Habillage
A Lyon, troisième manif intersyndicale : les fonctionnaires en force
Actualité 

A Lyon, troisième manif intersyndicale : les fonctionnaires en force

actualisé le 19/03/2019 à 16h37 : avec les chiffres de la manifestation et des grévistes de l'Education nationale

[Article mis à jour] Nouvelle journée de grèves et de manifestations dans sillage des « gilets jaunes ». La CGT et ses alliés appelaient à une troisième journée d’action nationale. A Lyon, le cortège a marché de la Manufacture des tabacs au quai Augagneur, au niveau de la préfecture du Rhône.

Entre 5 000 et 9 000 personnes (selon la police ou la CGT) ont défilé dans le calme ce mardi à Lyon. En nombre, des fonctionnaires.

La précédente manif du 5 février avait rassemblé entre 4300 et 7000 (selon la police ou la CGT), deux fois plus que la première manifestation organisée après le début du mouvement social.

Depuis début décembre, des syndicalistes ont rejoint les samedis de mobilisation des « gilets jaunes », sont présents à leurs assemblées et font partie de la liste des blessés.

Du côté des « gilets jaunes », cette journée de grève et de manifestation du 19 mars a été relayée sur les pages Facebook. Mais ils étaient moins visibles que le 5 février.

« une augmentation de tous les salaires et des pensions »

Dans un communiqué, l’intersyndicale de départ (CGT, FSU, Solidaires, CNT, Unef rejoint ce 19 mars par FO) a placé une fois de plus cette journée d’action dans le contexte des quatre mois de mobilisation des « gilets jaunes » :

« La situation sociale en France est marquée par l’expression diverse et multiple d’un mécontentement social grandissant, par l’aspiration à une véritable justice sociale et fiscale, par la dénonciation des reculs sur les libertés publiques comme individuelles. Le mouvement des gilets jaunes est l’expression récente de cette profonde crise sociale ».

Et les premières revendications mises en avant recoupent les demandes des « gilets jaunes », à travers la formule « gagner l’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux ».

Mais les autres thèmes qui mobilisent en ce moment ne sont pas oubliés :

  • En direction des enseignants et des jeunes : « un véritable droit à l’éducation et à la formation ».
  • En direction de ceux et celles qui ont marché pour le climat : « répondre aux enjeux climatiques et environnementaux, tout en développant des emplois de qualité »

L’intersyndicale demande également « l’arrêt de la répression subie par les mouvements sociaux et syndicaux ». Une manière aussi de s’opposer à la future loi anticasseurs.

Les livreurs des supermarchés Carrefour de Lyon, salariés du sous-traitant Cogepart, en grève depuis une semaine, ont ouvert le cortège.

Forte mobilisation dans les écoles

En amont de la journée d’action, le principal syndicat du primaire, le SNUIPP, annonçait déjà un « énorme succès » pour cette grève du 19 mars. En augmentation par rapport au 5 février où les enseignants étaient déjà invités à cesser le travail. 200 écoles sont annoncées fermées dans le Rhône. Et 103 cantines le sont ce mardi à Lyon.

Plus particulièrement, les équipes enseignantes se mobilisent pour s’opposer « à la loi Blanquer et sa vision rétrograde et à bas coût de l’école » et à la « réforme de la Fonction Publique qui remet en cause le statut des fonctionnaires et facilitera le recours aux contractuels ».

Des profs du secondaire, notamment ceux opposés à la réforme du lycée, sont également en grève.

Concernant l’académie de Lyon, le rectorat a communiqué ses chiffres de grévistes:

  • moyenne pondérée enseignants 1er degré : 27,54%
  • moyenne pondérée enseignants 2d degré : 9,04%

L'un des camions de l'union départementale de la CGT du Rhône. Le 19 mars à Lyon, devant la préfecture. ©LB/Rue89Lyon

L’un des camions de l’union départementale de la CGT du Rhône. Le 19 mars à Lyon, devant la préfecture. ©LB/Rue89Lyon

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

Eau en bouteille : à Divonne-les-Bains, le plastique n’est plus fantastique

par Rue89Lyon. 991 visites. 2 commentaires.

Les bus TCL de retour à l’aéroport Saint-Exupéry = fin du monopole de Rhônexpress

par Rue89Lyon. 7 098 visites. 3 commentaires.

A Lyon, procès et mobilisation des décrocheurs de portraits de Macron

par Rue89Lyon. 1 708 visites. Aucun commentaire pour l'instant.