Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Olivier de Germay, archevêque de Lyon : caricature réactionnaire ou équilibriste muet ?
Société 

Olivier de Germay, archevêque de Lyon : caricature réactionnaire ou équilibriste muet ?

par Laure Solé.
Publié le 18 décembre 2020.
Imprimé le 27 juillet 2021 à 10:56
3 616 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le nouvel archevêque de Lyon célèbrera sa messe d’investiture ce dimanche 20 décembre. Olivier de Germay, évêque à la ligne très conservatrice, doit prendre la succession du cardinal Philippe Barbarin. Il arrive dans un diocèse de Lyon éreinté, épicentre de la question de la pédophilie dans l'Eglise. Entre caricature réactionnaire et espoir politique pour une communauté de croyants, que deviner des futures impulsions du nouvel archevêque ?

Nous sommes le 22 novembre, 16 heures, place Bellecour à Lyon. Les manifestants sont nombreux. Leur revendication ? “Rendez-nous la messe”. À ce moment, les cérémonies religieuses sont interdites pour cause de confinement et de crise sanitaire.

Dans la foule, on trouve Guillaume. Cet élagueur de 42ans attend avec impatience l'avènement du nouvel archevêque qui sera, selon lui, capable de "rétablir les bonnes mœurs" :

“Le problème, c'est les pratiques. Les jeunes font n’importe quoi, ils ont perdu leurs repères parce qu’il n’y a plus de figure paternelle qui leur dit ce qui est bien ou ce qui ne l’est pas. Le gouvernement fait passer des lois qui sont contraire à la culture et l’histoire françaises, ça n’aide pas".

Pour lui, c'est clair :

"L’archevêque Olivier de Germay incarne quelque chose de dur et inébranlable, peut-être parce qu’il a été milouf [militaire, ndlr]. Ce qui est important c’est la famille, la vie, la rigueur.”

L'évêque Olivier de Germay incarne avant même son investiture une figure tutélaire pour bon nombre de catholiques lyonnais. Encore choqués par l'affaire dite du "père Preynat" et, corrélée, celle du cardinal Barbarin.

"On est tous des tordus quelque part" 

En matière de religion, l'entre-deux a difficilement sa place dans l'opinion et dans la presse : la désignation par le pape François d'Olivier de Germay pour prendre la tête du diocèse de Lyon "la très catholique" n'a pas été épargnée.

Libération titre au vitriol : "A Lyon, un ex-officier ultraconservateur pour succéder au cardinal Barbarin". Au contraire, Paris Match, La Dépêche du Midi ou bien encore La Croix déroulent des témoignages dithyrambiques de nombreux amis et collègues de l’heureux élu : "Boute-en-train", "Très à l’écoute", "Un homme très droit", "Très rigoureux".

Olivier de Germay est très conservateur : il a marqué les esprits par ses oppositions violentes au droit au mariage pour les personnes du même sexe, au droit à l’avortement, à la loi bioéthique... Il déclare par exemple en novembre 2012 à Corse Net Infos :

“Bien sûr qu’une personne homosexuelle peut appartenir à notre communauté. On est tous des tordus quelque part. Toutefois l’Église lui demandera d’avoir une vie chaste et de suivre un chemin de conversion.”

Au diocèse de Lyon, on indique que cette retranscription de la part du journaliste du site d'information est très "approximative".

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Lyon (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 4,90€ par mois

C'est sans engagement >> vous pouvez résilier à tout moment (mais on espère que vous aurez envie de rester !)

Je m'abonne

Je me connecte

Article actualisé le 20/12/2020 à 21h40
L'AUTEUR
Laure Solé

En BREF

Squat à Feyzin : les habitants en passe d’être expulsés

par Pierre Lemerle. 270 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les lieux où le pass sanitaire est désormais obligatoire à Lyon

par Rue89Lyon. 1 371 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Vaulx-en-Velin, un centre de santé communautaire explose les codes

par Pierre Lemerle. 4 223 visites. 4 commentaires.
×