Élections à la Métropole de Lyon (3/6) : David Kimelfeld a plutôt réussi son pari
Politique 

Élections à la Métropole de Lyon (3/6) : David Kimelfeld a plutôt réussi son pari

actualisé le 07/05/2020 à 20h00

[Carte et data-analyse] Le marcheur dissident David Kimelfeld est allé au bout. Après le premier tour, il continue à être dans le match en arrivant en troisième position. Sa stratégie de s'appuyer sur des alliés locaux qui ont pu pallier un manque de notoriété a semble-t-il fonctionné avec. Ses résultats dans Lyon et Villeurbanne sont malgré tout assez faibles.

Le président sortant de la Métropole de Lyon se retrouve après ce premier tour dans une situation plutôt favorable. Son manque de notoriété auprès des électeurs pouvait le pénaliser. Il termine au final devant Gérard Collomb. Et en partie au centre du jeu.


Une question de notoriété

Toutefois, la situation est à nuancer. Sa notoriété, qu'il a cherché à travailler durant les derniers mois de sa présidence, ne semble pas également répartie sur le territoire. Maire du 4e arrondissement de Lyon, l’écart de voix entre les circonscriptions lyonnaises et le reste de la Métropole est parfois énorme.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal
Bertrand Enjalbal
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Covid-19 : en Savoie le nombre de patients hospitalisés explose en octobre

par Bertrand Enjalbal et Colin Revault. 2 791 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19  : en Haute-Savoie, la fin de l’« exception sanitaire  » ?

par Colin Revault. 8 339 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, un rassemblement en hommage au professeur décapité

par Rue89Lyon. 2 771 visites. 4 commentaires.