Anneau des Sciences, greenwashing et jalousies : à Lyon, le métro E fait débat
Environnement  Société 

Anneau des Sciences, greenwashing et jalousies : à Lyon, le métro E fait débat

A moins d’un an des élections municipales et métropolitaines, chacun y va de sa vision de la mobilité dans la métropole. Promesse de campagne de Gérard Collomb en 2014, le métro E semble ressorti des cartons pour de bon (lire ici la genèse du projet), drainant dans son sillage l’Anneau des Sciences, un projet de RER à la lyonnaise et, pourquoi pas, un métro F. Dans les rangs des élus comme chez les écologistes, le futur métro E fait débat.

8200 tonnes de CO² évitées par jour. C’est l’un des arguments phares mis en avant par le Sytral dans ses dossiers de présentation du projet.

Le métro E permettrait donc de « réduire la part de la voiture sur ce territoire marqué par des niveaux de congestion automobile élevés et ainsi améliorer la qualité de l’air ». Si les écologistes sont d’accord pour dire qu’un transport en commun de plus, c’est toujours ça de pris dans la chasse à l’automobile, le métro E n’est pas le seul à être sorti des cartons.
Le grand retour de l'Anneau des Sciences

L’Anneau des sciences, le fameux contournement autoroutier lyonnais, véritable serpent de mer enterré et déterré récemment, pourrait bien être de la partie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Oriane Mollaret

En BREF

Rhônexpress : l’Aéroport Saint-Exupéry à portée d’un ticket de métro

par Rue89Lyon. 2 845 visites. 6 commentaires.

A Lyon, la pollution aux particules fines responsable de 531 décès prématurés

par Rue89Lyon. 527 visites. 1 commentaire.

Dans CNews Lyon, la pub tranquillou pour l’école de Marion Maréchal Le Pen

par Bertrand Enjalbal. 1 384 visites. 1 commentaire.