Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Municipales 2020 à Lyon en cartes 5/5 : des votes localisés pour Georges Képénékian et Nathalie Perrin-Gilbert

On l’aurait presque oublié mais on est allé voter avant le confinement. Enfin, un tiers d’entre nous environ. Le contexte inédit et ses conséquences sur le vote compliquent l’analyse et la comparaison. Un second tour le 21 juin prochain ? La totalité des élections rejouées en octobre prochain ?

Carte interactive
Édition abonnés
Georges Képénékian lors du débat culture le mardi 18 février 2020. ©Houcine Haddouche

Les listes de Georges Képénékian et Nathalie Perrin-Gilbert se maintiennent au second tour dans certains arrondissements. Si pour l’ancien maire intérimaire le vote est relativement homogène, ses plus forts scores sont localisés dans deux arrondissements. Et semblent liés aux personnalités en tête de liste, maire ou adjoint sortantes.
Un vote très localisé qui prévaut aussi pour Nathalie Perrin-Gilbert, distancée malgré tout dans son arrondissement.

Georges Képénékian, merci les maires sortants et David Kimelfeld ?

Les listes de Georges Képénékian sont en mesure de se maintenir dans les 3e, 4e, 5e, 6e, 7e et 8e arrondissements.

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Lyon, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Elections 2020

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

À lire ensuite


Yann Cucherat, en voiture téléguidée par Gérard Collomb
David Kimelfeld, lors de la traditionnelle visite de chantiers de Gérard Collomb (c'était en septembre 2015). Il était 1er vice-président de la Métropole de Lyon.
De gauche à droite, David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, Georges Képénékian, futur ex-maire de Lyon, et Gérard Collomb, son prédécesseur et successeur. © Aurélien Defer/Rue89Lyon

Photo : Aurélien Defer/Rue89Lyon

Partager
Plus d'options