Habillage
Après le décès d’une ado renversée par un bus, une réorganisation du secteur Terreaux-République ?
Société 

Après le décès d’une ado renversée par un bus, une réorganisation du secteur Terreaux-République ?

actualisé le 23/01/2019 à 19h31

L’accident survenu mercredi 16 janvier dans le 1er arrondissement, aboutissant au décès d’une jeune fille de 15 ans renversée par un bus, a beaucoup choqué. Le Sytral, autorité organisatrice des transports en commun, la Ville et la Métropole de Lyon semblent vouloir enfin tirer les conclusions nécessaires, vers un repartage de l’espace public sur le secteur Terreaux-République.

Ici, tout le monde reconnait que la traversée est compliquée, notamment du fait du partage peu clair de la voirie entre piétons et véhicules (parmi lesquels de très nombreux bus des TCL).

Un tragique accident, qui n’est pas le premier, a eu lieu mercredi 16 janvier, dans ce quartier de l’Hôtel de Ville. Une jeune fille de 15 ans est morte après avoir été percutée par un bus de la ligne C3 ; il débouchait de la rue Joseph Serlin, celle-là même d’où venait l’adolescente qui traversait au niveau du numéro 1 de la rue de la République.

Au croisement de la rue Joseph Serlin et de la rue de la République ©MGonzales/Rue89Lyon

Si la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP) du Rhône n’a plus souhaité communiquer sur les circonstances de l’accident afin de « ne pas polluer l’enquête tout juste ouverte », il semblerait que la jeune fille portait des écouteurs et regardait son téléphone, d’après les images de vidéosurveillance. Le chauffeur, lui, d’après les témoins, conduisait à faible allure et aurait pu être ébloui par le soleil comme le rapporte Le Progrès.

Une semaine plus tôt, un jeune homme avait également été renversé et grièvement blessé par un bus de la même ligne, dans la rue Pizay, à proximité de la place des Terreaux.

Deux événements qui n’ont pas manqué de faire réagir sur Facebook la maire du 1er arrondissement, Nathalie Perrin-Gilbert, interpellant sur l’urgence de revoir le partage de la voirie au niveau du secteur Terreaux-République :

« Nous l’avons exprimé à maintes reprises à la Ville et la Métropole de Lyon, le secteur Terreaux-République manque d’un statut clair (piéton, zone de rencontre, zone 30…) et d’une signalétique adaptée qui sécurise les déplacements des piétons et autres usagers et usagères de l’espace public. »

« Améliorer le partage de la voirie au niveau de la rue Serlin »

Contacté par Rue89Lyon suite aux différents incidents, le Sytral, qui n’est que l’un des acteurs de l’organisation de la circulation avec la Ville et la Métropole de Lyon, a insisté sur les travaux en cours dans le secteur où nombre de ses véhicules circulent.

L’opération nommée « Cœur Presqu’île » prévoit « la rénovation et l’embellissement de 10 espaces publics emblématiques du centre de Lyon » d’ici 2020. Entre autres, la rue Joseph Serlin devrait être rénovée au 1er semestre 2020 pour faciliter le déplacement des piétons, tout comme la place de la Comédie et la rue de la République (1er semestre 2019). La Métropole précise sur son site :

« Entre l’Opéra et l’Hôtel de Ville, l’objectif est de faciliter la circulation et la cohabitation entre les piétons, les vélos, les véhicules de livraisons et les transports en commun. »

La voie de bus bordant la place des Terreaux devrait, elle, être réduite au 2e semestre 2019.

Interrogé sur l’éventuelle réorganisation de la circulation de ses bus dans ce secteur suite aux travaux, le Sytral précise que l’information devrait probablement être donnée début février.

Une chose est sûre, des réunions et discussions sont actuellement en cours, dont une qui devrait se tenir cette semaine, entre les 3 acteurs que sont le Sytral, la Ville et la Métropole de Lyon concernant le partage de la voirie au niveau de la rue Serlin, suite à l’accident survenu la semaine dernière.

De son côté, le maire de Lyon, Gérard Collomb, a assuré ce lundi en conseil municipal « qu’après ce drame », il allait « tirer toutes les conséquences sur l’aménagement urbain de ce secteur, qu’il faut mieux prendre en compte ».

A la mairie, toujours, l’adjoint à la Sécurité, Jean-Yves Sécheresse, jette quant à lui la pierre à la Métropole. Dans ses propos, recueillis par Lyon Mag, il dénonce le caractère ambigu de la zone dû à la décision de la Métropole de ne pas la doter d’équipements pour protéger les piétons. L’élu précise également qu’il aimerait que la rue passe en zone « apaisée », avec une circulation automobile « réglementée et pacifiée », voire avec des équipements tels que des bacs à fleurs et des bancs en métal pour la sécuriser.

L'AUTEUR
Prescillia Boisseau

En BREF

Que faire pour la « Fête de la Science » à Lyon ?

par Rue89Lyon. 382 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La plateforme lyonnaise I-Boycott lance une campagne contre Deliveroo

par Rue89Lyon. 1 979 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouvelle victoire pour le squat de l’ancien collège Maurice Scève

par Rue89Lyon. 3 364 visites. 18 commentaires.