Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Couvre-feu à Lyon : les théâtres aménagent les horaires des spectacles

Parmi les lieux premièrement impactés par les nouvelles mesures annoncées ce mercredi soir par Emmanuel Macron, les restaurants et les institutions culturelles. Les premiers vont certainement devoir se contenter d’ouvertures à midi. Les secondes n’ont pas envie de baisser le rideau et, déjà, annoncent des aménagements.

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Lyon, abonnez-vous.

"La Vie de Galilée" (Bertold Brecht), mise en scène de Claudia Stavisky© Simon Gosselin

L’USEP-SV (Union Syndicale des Employeurs du Secteur Public du Spectacle Vivant), parle d’un « vrai coup de grâce pour le monde culturel ».

Et s’interroge :

« Un horaire un peu plus tardif aurait produit les mêmes objectifs sur les relations sociales sans anéantir des secteurs économiques déjà fragilisés par 6 mois de crise. Nous nous demandons si nous avons été bien défendus. »

Dès ce jeudi, pour autant, les annonces de la part d’une grande part des théâtres de Lyon vont dans le sens de la poursuite de l’activité du spectacle vivant à Lyon. Avec changements d’horaires. Le théâtre des Marronniers parvient, avec des formats d’environ 1h15, à reprogrammer en soirée, à 19h. Même configuration pour l’Espace 44.

Le spectacle La Vie de Galilée, visible au théâtre des Célestins, est avancé à 17h ce samedi 17 octobre, au lieu de 20h. Avec une fin prévue vers 19h40.

"La Vie de Galilée" (Bertold Brecht), mise en scène de Claudia Stavisky© Simon Gosselin
« La Vie de Galilée » (Bertold Brecht), mise en scène de Claudia Stavisky© Simon Gosselin

L’Opéra de Lyon a dégainé dès ce jeudi également, pour le spectacle opportunément (!) intitulé « L’Heure espagnole ».

Pour les structures les plus importantes, fonctionnant avec une base d’abonnés, l’adaptation a pu se faire rapidement avec des informations envoyées par mail aux personnes ayant déjà leur billet.

Les Subsistances prennent également la décision ce vendredi d’avancer les horaires de leurs spectacles.

Concernant les restaurants, Christian Tête d’Oie communique ce soir sur l’ouverture de son établissement avec service dès 18 heures.

Cinémas, concerts ?

Les réactions du monde culturel restent toutefois très pessimistes, beaucoup dénonçant une « mise à mort du secteur ». Ce jeudi, Le Monde croyait savoir que le gouvernement étudie une « dérogation » pour les salles de cinéma. Finalement, vendredi, le couperet de Jean Castex est tombé : pas d’assouplissement dans la règle du couvre-feu pour les lieux culturels.

Tous les concerts n’ont pas repris en revanche. En effet, la contrainte consistant à interdire l’attroupement ou la réunion debout ne permet pas aux salles de relancer leur programmation.

Malgré tout, regardez du côté du Périscope qui programme à Feyzin, à l’Épicerie moderne. Les horaires des concerts vont être aménagés prochainement. Les salles tentent ainsi de tenir bon, et de maintenir une offre de concerts assis, mais de concerts tout de même.

Suivis de nuits blanches -à la maison.


#covid-19

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

À lire ensuite


La "maison taguée des pentes"

Photo : AG/Rue89Lyon

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne- Rhône-Alpes lors de ses voeux 2019. Le 28 janvier 2019 au musée des Tissus et des Arts Décoratifs.

Photo : MG/Rue89Lyon

Partager
Plus d'options