Habillage
« Football Leaks » : Jean-Michel Aulas à la manoeuvre pour son club et aussi ses affaires
Vigies 

« Football Leaks » : Jean-Michel Aulas à la manoeuvre pour son club et aussi ses affaires

À LIRE SUR MÉDIACITÉS

De la création d’un syndicat des clubs de Ligue 1 à la réforme des compétitions européennes, les Football Leaks montrent comment les discrètes manœuvres de Jean-Michel Aulas ont changé la face du foot français. Souvent au mépris de l’équité sportive. Récit en trois actes.

Acte 2 : Aulas l’opportuniste

Jean-Michel Aulas a longtemps été un farouche opposant de l’AS Monaco (ASM), qui dispute le même championnat mais ne paye pas les mêmes charges que les clubs français. « C’est le football de la défiscalisation qui est en demi-finale », s’indignait-il en 2004, après la qualification du club princier dans le dernier carré de la Ligue des champions. « Il est temps de remettre en cause des avantages dépassés », martelait-il aussi en novembre 2012. En mars 2013, la Ligue de football professionnel (LFP) veut forcer tous les clubs évoluant dans un championnat français à s’installer sur le territoire pour rétablir l’équité fiscale. Mais le patron de l’Olympique lyonnais va retourner sa veste. « Je pense que nous pourrons nous aider réciproquement », écrit Aulas aux dirigeants de l’ASM, le 9 juin 2013.

L’épisode a été raconté par Mediapart en novembre 2018. En difficulté financière, l’OL doit vendre un joueur avant la fin de l’exercice 2012-2013. Le 29 juin 2013, Monaco offre cinq millions d’euros à Lyon pour enrôler l’attaquant Anthony Martial. La transaction « nous permettait effectivement de pouvoir répondre aux exigences du fair-play financier », confirme Jean-Michel Aulas à Mediapart. Le 11 juin, Tetiana Bersheda (l’avocate du patron de l’AS Monaco Dmitri Rybolovlev, NDLR) a transféré au patron de l’OL un argumentaire détaillant « les faiblesses de la position de la Fédération », qui veut s’en prendre aux avantages fiscaux de Monaco. Avec succès : « À titre personnel, je pense que nous avons été un peu vite en besogne sur ce dossier », glisse Jean-Michel Aulas en septembre 2013.

(…)

Est-ce aussi un hasard si, en 2015, le club princier opte pour Cegid, l’entreprise fondée par Jean-Michel Aulas, comme prestataire informatique ? Un courriel auquel Mediacités a eu accès, envoyé par Jean-Michel Aulas au vice-président de l’ASM Vadim Vasilyev le 22 février 2013, montre que les présidents des clubs de Monaco et Lyon ont discuté ensemble de l’idée de nouer des relations autour de l’activité de Cegid, au moment où l’entreprise de Jean-Michel Aulas partait à la conquête du marché russe : « Cher Vadim, je voulais remercier Dmitry RYBOLOVLEV de nous avoir accompagnés lors du match Lyon / Tottenham (…) J’ai été très intéressé par les échanges que nous avons eu, tant au sujet d’une coopération avec l’AS Monaco pour l’activité football que pour le développement d’une relation professionnelle dans les activités liées au groupe de logiciels que je gère, Cegid (coté en bourse), et qui vient de s’établir à Moscou. »

Sur ce point, l’OL Groupe nous a répondu par le biais de son directeur de la communication Olivier Blanc et nie en bloc : le contrat avec l’AS Monaco « a été fait à des conditions normales, sans que Jean-Michel Aulas soit intervenu directement, et représente à l’époque moins de 40 000 euros, soit 0,0075 % du chiffre d’affaires du Groupe ! Cegid n’entretient aucune autre relation avec les sociétés du groupe de Monsieur Rybolovlev et Jean-Michel Aulas n’a jamais eu de contacts sur le développement de Cegid avec Monsieur Rybolovlev ni en 2013, ni à un autre moment ».

Lire l’article en intégralité sur Médiacités (payant)

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Eau en bouteille : à Divonne-les-Bains, le plastique n’est plus fantastique

par Rue89Lyon. 974 visites. 2 commentaires.

Les bus TCL de retour à l’aéroport Saint-Exupéry = fin du monopole de Rhônexpress

par Rue89Lyon. 7 040 visites. 3 commentaires.

A Lyon, procès et mobilisation des décrocheurs de portraits de Macron

par Rue89Lyon. 1 678 visites. Aucun commentaire pour l'instant.