Habillage
Espace membre Publiez votre
annonce légale
Quand Gérard Collomb plaidait pour ne pas dépasser trois mandats
Politique 

Quand Gérard Collomb plaidait pour ne pas dépasser trois mandats

actualisé le 25/10/2019 à 08h34

[Dans l’œil] Pendant son passage au Ministère de l’Intérieur, Gérard Collomb a activement fait la promotion des réformes et projets de lois du gouvernement auquel il a appartenu. Soutenant des positions dont il se contrefiche aujourd’hui.

Il s’agit d’un tweet que nous exhumons du compte de Gérard Collomb ; il date de mai 2018, à lire ci-après.

Gérard Collomb indiquait sans ciller qu’aller au-delà de trois mandats va à l’encontre du principe de renouvellement démocratique voulu par les citoyens.

Peut-être ne sait-il plus compter ? Après avoir claqué la porte de son ministère et retrouvé son fauteuil de maire de Lyon, le voilà candidat à la présidence de la Métropole de Lyon, faisant campagne pour les élections de mars 2020.

Après ce tweet de mai 2018, Gérard Collomb s’était déjà fait étriller, certains lui reprochant les velléités de l’époque affichées par son épouse Caroline Collomb ou encore le fait d’avoir été lui-même maire de Lyon durant 16 ans (voir capture ci-après).

Ma Métropole, my precious

Le projet de loi de non-cumul des mandats dans le temps promis par Emmanuel Macron pendant sa campagne ne sera effectif qu’en… 2032.

Pour rappel la Métropole recouvre sur son territoire (59 communes) les compétences de l’agglomération et du département, mais elle a été autrefois une simple communauté de communes appelée le Grand Lyon et encore avant la Courly. Gérard Collomb a été président successivement de ces trois formules territoriales, depuis 2001, arrivant, si l’on compte bien, au nombre de trois mandats. Le troisième a été interrompu par son passage express au ministère de l’Intérieur.

S’il obéissait aux principes qu’il énonçait lui-même en 2018, tandis qu’il ne se voyait pas nécessairement revenir aux affaires lyonnaises, Gérard Collomb ne se représenterait donc pas. Mais souvent maire varie. Oubliant ainsi, à 72 ans, son militantisme passé en faveur du renouvellement des élus. Heureusement que les Internets ont de la mémoire.

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.

En BREF

Lyon sous le confinement : « c’est comme un matin de Noël qui dure éternellement »

par Rue89Lyon. 2 014 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Comment les hôpitaux de Lyon s’organisent face au coronavirus

par Rue89Lyon. 1 995 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Coronavirus : Lyon attendra le 21 juin pour son second tour des élections

par Aurélie Loek. 695 visites. Aucun commentaire pour l'instant.