Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Ouest de Lyon : sans surprise, le métro E est abandonné au profit du tramway express
Actualité 

Ouest de Lyon : sans surprise, le métro E est abandonné au profit du tramway express

par Marie Allenou.
Publié le 25 octobre 2022.
Imprimé le 08 décembre 2022 à 01:07
1 672 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La décision était attendue : le conseil d’administration du Sytral a définitivement abandonné le projet de métro E à l’ouest de Lyon. Pour développer les TCL dans cette zone, un tramway express est privilégié.

Qui réussira à désenclaver l’ouest lyonnais ? Ce lundi 24 octobre, le conseil d’administration du Sytral, conduit par l’écologiste Bruno Bernard, a officiellement enterré le projet de Métro E, qui devait aller jusqu’à Tassin-la-Demi-Lune. Sytral mobilités lui a préféré un projet de Tramway express de l’ouest lyonnais (TEOL), dont la poursuite des études a également été votée. L’établissement public a suivi le raisonnement suivant :

«Afin de permettre le développement d’autres projets, notamment à l’est du territoire et compte-tenu du coût du métro E, il est donc proposé de privilégier la réalisation de la ligne de tramway express de l’ouest lyonnais. Ce nouveau mode offrirait une desserte optimale du plateau du 5ème avec des temps de parcours très compétitifs tout en répondant aux besoins exprimés dans la concertation continue du métro E ».

En mai 2022, déjà, le Sytral avait annulé un autre projet : celui d’un téléphérique reliant Lyon à Francheville, en passant par Sainte-Foy-lès-Lyon. Le tramway express était aussi proposé en alternative.

Un tramway express à moitié enterré à l’ouest de Lyon pour 750 millions d’euros

Pour justifier ce choix de préférer le tramway au métro, le Sytral affirme que cette solution « présente l’avantage d’être moins coûteuse et moins longue à réaliser qu’une ligne de métro tout en conservant un haut niveau de qualité de service pour les usagers. »

Longue de 6,5 km, cette nouvelle ligne partirait de la gare de Jean-Macé pour rejoindre le rond-point d’Alaï, après le centre-ville de Tassin-la-Demi-Lune, en passant par le Point du jour (Lyon 5e). Pouvant aller jusqu’à 70 km/h en ligne droite, ce moyen de transport doit desservir rapidement trois arrêts de l’Ouest (Ménival, Libération, Alaï).

En terme de temps de trajet, il serait possible de transiter du Point du Jour à Perrache en moins de 10 minutes et jusqu’à Jean-Macé en moins de 25 minutes. Autre avantage de cette solution : cette ligne TCL pourrait potentiellement être prolongée vers Craponne à terme.

« On est entre 700 et 750 millions d’euros du budget alors que le métro aurait couté entre 1,5 et 2 milliards, commentait Bruno Bernard en mai 2022. Cela nous laissera de la place pour d’autres projets. »

Jean-Charles Kohlhaas et Bruno Bernard
Jean-Charles Kohlhaas et Bruno Bernard lors de la présentation du nouveau tram express de l’ouest de Lyon, en remplacement du métro E. ©PL/Rue89Lyon.

Un lancement de concertation dans l’ouest de Lyon en 2023

Via sept arrêts, ce tram doit transporter chaque jour entre 48 000 et 60 000 voyageurs. Un chiffre identique, selon l’actuelle Métropole, à celui présenté par la précédente mandature avec le projet de Métro E. Si l’on oublie quelques milliers près. Dans de précédentes présentation de l’ancien exécutif, il avait été davantage question de 45 000 à 75 000 voyageurs par jour.

« On peut imaginer un report de voyageurs plus important qu’avec le projet de ligne E grâce à un grand nombre de connexions multimodales », assure Jean-Charles Kohlhaas, vice-président de la Métropole de Lyon en charge des Déplacements, intermodalités et logistique urbaine.

Une différence avec le projet de l’ancienne mandature ? Cette ligne passerait par Perrache avant de rejoindre le 5e arrondissement. Deux tracés sont à l’étude. Sur trois kilomètres, le tramway serait souterrain.

Tram express de l'ouest de Lyon, abandon métro E et téléphérique
Transports à l’Ouest de Lyon : le Sytral a présenté son projet de tram express. ©Sytral

Le Sytral a donné plus de précision sur le trajet qu’emprunterait le tramway, d’après les premiers résultats des études relancées à l’issue de la concertation pour le métro E :

  • À l’est, la ligne partirait de Jean-Macé pour rejoindre Perrache en empruntant les
    infrastructures du T1 et du T2. Elle rejoindrait ensuite le cours Suchet avant de traverser la Saône via la création d’un nouvel ouvrage d’art.
  • Sous le plateau du 5ème, entre la Saône et Ménival, deux stations souterraines sont envisagées
    afin de desservir Saint-Irénée ou Charcot/Saint-Luc puis le Point du Jour.
  • À l’ouest, la ligne poursuivrait son trajet en surface à partir de Ménival et effectuerait son
    terminus dans le secteur Alaï/Libération.

Alors que des études techniques sont encore en cours, le lancement d’une concertation avec les habitants et usagers devrait s’ouvrir en 2023, pour un début des travaux en 2026.

L'AUTEUR
Marie Allenou
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

8 décembre à Lyon : la manifestation des identitaires interdite par la préfecture. Pour quel effet ?

par Marie Allenou. 480 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Métropole de Lyon : « 281 enfants sans-abri » à l’approche de la Fête des Lumières

par Marie Allenou. 253 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Affaire Perdriau : la nouvelle victime s’appelle Laurent Wauquiez

par Rue89Lyon. 2 262 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×