Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Pollution aux perfluorés : la pêche au sud de Lyon n’est pas « recommandée »
Actualité 

Pollution aux perfluorés : la pêche au sud de Lyon n’est pas « recommandée »

par Pierre Lemerle.
Publié le 31 octobre 2022.
Imprimé le 08 décembre 2022 à 06:57
425 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

[Article mis à jour le 31 octobre] Ce lundi 31 octobre, l’ARS recommande de ne pas manger les poissons issus de la pêche en aval de Pierre-Bénite et dans le Garon, au sud de Lyon. Une communication de la préfecture du Rhône faite le jour de la diffusion de l’enquête de Martin Boudot, consacrée à la pollution aux perfluorés.

À la suite des révélations du journaliste Martin Boudot de Vert de Rage en mai dernier, les services de la préfecture du Rhône ont mené des enquêtes sur l’environnement autour des usines d’Arkema et Daikin.

Une de ces recherches a permis de montrer que certains poissons autour de Lyon étaient remplis de ces polluants éternels provenant de l’industrie chimique. Des résultats qui pourraient avoir des répercussions sur la pêche dans le bassin.

Ce lundi 31 octobre, la préfecture du Rhône, en retard sur cette question avant l’enquête de Vert de Rage, a communiqué sur le sujet afin de montrer qu’elle suivait l’affaire de près. Pour l’heure, elle note que l’ARS recommande de ne pas consommer les poissons pêchés dans le Rhône, en aval de Pierre-Bénite, et dans le Garon.

Le fleuve Rhône et ses poissons n'échappent pas aux impacts du réchauffement climatique.
Le fleuve Rhône et ses poissons n’échappent pas aux impacts du réchauffement climatique. Wikimedia Commons

Une interdiction de consommation des poissons issus de zones de pêche autour de Lyon possible

Interrogés à ce propos par Rue89Lyon mi-octobre, les services de l’État rappelaient « qu’aucune pêche professionnelle ne s’exerce en aval de Pierre-Bénite sur le Rhône ». Cela étant, une réunion était prévue pour informer les organisations professionnelles et pour évoquer la nécessité « de prendre en compte ce nouveau risque ». La préfecture du Rhône précisait alors ne pas « exclure » qu’une « interdiction de la commercialisation et la consommation de poissons soit prise, sur les zones concernées par une contamination ».

Avant cela, un nouveau plan exploratoire à visée sanitaire doit être réalisé sur les poissons du Rhône afin de collecter des données complémentaires. Une saisine de l’Anses (l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) pourrait avoir lieu le cas échéant, selon la préfecture.

En attendant de prochains résultats, les habitants pourront visionner le reportage de Martin Boudot en intégralité. Sa diffusion est prévue ce lundi 31 octobre, à 21 h sur France 5.

Article actualisé le 01/11/2022 à 08h43
L'AUTEUR
Pierre Lemerle

En BREF

8 décembre à Lyon : la manifestation des identitaires interdite par la préfecture. Pour quel effet ?

par Marie Allenou. 485 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Métropole de Lyon : « 281 enfants sans-abri » à l’approche de la Fête des Lumières

par Marie Allenou. 254 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Affaire Perdriau : la nouvelle victime s’appelle Laurent Wauquiez

par Rue89Lyon. 2 262 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×