Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
A Lyon, canicule = pic de pollution à l’ozone = retour de la circulation différenciée
Actualité 

A Lyon, canicule = pic de pollution à l’ozone = retour de la circulation différenciée

par Rue89Lyon.
Publié le 17 juin 2022.
Imprimé le 04 décembre 2022 à 01:50
539 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Depuis ce vendredi 17 juin, sous l’effet de la première canicule, nous connaissons un pic de pollution à l’ozone qui touche l’ensemble de la région de Lyon. Des mesures liées aux déplacements ont été engagées ce vendredi par le préfet, principalement la circulation différenciée à Lyon.

[Mise à jour le dimanche 19 juin à 18h] La qualité de l’air s’améliorant, le préfet a mis fin aux mesures antipollution à 15h ce dimanche.

Un classique à Lyon : premières chaleurs, et premiers pics de pollution à l’ozone. L’été 2022 ne déroge évidemment pas à cette triste règle. Depuis trois ans, ce duo infernal est associé à la circulation différenciée.

Pour rappel, à chaque saison, ses pics de pollution. Cette pollution à l’ozone est une pollution secondaire d’été due à l’interaction entre les rayons du soleil et les polluants émis par les véhicules.

L’hiver, nous avons affaire aux pics de pollution aux particules fines.

Sans parler de la pollution de fond.

Canicule, pic de pollution à Lyon et circulation différenciée

C’est désormais habituel depuis l’été 2019, les pics de pollution à l’ozone, comme ceux aux particules fines, entrainent généralement le déclenchement par le préfet du Rhône de la circulation différenciée (arrêté préfectoral de novembre 2017).

Comme il s’agit d’un « niveau d’alerte N1 », les véhicules qui peuvent circuler sont ceux avec les vignettes Crit’Air classe « zéro émission moteur », classe 1, classe 2 mais aussi classe 3. Les autres véhicules, à part dérogation, ne peuvent donc pas rouler à partir de ce samedi 5h. Si le pic de pollution dure, les véhicules avec des Crit’Air 3 ne pourront plus circuler.

Comme en hiver, le périmètre est toujours le même : les communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire, à l’exception des voiries suivantes listées par la préfecture :

  • boulevard périphérique Nord ;
  • voies métropolitaines ex A7 (M7) et ex A6 (M6) ;
  • tunnel sous Fourvière ;
  • l’itinéraire permettant l’accès au parc relais IUT Feyssine entre le boulevard Laurent Bonnevay et le boulevard périphérique ;
  • l’itinéraire permettant d’accéder et de quitter le parc-relais de Vaise par le quai Raoul Carré, le quai Sédaillan, le quai du Commerce, le quai de la gare d’eau, la rue de Saint-Cyr et la rue du 24 mars 1852 ;
  • l’itinéraire entre le boulevard périphérique Nord et le parc-relais de Vaise par la rue de Bourgogne et la rue du 24 mars 1852 ;
  • l’itinéraire entre l’A7 et le parking de la gare de Lyon-Perrache empruntant les bretelles de l’échangeur autoroutier de Perrache et le Cours de Verdun Récamier ;
  • l’itinéraire permettant d’accéder et de quitter le parc relais Gorge de Loup par la rue du Bourbonnais, l’avenue Sidoine Apollinaire, la rue du Professeur Guérin, la rue Sergent Michel Berthet et la rue de la Pépinière Royale ;
  • l’itinéraire entre l’échangeur de l’A43 et le parc-relais Mermoz-Pinel par l’avenue Jean Mermoz.

Tags
Article actualisé le 19/06/2022 à 18h38
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Affaire Perdriau : la nouvelle victime s’appelle Laurent Wauquiez

par Rue89Lyon. 1 686 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une journée de mobilisation des professionnels du social ce mardi à Lyon

par Rue89Lyon. 451 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Violences policières sur Arthur Naciri : la justice marque le coup à Lyon

par Pierre Lemerle. 1 022 visites. 3 commentaires.
×