Habillage
Le documentaire « Religieuses abusées » retiré du service de replay d’Arte
Société 

Le documentaire « Religieuses abusées » retiré du service de replay d’Arte

Le documentaire « Religieuses abusées, l’autre scandale de l’église », diffusé par Arte le 5 mars dernier, avait fait exploser les audiences de la chaîne allemande et en parallèle a eu l’effet d’une bombe dans l’Eglise. Il devait être disponible en replay jusqu’au 5 mai, mais Arte a été contrainte de stopper sa diffusion… en raison de la plainte d’un prêtre allemand. 

2,5 millions de vues plus tard, le documentaire sur les religieuses abusées a été retiré du service de replay de la chaîne Arte. Ce film réalisé par Eric Quintin et Marie-Pierre Raimbault dénonçait l’emprise du père Thomas Philippe et de son frère cadet, le père Marie-Dominique Philippe, sur des religieuses. Ils étaient également accusés d’agressions sexuelles et viols répétés.

Nous vous avions parlé de ce documentaire-choc notamment parce qu’on y voit le cardinal de Lyon Philippe Barbarin se lancer dans une homélie assez fâcheuse (il s’agit d’images d’archives).

Un prêtre allemand porte plainte

Pourtant ni nommé, ni visible dans le documentaire, un prêtre allemand a saisi la justice en référé contre Arte s’estimant « reconnaissable » dans certains passages. La décision de justice du tribunal de Hambourg, qui condamne la chaîne franco-allemande à ne plus diffuser « Religieuses abusées, l’autre scandale de l’église », a été rendue le 20 mars dernier.

Disponible normalement deux mois après la diffusion sur le service replay de la chaîne, le film a été retiré le 5 avril dernier après la décision du tribunal. Arte ne souhaitant pas communiquer sur le procès, cette affaire n’a été relayée que mi-avril par « Süddeutsche Zeitung », un journal allemand.

En cas de violation de l’ordonnance du tribunal, Arte aurait été dans l’obligation de régler une amende pouvant s’élever à 250 000 euros.

Dans une interview accordée à Rue88Lyon, Pierre Vignon, prêtre au diocèse de Valence et ancien juge au tribunal ecclésiastique de Lyon, nous avait pourtant confié la nécessité de la diffusion :

« Le documentaire a été une véritable bombe salutaire. Le scandale est mondial. »

Un nouveau coup de projecteur sur l’Eglise

Quatre mois après le procès du cardinal Barbarin condamné à six mois de prison avec sursis pour non dénonciation d’abus sexuels sur mineurs de moins de 15 ans, ce nouveau rebondissement pourrait bien attirer une nouvelle fois l’attention sur les scandales de l’Eglise. La plainte du prêtre allemand remet un coup de projecteur sur celui qui concerne ces centaines de femmes.

Arte ne souhaite pas s’arrêter là puisque Fabrice Puchault, directeur d’Arte, affirme vouloir faire appel de la décision du tribunal.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

A Lyon, un lycéen touché à la joue par un tir de LBD

par Rue89Lyon. 926 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, 1er pic de pollution aux particules fines mais pas de circulation différenciée à l’horizon

par Rue89Lyon. 279 visites. 1 commentaire.

Avec la Fête des Lumières, une interdiction inédite de manifester

par Rue89Lyon. 1 413 visites. Aucun commentaire pour l'instant.