Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Abandon du projet de téléphérique  Lyon – Francheville
Actualité  Transport 

Abandon du projet de téléphérique Lyon – Francheville

par Bertrand Enjalbal Oliveira.
Publié le 10 mai 2022.
Imprimé le 27 septembre 2022 à 06:22
1 275 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bruno Bernard, président écologiste de la Métropole de Lyon et du Sytral, a annoncé ce mardi 10 mai l’abandon du projet de téléphérique devant relier Lyon à Francheville. Fin d’un projet qui avait suscité une forte opposition dans l’ouest lyonnais.

L’issue était dans l’air du temps depuis quelques mois. L’abandon du projet de téléphérique a été acté officiellement par le président de la Métropole, Bruno Bernard, dans un tweet.

Le téléphérique à Lyon, une vieille idée pas toujours refusée

Un message anti-telepherique
Les anti-téléphériques ont concentré leurs banderoles non loin du parking d’Espace Montagne. ©PL/Rue89Lyon.

Ce « transport par câble » devait relier Lyon à Francheville, en passant par La Mulatière et Sainte-Foy-lès-Lyon. Projet porté par la majorité écologiste à la Métropole de Lyon depuis son élection en 2020, il est donc mis de côté moins de deux ans après.

Mais le téléphérique dans l’ouest lyonnais n’est pas une idée des écologistes. Plus ancienne, elle a été étudiée par le passé et avait alors intéressé certains opposants à celui de la majorité écologiste métropolitaine d’aujourd’hui.

Depuis décembre 2020, et l’annonce des grandes lignes du projet, une forte opposition s’était structurée très rapidement notamment derrière la maire LR de Sainte-Foy-lès-Lyon, Véronique Sarselli. Un collectif d’habitants de Sainte-Foy-lès-Lyon nommé « Touche pas à mon ciel » et mené par Alain Bavozet, ancien adjoint de Véronique Sarselli, avait vu aussi le jour. Des sondages avaient commandés et des référendums organisés dans ces communes.

Chronologie du téléphérique à Lyon

Et maintenant quel transport structurant pour l’ouest lyonnais ?

En mars 2021, de nouvelles propositions de tracés avaient été présentées. Et une concertation annoncée. Elle s’est tenue de novembre 2021 à février 2022. Le bilan de cette concertation, sous l’égide de la Commission national du débat public, sera rendu public le 16 mai. Bruno Bernard en a donc annoncé la conclusion politique avec une semaine d’avance.

Reste à savoir maintenant quel équipement sera mis en place pour l’ouest lyonnais qui manque de ligne forte de transport en commun. Un métro ? Le métro E n’est pas privilégié par la majorité écologiste au Sytral (autorité organisatrice des transports en commun dans la Métropole de Lyon) et à la Métropole de Lyon. Un bus à haut niveau de service (BHNS), reliant Francheville à Lyon (Perrache) qui pourrait être remis sur la table ?

La majorité écologiste métropolitaine semble préférer une solution de tramway express. Une alternative sur rail au métro, reprenant son possible tracé et moins coûteuse. Ce tramway serait en partie sous-terrain, notamment dans sa traversée du 5e arrondissement.

L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal Oliveira
Bertrand Enjalbal Oliveira
Journaliste à Rue89Lyon

En BREF

Un rassemblement en soutien aux mobilisations en Iran à Lyon

par Oriane Mollaret. 315 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Affaire Arthur Naciri : deux policiers de la BAC jugés ce jeudi à Lyon

par Pierre Lemerle. 436 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Lyon : une manifestation en soutien aux jeunes migrants de la Croix-Rousse

par Rue89Lyon. 269 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×