Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
De la prison avec sursis requise pour un antifasciste et un militant d’extrême droite de Lyon
Actualité 

De la prison avec sursis requise pour un antifasciste et un militant d’extrême droite de Lyon

par Oriane Mollaret.
Publié le 14 septembre 2022.
Imprimé le 05 octobre 2022 à 22:45
300 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sept mois de prison avec sursis ont été requis pour l’antifasciste comme pour le militant d’extrême droite, le tribunal correctionnel de Lyon rendra son verdict le 13 octobre.

Un antifasciste et un militant d’extrême droite étaient jugés ce mardi 13 septembre par le tribunal correctionnel de Lyon. Il leur était reproché à tous deux d’avoir commis des violences en marge d’un concert organisé au Rock’n Eat, une salle de concert du 9e arrondissement de Lyon, en avril 2018.

Nouveau palais de justice. Férvier 2017. Lyon ©Léo Germain/Rue89Lyon
Un antifasciste et un militant d’extrême droite étaient jugés ce mardi 13 septembre devant le tribunal correctionnel de Lyon. ©Léo Germain/Rue89Lyon

Comme nous le rappelions, des militants et militantes antifascistes proches du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale) s’étaient rendus à ce concert estampillé « No racism, no sexism, no fascism ». A la sortie, une dizaine de membres du Bastion social, un groupuscule d’extrême droite aujourd’hui dissous, leur avait tendu ce qui ressemblait fort à une embuscade .

L’un des antifascistes avait finalement mis fin à l’empoignade en débarquant en voiture. Il avait par la suite été mis en examen pour violences, ainsi que huit militants d’extrême droite.

Quatre ans plus tard, après quelques statuts de témoins assistés et des non-lieux, il n’y en avait finalement plus qu’un seul à la barre ce mardi : Tristan Conchon, trésorier de l’association dissoute et leader d’un des deux groupuscules d’extrême droite créés après la dissolution du Bastion social, Audace Lyon.

Sept mois de prison avec sursis ont été requis par le procureur pour chacun des deux protagonistes. Le tribunal rendra son verdict le 13 octobre prochain.

L'AUTEUR
Oriane Mollaret
Oriane Mollaret

En BREF

Nuit du droit à Lyon : un débat autour de la pollution aux perfluorés animé par Rue89Lyon

par Rue89Lyon. 317 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Jeunes migrants à la rue à la Croix-Rousse : la Ville de Lyon ouvre un gymnase

par Marie Allenou. 482 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Rentrée sociale à Lyon : manifestation ce jeudi pour des mesures contre l’inflation

par Rue89Lyon. 849 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×