Le procès de Bernard Preynat à Lyon : un prêtre accusé de pédophilie face à ses victimes
Société 

Le procès de Bernard Preynat à Lyon : un prêtre accusé de pédophilie face à ses victimes

actualisé le 13/01/2020 à 12h20

Une affaire qui secoue, qui met à genoux le diocèse de Lyon ; un scandale aux rebondissements multiples, un cardinal dans la tourmente… L’emphase n’a pas diminué depuis 2016 -à raison car depuis cette date c’est un virage que tente de prendre l’Église catholique. Un virage à la mesure de ce que représente l’affaire médiatique et juridique « Preynat », du nom de Bernard Preynat, prêtre mis en examen en juillet 2016 pour des agressions sexuelles qu’il a reconnues avoir commises, sur des jeunes scouts, jusqu’au début des années 1990 à Sainte-Foy-les-Lyon.

Les enfants étaient alors âgés de 7 à 15 ans.

Le procès se tient à Lyon à partir de ce lundi 13 janvier, jusqu’au 17 janvier, devant la 17è Chambre correctionnelle. On compte pas moins de 15 parties civiles, dont les associations suivantes : « Innocence en danger », « Enfance et partage », « Fondation pour l’Enfance », « La Voix de l’Enfant » et « Agir contre la Prostitution des Enfants » ; et dix personnes. Parmi elles, les membres fondateurs de l’association La Parole libérée, victimes du curé réunies pour faire éclater le scandale, via la presse locale en premier lieu.

En juillet 2019, la « justice de l’Eglise » avait par ailleurs renvoyé ce prêtre de l’état clérical.

Pour refaire le film de cette affaire si spéciale, déroulez la frise que Rue89Lyon a réalisée juste au-dessus de l’article.

[Edit] Lundi 13 janvier 11h : le début du procès reporté à mardi 14 janvier. Ce lundi matin, des avocats du barreau de Lyon ont manifesté à l’ouverture du procès. En grève depuis le 6 janvier, leur mouvement contre le projet de réforme des retraites, a été reconduit vendredi 10 janvier. À l’ouverture du procès, le bâtonnier du barreau de Lyon a demandé le report de l’audience au cours d’une prise de parole. Les avocats des parties civiles ont également demandé le report de l’audience en solidarité avec le mouvement. Un renvoi ‘un jour pour la plupart ou bien complet pour d’autres comme Emmanuelle Haziza, avocate de François Devaux, président de l’association La Parole Libérée. Bernard Preynat a demandé lui à ce que le procès « ait lieu au plus vite ». Son avocat s’est montré favorable au report d’une journée.

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

Le projet de Center Parcs à Roybon définitivement enterré

par Rue89Lyon. 691 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Lyon, des policiers renvoyés en correctionnelle pour le passage à tabac d’Arthur Naciri

par Rue89Lyon. 6 123 visites. 3 commentaires.

Les journaux nationaux de retour dans les kiosques à Lyon ce mercredi

par Alicia Blancher. 1 074 visites. Aucun commentaire pour l'instant.