Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
À Lyon, Bordeaux et Strasbourg : premiers choix et déconvenues des écologistes
Politique 

À Lyon, Bordeaux et Strasbourg : premiers choix et déconvenues des écologistes

par Simon Barthélémy, Dalya Daoud et Jean-François Gérard.
Publié le 22 septembre 2020.
Imprimé le 03 août 2021 à 12:43
3 503 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Lyon, Bordeaux et Strasbourg, des écologistes élus avec des majorités d'union à gauche ont pris cet été les manettes des mairies et des métropoles. Avec une communication parfois hésitante voire de vraies déconvenues, mais aussi des décisions politiques tentant de coller à des programmes pro-environnement.

Depuis les postes d'observation de Rue89Lyon, Rue89 Bordeaux et Rue89 Strasbourg, trois médias indépendants, nous vous proposons ici une analyse chorale de ces premiers pas.

Lyon, Bordeaux comme Strasbourg font figure de laboratoires du déploiement de politiques dites "vertes", autant d'expérimentations que ces élu.e.s voudraient réussir pour faire d'EELV un parti de gouvernement crédible, en vue des élections présidentielles de 2022.

Si elles ont suscité -la plupart du temps à leur insu- des polémiques et essuyé des tempêtes médiatiques, les nouvelles mairies tentent d'inscrire de nouvelles politiques sur leurs territoires. Les stratégies divergent toutefois... Quel tempo et quels choix politiques dans ces trois villes ?
Premiers couacs dans la communication
Tous élu.e.s maires pour la première fois, Grégory Doucet, Pierre Hurmic et Jeanne Barseghian découvrent l’exercice du pouvoir. Certains propos ont choqué (le Tour de France "polluant" et "machiste"), et certaines décisions ont semé le trouble, parce qu’elles ont été annoncées sans préavis ni concertation (le sapin de Bordeaux). Ou ont paru contraires aux valeurs défendues par les écologistes, comme la sobriété (augmentation des indemnités de Bruno Bernard, président de Lyon Métropole) et la transparence (disparition des vidéos d’archives du conseil municipal).

Maladresses et népotisme à Lyon

Grégory Doucet à la Ville et Bruno Bernard à la Métropole de Lyon se sont présentés en binôme soudé pendant la campagne électorale. Toutefois, les styles sont en réalité différents voire opposés.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Lyon (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 4,90€ par mois

C'est sans engagement >> vous pouvez résilier à tout moment (mais on espère que vous aurez envie de rester !)

Je m'abonne

Je me connecte

Article actualisé le 23/09/2020 à 15h25
L'AUTEUR
Simon Barthélémy, Dalya Daoud et Jean-François Gérard
En direct de la France des territoires, ou plus précisément de Rue89 Bordeaux, Rue89Lyon et Rue89 Strasbourg.

En BREF

Lyon : une opération de vaccination contre le Covid ce week-end à la Part-Dieu

par Rue89lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid : la quatrième vague bien installée à Lyon et dans le Rhône

par Bertrand Enjalbal. 588 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Plus de trains et moins de com’ : des usagers de TER interpellent Laurent Wauquiez

par Elena Do. 681 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×