Habillage
Un « grand débat national » et des revendications chez des collégiens de la Métropole de Lyon
Société 

Un « grand débat national » et des revendications chez des collégiens de la Métropole de Lyon

« Avec le grand débat, ça va peut-être leur permettre de nous écouter un peu plus, » estime Yomna, 14 ans et collégienne en classe 3ème. Ce mercredi, la salle du conseil de la Métropole de Lyon accueillait une séance spéciale. Vingt-huit collégien.ne.s ont réfléchi autour de thèmes dans le cadre du "grand débat national" puis ont restitué des propositions.

Le président de la Métropole, David Kimelfeld, a pris note et a fait la promesse de les expédier… à l’Élysée.

Élu.e.s au Comet’ jeunes (conseil métropolitain des jeunes) pour deux ans, les 28 collégien.ne.s de classe 3ème et issu.e.s de différents établissements de la métropole, ont une mission représentative et, cette année, leurs travaux ont pour sujet « le collège de demain ». Mais, ce mercredi, leur planning a été légèrement modifié. 

Il y a trois semaines, le président de la métropole, David Kimefeld, a proposé que les jeunes élus participent au grand débat national à Lyon.

« Pour donner la parole à ceux pour qui nous essayons de faire beaucoup de choses », a-t-il vanté lors de son allocution introductive.

Les jeunes ont planché sur des thèmes du grand débat proposés par Emanuel Macron : la citoyenneté, la transition écologique, la solidarité et l’éducation.

« On leur a épargné la fiscalité car il nous semblait qu’ils seraient moins concernés. Mais nous aurions pu, au vu de leur prestation », a-t-on commenté au sein de l'équipe de David Kimelfeld.

C’est peu dire. Car même si certains ont fait preuve de timidité au moment de répondre aux questions des journalistes, ils se sont fait passer le micro avec un certain enthousiasme.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Maxime Gonzales

En BREF

Expulsion de la pizzeria Carlino sur fond de pression immobilière sur la Presqu’île

par Rue89Lyon. 1 483 visites. 8 commentaires.

Un squat pour migrants ouvert à Vaise pour faire face à deux expulsions à Villeurbanne

par Rue89Lyon. 2 444 visites. 3 commentaires.

Les gérants d’un Super U quittent leur emploi après le bad buzz autour de leur chasse safari

par Dalya Daoud. 6 318 visites. 3 commentaires.