Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
A Lyon, l’occupation de l’église Saint-Nizier par les prostituées en 1975
Actualité 

A Lyon, l’occupation de l’église Saint-Nizier par les prostituées en 1975

par Rue89Lyon.
Publié le 18 novembre 2021.
Imprimé le 06 décembre 2021 à 17:45
486 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

En 1975, l’église Saint-Nizier (Lyon 2ème) était occupée par une centaine de prostituées. Pour la première fois à cette échelle-là, elles dénonçaient une répression policière subie quotidiennement à Lyon. C’était le début d’un mouvement national et international de revendications menées par les personnes prostituées elles-mêmes. A travers une exposition et une table ronde, la Bibliothèque municipale retrace cette lutte historique.

Ce mouvement initié par les prostituées lyonnaise est le premier à être médiatisé, à l’échelle nationale et internationale.
Le 2 juin, au premier jour de l’occupation, elles sont moins de 100. Elles atteignent les 200 le quatrième jour. En une semaine, plusieurs églises sont occupées dans toute la France et ailleurs en Europe, notamment à Londres. Au total, c’est 25 villes qui connaissent une mobilisation inédite.

A Lyon, les prostituées sont soutenues par le Mouvement du Nid, une association catholique de réinsertion. Grâce à son réseau, le Mouvement fait en sorte que les prêtres de différentes villes acceptent l’occupation de leurs églises par les prostituées.

Dans l’église Saint-Nizier, durant huit jours, elles dorment sur place, et bénéficient de la solidarité des riverains et des mouvements féministes qui organisent collectes d’argent et distribution de tracts.
Durant l’occupation, les prostituées tentent de trouver un soutien auprès du gouvernement, notamment Simone Veil. Le 10 juin 1975, l’ordre d’expulsion est donné.

A 5 heures du matin, c’est dans la violence que les forces de l’ordre évacuent les prostituées de l’église.

A la suite de ce mouvement social, le 2 juin deviendra à partir de 1976 « Journée internationale des luttes des travailleuses·eurs du sexe ».

Occupation de l’église Saint-Nizier. Image extraite de l’exposition montée par l’association Cabiria

Table ronde et expo sur la “révolte des prostituées de Lyon”

Dans le cadre de l’évènement “A corps et à cris », la Bibliothèque municipale de Lyon organise, à propos de ce mouvement social, une table ronde avec plusieurs personnes impliquées dans l’occupation de l’église Saint-Nizier. Elle sera animée par Laurent Burlet, journaliste à Rue89Lyon. En résonance, une exposition a également été montée à la Part-Dieu autour du numéro de la revue Les Rues de Lyon consacrée à la « révolte des postituées ».

Table ronde « Un mouvement improbable à Lyon : la révolte des prostituées de 1975 »

> Samedi 20 novembre, 14h, dans l’auditorium de la BM Part-Dieu. Entrée libre.

Intervenant·es :

Danièle Authier – Sociologue – coordinatrice de Frisse
Danièle Authier s’engage au sein de l’antenne lyonnaise du MLAC, Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception, au début des années 70. A partir des années 90, elle développe un programme de réduction des risques liés au VIH et aux IST tenant compte des effets du sexisme, de l’homophobie et de la transphobie. Sociologue, elle est actuellement coordinatrice de l’association Frisse — Femmes, Réduction des rISques et Sexualité. Elle est notamment co-autrice de La promotion de la santé au prisme du genre (Presses de l’EHESP, 2019).

Christiane Ray – Membre de VIFFIL et de FilActions
Christiane Ray a participé aux activités du mouvement des femmes à Lyon dès son apparition, d’abord au sein d’un groupe de quartier, puis d’un comité MLF du 6ème arrondissement. En 1973, avec quelques amies, elle participe à la création du Cercle Flora Tristan qui marquera le mouvement féministe lyonnais pendant une dizaine d’années. Actuellement, elle prend toujours part aux activités de VIFFIL et de FilActions qui prennent en charge les femmes victimes de violences et en font la prévention auprès d’un large public.

Christian Delorme – Prêtre – Président Hospitalité d’Abraham
Christian Delorme est un prêtre catholique lyonnais défendant une conception libérale du catholicisme, envers toute discrimination. Très impliqué socialement, il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages, notamment sur les mobilisations contre le racisme. Parmi ses derniers ouvrages : L’histoire de la non-violence à Lyon (Mémoire active, 2020) et La République, l’Église et l’Islam (avec Rachid Benzine, Bayard, 2016). Christian Delorme est chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur, et officier de l’Ordre du Mérite.

Lilian Mathieu – Sociologue et politiste
Lilian Mathieu est directeur de recherche au CNRS (Centre Max Weber, Ecole normale supérieure de Lyon). Il enseigne à Sciences Po Paris et à Lyon 2. Sociologue et politiste, il mène des recherches sur les mouvements sociaux et sur la prostitution. Il est l’auteur de nombreux livres dont Mobilisations de prostituées (Belin, 2001), La Double peine. Histoire d’une lutte inachevée (La Dispute, 2006), La Démocratie protestataire (Presses de Sciences Po, 2011), L’Espace des mouvements sociaux (Le Croquant, 2012) et, plus récemment, La Fin du tapin. Sociologie de la croisade pour l’abolition de la prostitution (François Bourin, 2014).

Toutes les infos ici

Exposition « 1975 : La révolte des prostituées à Lyon »

> Du mardi 2 novembre à 10h00 au vendredi 31 décembre à 16h00 – bibliothèque de la Part-Dieu

L’expo présente le numéro de la revue/bande dessinée Les Rues de Lyon consacré l’occupation de l’église Saint-Nizier titré « 1975 : la révolte des prostituées ».
Les planches et le story-board exposés permettent de se rendre compte de la conception de la BD. Le tout agrémenté d’une interview de Nicolas Fayeux, l’auteur de la BD de ce numéro.
Des archives de presse (Le Progrès, Libération), des textes écrits dans le moment de la mobilisation ainsi que le film documentaire « Les prostituées de Lyon parlent » sont également présentés.

Toutes les infos ici

> Pour lire numériquement la BD, c’est ici

> Lire l’article de la revue de la BM de Lyon L’Influx rédigé par Iliana Ferrant-Bouchau, doctorante en histoire et sociologie à l’Université de Rouen-Normandie et Paris 8, sur le Fonds d’archives du Père Louis Blanc, prêtre et militant à la section locale du Mouvement du Nid ayant participé à la préparation de la mobilisation de 1975.

> Rue89Lyon a régulièrement fait écho de la répression subie aujourd’hui par les prostituées lyonnaises. A voir (ou à revoir) : notre webdoc sur les Filles de Gerland.

Article actualisé le 18/11/2021 à 18h44
L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% indépendant. Participez, témoignez et soutenez la presse locale !

En BREF

À Strasbourg, un fonds d’investissement de Lyon pousse les locataires vers la sortie

par Rue89 Strasbourg. Aucun commentaire pour l'instant.

Chiens autorisés dans les TCL de Lyon : une expérimentation très discrète

par Oriane Mollaret. 761 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, une manifestation ce samedi contre les violences sexistes et sexuelles

par Rue89Lyon. 535 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×