Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
À la Comédie Odéon, on a retrouvé la jambe de Sarah Bernhardt
Cultures  Sélection culture par la rédac de Rue89Lyon 

À la Comédie Odéon, on a retrouvé la jambe de Sarah Bernhardt

par Rue89Lyon.
Publié le 1 octobre 2020.
Imprimé le 16 janvier 2021 à 19:10
278 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Avez-vous déjà eu l’occasion de rencontrer Igor de la Cuesta y Villasalero Bukowksi ?  Oui, non ? Peu importe. L’histoire abracadabrantesque de la naissance de son propre personnage vaut l’heure de masque.

Ou comment Hippolyte, petit margoulin et crooner de bars malfamés va se laisser modeler par les mains du parangon même de la comédienne, Sarah Bernhardt. Hippolyte n’est alors qu’un petit Français exilé à New-York où il montre à qui veut bien payer ce qu’il prétend être la jambe amputée de l’actrice, nageant dans un bocal de formol.

Attirée par l’énergumène faussaire qui, finalement, lui rend un bel hommage métonymique, la comédienne va à sa rencontre, en boitant. Elle l’obligera à la suivre sous peine de le dénoncer pour désertion (on est en pleine Première Guerre Mondiale). Pris en otage par celle que l’on appelle encore « la Divine », vieillissante mais influente, abîmée par la morphine mais encore brillante, Hippolyte va rencontrer ce que Paris propose de meilleur en termes d’artistes et de réseau. Marcel Proust et son asthme, Victor Hugo et son sexe long (véridique), Claude Debussy et sa tristesse, etc.

Ivan Gouillon a composé là une partition de luxe, extrêmement drôle, pour lui-même mais plus encore pour Selena Hernandez, qui interprète avec grande classe une Sarah Bernhardt dont la fin ne pouvait être mieux inventée.

Jusqu’au 3 octobre à la Comédie Odéon.

Article actualisé le 02/10/2020 à 19h53
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Pollution de l’air : que change le nouvel indice de qualité à Lyon ?

par Laure Solé. 421 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un téléphérique urbain à Lyon : les bons et les mauvais exemples, en France et à l’étranger

par Laure Solé. 4 087 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : en Haute-Savoie, stagnation de l’épidémie après l’embellie

par Colin Revault. 430 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×