Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Noël social et solidaire aux Minguettes : « Nous n’avons pas pu accueillir tout le monde »
Société 

Noël social et solidaire aux Minguettes : « Nous n’avons pas pu accueillir tout le monde »

par Pierre Lemerle.
Publié le 24 décembre 2022.
Imprimé le 06 février 2023 à 20:01
1 450 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mercredi 21 décembre, l’association Vénissieux solidarité culturelle (VSC) organisait un Noël social et solidaire pour les familles des Minguettes, à Vénissieux. Une bouffée d’oxygène pour une population précaire marquée par la hausse des prix. Reportage.

La fête bat son plein, ce mercredi après-midi, dans une salle de la maison des fêtes et des familles, à Vénissieux. Au pied des tours des Minguettes, ils sont près de 200 à s’être réunis pour le « Noël solidaire et social », de l’association Vénissieux solidarité culturelle (VSC).

Avec la « kiffance » à fond dans les oreilles, les enfants courent d’un stand à l’autre, sur un sol jonché de confettis. Le stand de ballons gonflables est pris d’assaut par les bambins. À côté, ils sont quelques-uns à danser et à sauter devant un DJ paré d’un déguisement lumineux de type futuriste, dans un air troublé par la machine à fumée. Quelques-uns profitent également du stand maquillage.

À table, des ados et leurs parents regardent les plus petits s’agiter. Parmi eux, Nabila, habitante des Minguettes, discute avec des amies. À 50 ans, cette mère de famille est une habituée de l’épicerie sociale et solidaire dont s’occupe l’association VSC. « Cette année, je ne suis presque pas allée à Carrefour, je trouve presque tout à l’épicerie », assure-t-elle. Ce mercredi, elle a donné un coup de main à l’organisation. Comme beaucoup, elle est venue en famille avec sa fille et son neveu, notamment.

Avec « tous ces prix qui augmentent », la fête est particulièrement bienvenue. Le père Noël doit apporter des présents, largement attendus par les plus jeunes. Par dessus notre épaule, Ismaël, 8 ans, essaye de lire ce que nous écrivons, impatient de connaître la surprise. « Arrête, tu le sauras quand le père Noël sera là », le réprimande, gentiment, sa mère.  

Les Minguettes
Les cadeaux avaient une importance particulière lors du Noël social et solidaire des Minguettes. ©PL/Rue89Lyon.

Un Noël social pour de petits revenus sur le plateau des Minguettes

Pour l’occasion, Vénissieux solidarité culturelle, a fait appel à Dons solidaires pour distribuer des cadeaux. Cette structure parisienne a ramené une centaine de figures des « Minions », du dessin animé « Moi, moche et méchant ».

« C’est bien le geste qu’ils font, vraiment, c’est chouette, sourit Nabila. C’est beau qu’ils offrent des cadeaux aux enfants. Franchement, ils sont chers… »

En boucle, la Vénissiane bloque sur la question du prix. Il faut dire que, dans cet hiver marqué par une forte inflation, la question du pouvoir d’achat est centrale. Pour certaines familles aux petits revenus, parfois touchées par le chômage, l’augmentation des prix fait mal. « Parfois, je mange moins, pour payer mon loyer », glisse Nabila dans la conversation.

Forcément, les courses de Noël n’arrangent rien. « Les gens craignent une augmentation des prix, beaucoup sont ceux à rogner sur les cadeaux cette année », constate Clothilde Ulrich, de Dons Solidaires. Selon un sondage Ifop réalisé pour l’association, 47 % des parents vont renoncer totalement, ou en partie, à offrir des cadeaux à leurs enfants cette année. Le coup de main n’est donc pas de trop.

Sur une autre table, une autre mère de famille, Fatima Loucif Hamidouche, observe aussi la salle. Elle abonde :

« C’est un événement qui réunit beaucoup de précaires », constate-t-elle.

Cette conseillère municipale, habitante des Minguettes, est elle aussi venue avec ses enfants, ses neveux, etc. Elle trouve important d’avoir « marqué le coup » en cette semaine de réveillon, et se réjouit de ces festivités.

Minguettes
La conseillère municipale Fatima Loucif Hamidouche, avec son fils, au noël social et solidaire des Minguettes. ©PL/Rue89Lyon.

Un contexte marqué par l’incendie de Vaulx-en-Velin

« Il ne s’était quasiment rien passé depuis le Covid sur le plateau, constate Fatima Loucif Hamidouche. Et puis, avec l’inflation et tout ce qui se passe en ce moment… C’est bienvenu. »

Dans ce « tout ce qui se passe en moment », ils sont nombreux à décrire un climat général difficile. Outre la hausse des prix, les difficultés à payer le loyer… Plusieurs parents évoquent l’incendie qui s’est passé à Vaulx-en-Velin. « Franchement, quand on voit comme on est logé nous… », souffle Nabila. Clairement, l’événement a marqué les esprits et suscite les craintes.

« On a une pensée particulière pour ceux qui ont perdu des proches là-bas », abonde Saliha Prudhomme-Latour, adjointe en charge des politiques sociales et de la lutte contre la grande pauvreté à la mairie. Ce mercredi, elle note que la salle a été mise à disposition de la Ville de Vénissieux. La commune a aussi organisé une grande soirée de la solidarité à Vénissieux.

Au milieu du brouhaha, Abdelghani Skandrani, président de l’association, s’active. Entre les cadeaux, les plats à distribuer… « Ghani » ne chôme pas, comme les bénévoles de l’association. Lui aussi parle « d’une grande attente », laissée sans réponse après le covid.

À ses côtés, Shirin, en formation pour devenir assistante sociale, opine :

« On ressent une vraie demande, nous n’avons pas pu accueillir tout le monde. »

Minguettes social
Le Noël social et solidaire des Minguettes a rassemblé près de 200 personnes. ©PL/Rue89Lyon.

Aux Minguettes, le social s’appuie sur la récup’

Pour Shirin, qui reprend peu à peu les rênes de l’association, la prochaine étape sera de trouver des locaux pour ouvrir une friperie. Selon elle, il existe une vraie « précarité » pour les vêtements depuis le premier confinement. Les clients de l’épicerie sont fortement en demande sur ce sujet.

Dans son discours, il n’est pas question d’environnement bien que, indirectement, son action sociale réponde à des besoins écologiques. À l’épicerie, les produits, essentiellement issus de récupération alimentaire, permettent de nourrir des familles précaires et d’éviter le gaspillage. De même, quand les « friperies » évitant de jeter des vêtements redeviennent à la mode au centre-ville de Lyon, l’association vénissiane veut les remettre à l’honneur pour aider les plus précaires.

Avant cela, quelques familles, essentiellement de Vénissieux, auront profité de cet événement qui « fait chaud au cœur », pour reprendre l’expression d’une maman. Une respiration pour retrouver, l’espace d’une après-midi, l’esprit de Noël.

Minguettes
Un DJ est venu animer le Noël social et solidaire des Minguettes. ©PL/Rue89Lyon.
L'AUTEUR
Pierre Lemerle

En BREF

À Lyon, la manifestation contre la réforme des retraites grandit : « On n’a pas envie de mourir au travail »

par Marie Allenou. 1 494 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Annulation d’une conférence sur la Palestine par la Ville de Lyon : chronologie d’une polémique

par Marie Allenou. 798 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Clip sera réhabilité à la Guillotière

par Laure Solé. 714 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×