Économie 

Les retombées économiques de l’Euro 2016 à Lyon ? Plutôt bof

actualisé le 08/09/2016 à 23h15

Les fans de football diront que « les commerçants ne sont jamais contents » et que, quand même, ça a été une belle fête. Mais si l’on a un peu traîné ses basques autour de la fan zone installée pendant tout l’Euro 2016 sur la place Bellecour, en plein coeur de Lyon, on sait que la circulation y a été plus que compliquée. Ou bien on a même carrément évité la zone. Et c’est bien ce que nombre de commerçants du secteur on constaté durant la période.

A Lyonmag, Georges Cellerier, président de l’association des commerçants de la presqu’île, a déclaré :

« Après une saison médiocre, nous avions du stock, mais malheureusement nous n’avons pas pu l’écouler. Tout le monde connait une baisse, c’est très préoccupant surtout pour ceux qui ont des problèmes de trésorerie. Mais pour les bars et restaurants cela a très bien marché pour eux, et tant mieux ».

Pas moins de 400 000 personnes ont fréquenté cette fan zone. Au doigt mouillé, Georges Cellerier annonce une baisse du chiffre d’affaires des commerçants alentours allant de 25% à 35%.

De quoi atténuer un peu la rengaine du ministre de la jeunesse et des sports, Patrick Kanner, qui justifiait encore au lendemain de la finale de l’Euro le fait que la France ait choisi d’exonérer de tout impôt l’UEFA, organisatrice et principale bénéficiaire de l’Euro 2016 en France. Selon lui, la TVA des nombreux achats réalisés dans le cadre du tournoi de football est suffisante et conséquente pour compenser ce cadeau fiscal.

Pour rappel, dans une étude menée en 2014, le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) évaluait les retombées directes de l’Euro à 166 millions d’euros pour Lyon et son agglomération.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 519 visites. 1 commentaire.