Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
La “Fête des Lumières” à Lyon, c’est aussi à la Guillotière
Société 

La “Fête des Lumières” à Lyon, c’est aussi à la Guillotière

par Dalya Daoud.
Publié le 3 décembre 2021.
Imprimé le 21 janvier 2022 à 19:09
3 929 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

On a déjà raconté comme on cherche chaque année à fuir la ville pendant les quelques jours que dure la Fête des Lumières. Trop de monde, trop de mauvaises épices dans le vin chaud (qui a mis du cumin ici ?), trop de froid dans le cou, trop de monde -oui c’est une répétition. Malgré tout, on sait bien que vous (nous) irez (irons).

Ce rendez-vous emblématique de Lyon a tout pour être hautement politique : la Fête des Lumière doit être une réussite artistique et populaire sans quoi la vindicte s’abattra sur le maire comme s’il portait chaque lampion sur ses épaules.

A son époque, Gérard Collomb avait même écarté l’élue en charge des événements pour cause de non-succès avéré et spectacles trop éthérés.

Avisons donc les trente œuvres à voir pour cette édition 2021, une fois la nuit tombée.

Bien entendu la colline de Fourvière, avec cette année faune et flore fantasmagorique ; évidemment la place des Terreaux, avec un dieu serpent à plumes Quetzalcóalt ; mais oui le Parc de la Tête d’Or, avec une créature sortie des eaux, Hydra…

Ou encore une colombe lumineuse qui doit s’envoler depuis la passerelle Saint-Vincent (voir image de projection ci-après).

"Take flight!". Œuvre programmée à la Fête des Lumières 2021. © Mattias Lindh
“Take flight!”. Œuvre programmée à la Fête des Lumières 2021. © Mattias Lindh

Food trucks place Gabriel-Péri, à la Guillotière

Cette Fête des Lumières constitue aussi l’occasion pour la municipalité de positionner des food trucks sur la place Gabriel-Péri, à la Guillotière. Depuis quelques temps, on y voyait plutôt des cars de CRS positionnés une grande partie de la journée.

Le quartier est en effet devenu le théâtre de tensions sociales et médiatico-politiques intenses, depuis de nombreuses semaines.

Grégory Doucet, le maire écologiste de Lyon, a ainsi expliqué à Rue89Lyon [entretien à lire dans son intégralité] que ces camions de nourriture doivent permettre d'”éviter les attroupements dans les points centraux de Lyon en proposant un autre lieu pour se nourrir”. Ils ont aussi pour but, sans doute aucun, de donner à cet espace une autre image, au moins le temps de la Fête des Lumières.

A l’heure où l’on écrit ces lignes, rien n’est annulé ni modifié -mention obligatoire en période de bouleversements inopinés possibles liés à la pandémie de covid. Le maire et le préfet ont toutefois convié la presse à un point sur la “sécurité” de l’événement, à la veille des premières balades nocturnes, le mardi 7 décembre.

D’ici là, vous pouvez déjà repérer votre éventuel parcours sur la carte des hot spots lumineux. Et bonne promenade.

Du mercredi 8 au samedi 11 décembre. Dans Lyon, avec des infos en ligne.

Article actualisé le 08/12/2021 à 10h08
L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.

En BREF

Un spectacle sur les technologies mais sans elles, au TNG à Lyon

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

2ème pic de pollution de l’hiver à Lyon : revoilà la circulation différenciée

par Rue89Lyon. 545 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation des enseignants et personnels d’éducation ce jeudi à Lyon

par Rue89Lyon. 998 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×