m² de panneaux solaires sur la toiture du centre d’entrainement et en ombrière d’un parking, l’installation de ruches au sein du Groupama Stadium ou encore le fait que 100% de l’électricité consommée sur le site soit issue de sources renouvelables.

L’impact écologique de la construction du stade de l’Olympique Lyonnais

Ce classement, repris par l’Équipe, est flatteur pour l’OL. Mais l’un des facteurs les plus importants n’a pas été pris en compte : la construction du stade.

En effet, Jean-Michel Aulas, le président du club, a fait construire le Groupama Stadium à Décines, accompagné d’un véritable projet d’urbanisme et commercial : l’OL Vallée. Lorsqu’il a commencé à être évoqué, ce projet ne faisait pas l’unanimité dans la Métropole de Lyon, notamment à cause de son impact environnemental.

Lors de la première révision du plan local d’urbanisme (PLU) de la communauté urbaine, le Conseil général du Rhône avait d’ailleurs émis des réserves au titre des espaces naturels sensibles, du plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée et des périmètres de protection des espaces naturels et agricoles.

Malgré tout, le club et son président Jean-Michel Aulas, pourront par la suite compter sur le soutien des collectivités locales. Du département, alors géré par Michel Mercier (UDI), à la Métropole de Lyon, présidée par Gérard Collomb (alors PS). Les deux collectivités assumeront une garantie bancaire nécessaire au bouclage du financement du stade pour la première, et la réalisation des accès au stade pour environ 200 millions d’euros pour la seconde.

La création de l’OL Vallée, près de 50 hectares artificialisés

La création de l’OL Vallée sur un terrain de 51,5 hectares a impliqué la disparition de dizaines d’hectares de terres agricoles fertiles et l’expropriation d’une trentaine d’agriculteurs. Un projet qui a donné lieu à de nombreux recours dont certains n’étaient pas encore purgés au moment de son inauguration du stade en janvier 2016.

(survoler pour voir le site avant/après la construction du stade de l’OL et de l’OL Vallée)

L’OL Vallée comprend des infrastructures sportives, des bureaux, des commerces, des hôtels et même un centre de loisirs. Dans son dossier de présentation « projet OL land », l’OL Groupe chiffre l’artificialisation des sols à 13 hectares pour le stade (chiffre repris par la GMSI Conseils), le parvis et les équipements connexes, à 9 hectares pour les 16 000 places de parking ou encore à 9 hectares pour le centre d’entraînement. On y retrouve toutefois 3,7 hectares de mail planté.

Il faut ajouter à cela le projet de l’OL Arena, nouveau complexe qui accueillera les futurs matchs de l’ASVEL et certains évènements culturels. Selon une étude d’impact de Soberco environnement, elle s’étendra sur 15 000 m2 soit 1 hectare et demi.

En prenant en compte la création de l’OL Vallée, le club lyonnais perdrait certainement quelques places au classement des clubs écolos. La surface qui a été bétonisée par la création de l’OL Vallée (environs 47,8 hectares) est l’équivalent d’un peu plus de 65 terrains de foot. Sans compter les accès au stade par le périphérique et la station de tramway du T3.

L'AUTEUR
Arnaud Fischer

En BREF

Législatives : portrait de la 9e circonscription du Rhône

par Arnaud Fischer. Aucun commentaire pour l'instant.

Législatives : de Rillieux-la-Pape à Bron, portrait de la 7e circonscription du Rhône

par Arthur Russias. 236 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Législatives : portrait de la 10e circonscription

par Arthur Russias. Aucun commentaire pour l'instant.
×