Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Mineurs isolés étrangers à Lyon : le plan de David Kimelfeld pour sortir de la crise de l’accueil
Édition abonnés  Société 

Mineurs isolés étrangers à Lyon : le plan de David Kimelfeld pour sortir de la crise de l’accueil

par Laurent Burlet.
Publié le 19 octobre 2018.
Imprimé le 28 janvier 2023 à 07:23
4 233 visites. 1 commentaire.

INFO RUE89LYON / Comment prendre en charge correctement les mineurs isolés étrangers qui arrivent à Lyon ? Une profonde révision du schéma d’accueil de ces jeunes dont le nombre augmente continuellement vient d'être réalisée. Nous en annonçons les grandes mesures, évaluées à 25 millions d’euros.

Pour faire face à l’augmentation continuelle du nombre de ces jeunes, la Métropole de Lyon avait déjà augmenté le budget de la protection de l’enfance. Mais la récente ouverture d’un squat dans un ancien collège de la Croix-Rousse a rappelé que l’on compte encore de nombreux sans-abri mineurs et que les premières mesures avaient été insuffisantes.

Le constat général est presque simple : à Lyon, toute la chaîne de la prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA) est embouteillée, tous les services d’accueil qui s’en occupent – la Meomie, (le service de la Métropole) et depuis avril l’association Forum réfugiés (pour l’évaluation de l’âge) – se trouvent saturés.

Actuellement, 1300 jeunes sont pris en charge par la Métropole, dont 810 arrivés cette année. En 2017, on comptait 483 nouvelles arrivées (329 en 2016). Vu le rythme des arrivées, les services de la Métropole projettent qu’il faudra certainement prendre en charge 270 nouveaux jeunes d’ici la fin de l’année.

Pour répondre à la crise actuelle de l’accueil de ces jeunes migrants, le président de la Métropole, David Kimelfeld (LREM), a élaboré une révision du schéma d’accueil des mineurs isolés. Ces mesures ont été présentées ce jeudi lors d’un atelier pour une « approche diagonale et participative » de la question des MNA. Cet atelier réunissait autour des conseillers de Métropole André Gachet (non-inscrit) et Sandrine Runel (PS) une dizaine d’associations du secteur.

Cet article fait partie de l'édition abonnés.

Soutenez la presse locale indépendante

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Lyon (dossiers, articles et enquêtes)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de théâtre, concert ou cinéma.
  • Accédez en priorité et gratuitement à nos événements dans votre ville

4,90€ par mois

désabonnement en un clic

Je m'abonne

Je me connecte

Article actualisé le 07/11/2018 à 11h04
L'AUTEUR
Laurent Burlet
Cofondateur et directeur de publication de Rue89Lyon

En BREF

Pour 2023, la Métropole de Lyon vote un budget en continuité

par Marie Allenou. 305 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation contre la réforme des retraites à Lyon : « nos métiers limitent nos espérances de vie »

par Laure Solé et Juliette Alonzo. 1 055 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Revivez le conseil municipal de Lyon du 19 janvier

par Marie Allenou. 815 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×